Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot





Les Carnets de SPH : De Séré de Rivières à MaginotLe fort de l'OliveGardien de la Clarée


SPH






'est à l'initiative du Général Séré de Rivières, directeur du service du génie, que fut étudié, en 1874, un dispositif fortifié permettant de couvrir les accès à Briançon. Parmi les trois forts à construire dans le cadre de ce premier programme s'en trouvait un permettant de contrôler la vallée de la Clarée et d'interdire les débouchés des cols des Acles (2212 m), de l'Échelle (1779 m) et des Thures (2194 m). Ce sera le fort de l'Olive.Mais de l'autre côté de la frontière, les Italiens vont bâtir un véritable monstre ! En effet, à partir de 1895, ils entreprennent la construction d'un fort au sommet du Chaberton. Du haut de ses 3130 mètres d'altitude, il va dominer l'ensemble du dispositif français. Même s'il ne sera totalement terminé et armé qu'en 1915, on peut dire qu'à partir de 1908, la majeure partie des fortifications françaises du Briançonnais, dont le fort de l'Olive, n'offrent plus aucune protection aux canons quelles abritent...Ce n'est qu'en 1931 que, parallèlement aux travaux Maginot de la CORF, une solution aux problèmes de vulnérabilité de l'artillerie du fort est adoptée. On décide le creusement d'une galerie sous roc. Elle desservira des casemates débouchant en pleine falaise, où seront abrités des canons de 75 mm...

Sommaire :

- Avant-propos, p.03
- Carte de situation, p.04
- La petite histoire de l'Olive, p.05
- Les défenses d'infanterie, p.07
- L'entrée, p.09
- La caserne du temps de paix, p.11
- La caserne de guerre, p.14
- La Place d'Armes, p.17
- L'artillerie du fort, p.18
- Magasin à poudre sous roc, p.21
- L'écurie, p.22
- Le téléphérique, p.23
- La première guerre mondiale, p.24
- Les casemates d'artillerie sous roc, p.25
- Les observatoires, p.30
- Les travaux de complément, p.32
- Les combats de juin 1940, p.34
- Les combats de la libération, 1944, 1945, p.35
- L'après guerre, p.37- Positions annexes, p.38
- Logement du gardien de batterie, p.39
- Poste optique, p.40
- Poste du Pas du Berger, p.41
- Batterie du Sappey, p.44
- Remerciements, p.47
- Bibliographie, p.48



Editeur : SPH Productions




Cette notice peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Aidez-nous à l'améliorer en y participant, en nous communiquant votre avis sur cet ouvrage ou vos notes de lecture.
Si vous êtes vous même auteur d'une publication dans le domaine de la fortification Maginot, faites nous le savoir et nous la rajouterons avec plaisir.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page et de nous faire part de vos commentaires,suggestions, corrections ou informations.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu