Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




4° Demi-Brigade de Chasseurs Pyrénéens

(4° DBCPyr)






Constitution


La 4° Demi-Brigade de Chasseurs Pyrénéens est composée d'un état major de brigade et des 5°, 7° et 8° Bataillons de Chasseurs Pyrénéens.



Encadrement


Etat Major:

- Chef de Corps: LtCol KALB


7° BCPyr

- Commandement : ?


8° BCPyr :

Commandement : ?


5° BCPyr :

Rejoint la 4° DBCPyr à la dissolution de la 3° DBCPyr le 20 novembre 1939
Commandement : Cne PARTHAIX

2° Cie : Cne BARDET


Historique


Les Pyrénées

La 4° DBCPyr est mobilisée entre le 27 aout 1939 et le 4 septembre 1939. Elle est placée sous le commandement du Détachement d'Armée des Pyrénées (DAP).
Elle est affectée au secteur Adour pour la couverture de la frontière franco-espagnole entre le col de Peyresourde et Lacq-Athérey. Le 15 octobre 1939, le 7° Bon est affecté à la garde du camp de réfugiés espagnols de Gurs, le 8e restant sur la frontiére dans le secteur de Boilou.


Les Alpes

Retirée de la position, la 4° DBCPYR restera stationnée à Bayonne sans mission du 10 février au 7 mars 1940, date à laquelle elle quitte les pyrénées pour rejoindre le Secteur Fortifié des Alpes Maritimes ou elle relève la 26° Demi-Brigade de Chasseurs Alpins (26° DBCA) envoyée sur la frontière du Nord-Est. Elle procédera à la formation de ses unités au combat Alpin et chacun de ses bataillons se verra doté d'une Section d'Eclaireurs Skieurs (SES).

Elle est déployée sur ses positions de guerre le 17 mai 1940 et installe son PC à La Garde de Peille (compagnie de commandement), le 5° BCPyr à Peille et aux cols des Banquettes et de la Madone , le 7° BCPyr au col de Braus et le 8° BCPyr à la Turbie.


La Région Parisienne

Le 8 juin 1940, la demi-brigade intègre la 2° Division Légère d'Infanterie Coloniale nouvellement mise sur pied , a l'exception de sessections d'éclaireurs-skieurs restant sur la frontière des Alpes. Elle débarque en région parisienne le 14 et prend position autour de Moret-sur-Loing afin d'assurer la défense de la Seine entre Thoméry-Champagne et Varennes. Elle mène de durs combats défensifs autour des pont de Prantigny, passerelle de Rigny, ponts d'Apremont et de Pontailler ou elle subit de lourdes pertes.

Obligée de décrocher vers le sud à partir du 16 juin, elle retraite par Gien, Saint-Aignan, Vierzon, Argenton et atteint Bellac le 23 juin. Seul son 8° Bataillon de Chasseurs pyrénéens est capturé par les allemands le 17 juin aux Alliots dans le Loiret.

La 4° Demi-Brigade de Chasseurs pyrénéens est dissoute en juillet-août 1940 à Saint-Saud-la-Gaussière (Dordogne), et son personnel d'active est versé au régiment de Dordogne-Corrèze (ultérieurement 41e Régiment d'Infanterie de l'armée d'armistice).


Sources : ATF40, defense.gouv.fr, wikipedia


Secteur(s) concérné(s) :SFAM




© 2016 / 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 18/11/2017




Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu