Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




229° Bataillon du Génie de Forteresse

(229° BGF)






Le 229° Bataillon du Génie de Forteresse regroupe les unités du génie rattachées au secteur occupé par la 104° Division d'Infanterie de Forteresse après la dissolution du Secteur Fortifié de Colmar en mars 1940.


Composition

Cie 229/1 - Compagnie de sapeurs mineurs

Lt Boyer (à vérifier)
Provient du 222° BGF de la RF Lauter
Composée de 4 sections


Cie 229/84 - Compagnie mixte de sapeurs radio télégraphistes

Lt RECULET Pierre, Lt PLASSE Jean (adjoint)
Issue des compagnies 81 et 82 du 222° BGF de la RF Lauter (à vérifier)
NB : La compagnie aurait du être commandée par le Cne THURET qui hospitalisé, n’a pas pu prendre son commandement en mars 40.
Composée de 4 sections



Historique

Le 229° BGF est créé en mars 1940 suite à la dissolution du SF Colmar, remplacé par la 104° DIF à laquelle il est rattaché.
La compagnie 229/1 effectue de mars à juin 1940 des travaux d’aménagement de la position avec le 176° Bon du Génie rattaché à la 104° DIF (Cnes Montchermont Georges, puis Calvez puis Massoni).
Elle procède du 10 au 13 mai à l'équipement des ouvrages de la position et sera chargée en juin mise en place des rideaux de rails destinés à l'obturation des entrées canon dans les blockhaus.
Du 9 au 13 juin, elle met en oeuvre les destructions préparées (DMP) de la coupure antichar constituée par le canal en détruisant tous les ponts et passerelles l'enjambant sauf un passagelaissé par secteur pour la circulation. Ces passages seront détruits sous la pression de l’ennemi le 15 juin. Elle met en oeuvre les DMP des ponts de l’Ill dans la nuit du 13 au 14 juin

Elle procédera aussi à au mouillage de mines dérivantes pour essai ainsi qu'à la pose de bardeaux dans les écluses du canal pour maintenir un niveau d’eau de 1m50 minimum.

Le 16 juin à 3 h, elle actionne le DMP du Pont-Levis de Neuf-Brisach assailli par les allemands

Suivant l'ordre de repli de la 104° DIF donné le 16 juin 21 heures, le 229° BGF suit un axe Munster - Col de la Schlucht sous la protection du III/242° RI et du 21/42° Bon
Arrivées au Col de la Schlucht le 18 juin, les unités se regroupent et le génie met en oeuvre les destructions derrière lui (4 ponts routiers et chemin de fer à Munster, Soulzeim) puis au col de la Schlucht même le 19 à 18h créant une brèche de 30 mètres dans la falaise qui bloquera le passage de l’ennemi.

Le 19 juin les combats continuent autour de la Schlucht, l’ennemi est passé par le col du Bonhomme et encercle l’état major de la 104° DIF et les cies 229/1 et 229/84 à Longemer. Les unités se rendent faute de munitions.

Le 229° BGF ne déplorera que 8 à 10 sapeurs n’ayant pas rejoint après les destructions et quelques blessés légers.

Les Cies 229/1 et 229/84 seront citées à l’ordre de l’Armée pour leur défense magnifique contre un ennemi très supérieur en nombre (JO du 28 07 1941 / Ordre 115C du 2 septembre 1940 )




Source :
SHD 33N364 - Rapport Lt Marchal de la 104° DIF - 17 juillet 1940


Voir aussi ' Répartition des unités du Génie dans la fortification en 1939-1940 '



Cette page est incomplète et peur receler des erreurs ou imprécisions.
N'hésitez pas à y participer en utilisant les fils de discussion

.



Secteur(s) concérné(s) :SFCO




© 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 10/07/2019




Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu