Haut de la page
Bas de de la page


Le Wiki, termes et définitions




Nous vous proposons un glossaire encyclopédique reprenant des définitions en rapport avec la ligne Maginot ou utilisées dans les documents s'y rapportant.
Lorsque ces définitions sont documentées par ailleurs, elles sont affichées en bleu et il suffit de cliquer dessus pour obtenir des informations complémentaires (ouverture d'une page sur wikimaginot.eu ou sur le Web)
Les entrées sont regroupées par catégories, vous pouvez limiter l'affichage à une catégorie en la selectionnant ci dessous .

Cette partie du site compte actuellement 647 entrées et s'enrichit au fur et à mesure des contributions. Si une information manque, n'hésitez pas à la proposer en utilisant les fils de discussions du site.

Pour les abbréviations, les unités, les régions ou les secteurs fortifiés; consultez les autres volets proposés dans la partie Tout - Savoir du menu général.




A



Société ayant fourni des cuirassements pour l'équipement des ouvrages de la ligne Maginot

Affut de fortification pour mitrailleuse Hotckhiss 8mm mle 1914

Affut de fortification pour mitrailleuse Hotckhiss 8mm mle 1914

Société ayant fourni des moteurs et génératrices pour l'équipement des usines électriques des ouvrages ( principalement dans le Sud-Est)

Première tranche de construction initiée par la CORF

Antichar (AC)

Les canons antichar sont des armes d'infanterie déstinées à percer le blindage des chars. Les calibres usuels dans la ligne Maginot sont de 25, 37 mm et de 47 mm .
On notera le réemploi de canons de 65 mm de marine comme arme antichar dans les intervalles

Appareil respiratoire en circuit fermé utilisé dans la fortification Maginot

Appareil respiratoire isolant destiné aux servants des cuirassements de la ligne Maginot.

Appareil respiratoire isolant utilisé dans la fortification Maginot

L'Arme Mixte de la ligne Maginot est un système d'armes associant sous une même rotule une arme de défense anti-char et une arme anti-personnel.

Arsenal de Tarbes (ATS)

Arsenal ayant produit entre autres les mortiers de 81mm mle 32 équipant la fortification Maginot

Artillerie Divisionnaire (AD)

Ensemble de l'artillerie de campagne affectée à une division.

Régiments chargés de a mise en oeuvre des piéces d'artillerie lourde sur voie ferrée. Ils sont numérotés de 370 à 374 en 1939.

Atelier de fabrication de PuteauX (APX)

Atelier ayant produit des équipements d'optique et d'armement adaptés aux cuirassements Maginot.

Entreprise ayant produit des génératrices et alternateurs pour l'équipement des ouvrages de la ligne Maginot

Société métallurgique ayant fourni des cuirassements dans le cadre de la construction de la ligne Maginot

Les avant postes sont des blockhaus construits en avant de la ligne principale. Ils sont destinés à controler les points de passage au niveau de la frontiére ou légérement en arriére de cette dérniére et à donner l'alarme en cas d'attaque ennemie.
Ils sont généralement couplés à une barriére routiére et/ou un dispositif de des..........


B



Ballon captif utilisé comme ballon observatoire par l'artillerie

Général ayant commandé la 2°RM puis la 57° DI en 1940. Il laisse son nom à un type de blockhaus qu'il fait ériger

Barbier, Bénard et Turenne (BBT)

Société ayant produit et réparé des instruments d'optique type APX (marquage BBT sur ces derniers)

Général ayant commandé le Secteur Defensif puis Secteur Fortifié des Flandres

Bataillon Alpin de Forteresse (BAF)

Les Bataillons Alpins de Forteresse sont les unités d'infanterie afféctées à un sous-secteur de la position de défense du Sud Est.
Les BAF sont regroupés en Demi Brigades Alpines de Forteresse (DBAF) tenant chacune un secteur fortifié en temps de paix et un demi secteur en temps de guerre.
L'ensemble forme la 6° Armée, ausi appelée l'Armée des Alpes

Bataillon de Chasseurs à Pied (Portés) (BCP)

Les 4° et 16° BCP changent d’appellation en 1939-1940 et deviennent des Bataillons de Chasseurs Portés.
Ils conservent le même sigle BCP

Bataillon de Chasseurs Alpins (BCA)

L'effectif règlementaire d'un Bataillon de Chasseurs Alpins était de 32 officiers et 1550 hommes, commandés par un Chef de Bataillon .

La composition classique d'un bataillon de mitrailleurs est la suivante :
- Etat Major et section de commandement
- CHR (Compagnie Hors Rang)
- 1 CEFV (Compagnie d'Engins et de Fusiliers-Voltigeurs) dotées de 6 FM, 9 canons de 25 AC, 6 mortiers de 81
- 3 CM (Compagnies de Mitrailleurs) dotées chacune de 9 FM et 12 mit..........

Bataillon de Mitrailleurs Motorisé (BMM)

Bataillon dont la composition est celle d'un Bataillon de Mittrailleur augmenté d'une compagnie du train. Cette compagnie leur a été retirée peu aprés la mobilisation
Les BMM sont numérotés de 51 à 58
Source : ATF 40

Bataillon du Génie de Forteresse (BGF)

Les Bataillons du Génie de Forteresse sont créés en septembre 39 suite à la dissolution des Régiments du Génie pour regrouper les unités spécialisées dans les équipements de la ligne Maginot, constituées en Compagnie.

Société ayant fourni des monte charge pour l’équipement des blocs

Fabricant de tableaux de distribution électrique utilisés dans la fortification Maginot

Général ayant commandé le secteur fortifié de l'Escaut puis le Secteur Fortifié de Maubeuge

Colonel puis général ayant assuré le commandement du Secteur Défensif de Lille

Général ayant commandé le Secteur fortifié de Boulay

Général d'Armée ayant commandé l'Armée des Alpes et le TOSE (Théâtre d'Opérations du Sud-Ouest) puis le 3° Groupe d'armées

Général ayant commandé le XIV Corps d'armée en 1940

Général ayant commandé le 1er Groupe d'Armées en 1940

Génaral ayant commandé la 1° Armée puis le GA1 en 1940

Bloc jumelle pour cloche Guet Fusil Mitrailleur type A

Société nancéienne ayant fourni des cuisinières à charbon pour l'équipement des ouvrages de la ligne Maginot

Général ayant commandé le Secteur Défensif de la Sarre puis la 66° Division d'Infanterie

Le Col Victor BOUCHON commande le 242° Régiment d'Infanterie (SF de COLMAR) pendant la période 1939-1940.

Bouclier de tranchée pour observateur de la 1ère Guerre Mondiale

Boucliers suspendu pour la protection des créneaux pour canon antichar de 25 mm

Boucliers suspendu pour la protection des créneaux pour canon antichar de 40 ou 47 mm

Général ayant commandé la 5° Armée en 1939 - 1940

Le Général Henri-Aimé BOUTIGNON commande sur une courte période le SF d'ALTKIRCH et ensuite la 67° DI qui renforce ce secteur.

Général ayant commandé le Secteur Fortifié de Montmédy puis la Division légère Burtaire


C



Matériel d'artillerie spécifiquement développé pour le flanquement des ouvrages et fossés anti-char dans la fortification Maginot.

Cette arme est un canon antichar de 25 mm Semi Automatique fabriqué par la société française Hotchkiss.

Canon antichar semi-automatique de 25 mm développé par les Ateliers de Puteaux (APX), pour succéder au modèle 1934, jugé trop lourd.

Le canon de 37 mm modèle 1934 est un canon antichar spécifiquement développé pour équiper la ligne Maginot.

Canon antichar utilisé dans la fortification de campagne

Canon de 47 mm antichar utilisé à demeure dans la fortification de campagne

Le canon de 47 mm modèle 1934 est un canon antichar français spécifiquement développé pour la ligne Maginot

Canon de marine utilisé comme armement antichar dans la fortification de campagne

Canon de marine utilisé en armement antichar dans la fortification de campagne

Canon d'infanterie de 37mm à tir rapide et de faible encombrement utilisé dans la fortification MOM

Canon utilisé dans la fortification de campagne pour l'équipement des casemates d'artillerie.

Le canon de 75 mm R modèle 1932 de casemate ou de coffre de contre escarpe était utilisé pour le flanquement des fossés antichar des ouvrages ou des ouvrages eux-mêmes.

Canon obusier de 75 mm modèle 1905 (75 05)

Le canon obusier modèle 1905 n'a été utilisé que dans la tourelle installée dans l’ouvrage du Chesnois.

Première version d'obusier de 75 mm sous casemate spécifique à la forteresse CORF

Le canon de 75 mle 1929 initialement conçu pour l'utilisation sous casemate dans la ligne Maginot présentait le grand inconvénient d'être peu à l'abri de l'artillerie ennemie du fait du dépassement du tube en dehors de son créneau.
Afin de minimiser le dépassement de la volée à l'extérieur, la CORF fit étudier un nouveau modèle ..........

Ce canon était destiné à équiper les casemates d'action frontale des Alpes et les tourelles de 75 modéle 33.
Dans les Alpes, l'utilisation sous casemate a été préférée à l'installation sous tourelle, ces derniéres ne pouvant se justifier en raison de leur coût bien plus elevé et de l'inutilité de disposer d'un système tout a..........

Procédé permettant de purifier l'eau avant utilisation

Cartouches destinées à absorber l'humidité dans les équipements optiques, radio-télégraphiques et téléphoniques

Le 28 janvier 1931, une instruction rédigée par la Section Technique du Génie est approuvée par le ministère ; elle permettra aux services locaux du génie d’intégrer aux casemates des cloches pour mitrailleuses. Ces cloches s’avéraient indispensables dans certains cas pour flanquer des intervalles tout en réduisant au minimum le relie..........

Casemate de mitrailleuses à flanquement simple selon l’instruction du 23 juillet 1930

Casemate de mitrailleuses à flanquement simple selon l’instruction du 30 juillet 1929

La casemate Pamart est une cuirassement en acier comportant deux créneaux pour mitrailleuse qui a été mis au point par le commandant Pamart en service au fort de Génicourt pendant la guerre de 14-18. Elle présente l'avantage de pouvoir être mise en oeuvre facilement sans nécessiter de compétences particulières ou de matériels lourds.

Chantiers et Forges de la Loire (CFL)

Acronyme du constructeur apparaissant parfois en relief sur certains cuirassements (caissons de projecteurs, trémies de mortier...)

Le char FT fut réutilisé sur la ligne Maginot en poste fixe semi-enterré

Le général CHASTANET a commandé la Secteur Fortifié de ROHRBACH du 7 Mai 1940 au 13 Juin 1940, puis la division de marche CHASTANET jusqu'à sa reddition le 24 Juin 1940.

Chef d'Escadron (CE)

Variation du grade de commandant en fonction de l'arme de rattachement

Chefferie des Travaux de Fortification (CTF)

Bureau du Génie ayant assuré la maitrise d'oeuvre au niveau d'un secteur fortifié pendant la construction de la ligne Maginot.
Ils seront après guerre remplacés par les Chefferies des Travaux du Génie

Chefferies des Travaux du Génie (ATG)

Bureau du Génie ayant eu en charge l'entretien et la surveillance du patrimoine immobilier de l'état défense après guerre, dont les organes de la fortification permanente.
Elles remplacent les Chefferies des Travaux de Fortification dissoutes en 1935 en meme temps que la CORF

Classification des ouvrage selon l'importance de leur équipage

Les cloches sont des cuirassements fixes utilisés dans le fortification.

Sensiblement similaire à la cloche "VP" (Vision Périscopique), la cloche VDP (Vision Directe et Périscopique) comporte en plus des créneaux permettant l'observation directe à vue. Ces créneaux d'observation couvrent chacun un angle horizontal de + ou - 72°.

Contrairement à la cloche VP, elle émerge largement de la dalle bét..........

La cloche à vision périscopique (cloche VP) est une cloche cuirassée dédiée à l'observation d'artillerie dotée d'un périscope zénithal.

Elle pouvait être équipée d'un périscope type B (Grossissement 12X, poids 320 Kg), type C (Grossissement : 25x, 15x, 8x et 2,4x ; poids 260 kg) ou du périscope de secours P8 (Grossi..........

Cuirassement équipant les casemates STG utilisé pour l'observation et la surveillance rapprochée des blockhaus type A à F (album N°2 de la fortification de campagne renforcée) et des casemates des lignes CEZF (plans-types de décembre 1939).

Cloche GFM travaillant de concert avec une cloche VP ou VDP pour l'observation d'artillerie

Cuirassement équipant ouvrages et casemates CORF utilisé pour le guet et la défense rapprochée des blocs.

Les cloches GFM (Guet Fusil Mitrailleur) sont des cuirassements équipant ouvrages et casemates CORF utilisées pour le guet et la défense rapprochée des blocs.

la cloche Lance Grenades (LG) est un cuirassement pour un mortier lance grenades prévu pour battre les blocs et leurs abords directs.

La cloche type B mle 1934 pour arme mixte est destinée à la défense rapprochée des ouvrages Nouveaux Fronts dont elle assurait la couverture d'infanterie et la défense antichar.

Cloche observatoire Séré de Rivières réutilisée dans la fortification Maginot

Cloche ayant équipé l'ouvrage de Héronfontaine

La cloche Allard est une cloche d'observation en plusieurs éléments facile à transporter.

La Section technique du génie (STG) a conçu et fait fabriquer à partir de 1935 des cloches d'observation en plusieurs éléments faciles à transporter.

Ces cloches destinées à l'équipement des positions d'infanterie se composent de six anneaux de diamètre décroissants superposés.
Le dernier élément est doté de..........

Cloche allégée destinée à l'équipement des observatoires des Alpes.

Cloche observatoire par éléments utilisée pour les blocs difficiles d'accès dans les Alpes

La cloche dite 'type Valenciennes' est un cuirassement destiné à l'observation. Elle est très similaire à la cloche Digoin, mais se distingue par son blindage moins épais variant de 100 à 150 mm et ne dispose que de deux fentes d'observation.
Le diamètre intérieur est de 70 cm

Elle aurait été commandée en 43 exempl..........

Cuirassement destiné à abriter un jumelage de mitrailleuses Reibel dans la fortification CORF

Valise pour le secours aux électrisés.

La CEZF est crée en octobre 1939 avec la mission de superviser les travaux d'organisation complémentaires de la position fortifiée. Sa principale réalisation sera une seconde ligne de défense érigée à l'arrière certaines parties du système fortifié, là ou la LPR (Ligne Principale de Résistance) est jugée la plus faible.
Les bl..........

La Commission d’Organisation des Régions Fortifiées (CORF) a été instituée par décret du 30 septembre 1927 suite à la demande instante des membres de la Commission de Défense (CDF) avec comme mission l’exécution effective du système fortifié dont le tracé et les bases avaient été établies par la CDF.
La CORF se réunira ..........

La Commission de Défense des Frontières a été instituée par décret le 31 décembre 1925. Elle prend la suite des travaux menés par la Commission de Défense duTerritoire (CDT).
Cette commission qui est rattachée au Conseil Supérieur de la Guerre est chargée d'établir le tracé de la ligne défensive qu'il est convenu d'établir a..........

La Commission de Défense du Territoire a été instituée le 22 mai 1922 suite aux divergences d'opinion du commandement sur la doctrine à mettre en oeuvre.
Initialement placée sous le commandement du Mal Joffre qui sera remplacé par le Gal Guillaumat en aout 1922, elle a rendu son rapport à la mi décembre 1925.
Ce rapport qui p..........

Compagnie d'Engins et de Fusilliers-Voltigeurs (CEFV)

la composition type d'une compagnie d’engins et de fusiliers voltigeurs est la suivante :
- Une section de mortiers de 81mm (trois groupes de deux pièces),
- Trois sections à trois canons de 25mm
- Deux sections de voltigeurs disposant chacune de trois fusils-mitrailleurs.

Compagnie d'Equipage d'Ouvrage (CEO)

Compagnie d'un Régiment d'Infanterie de Forteresse fournissant la partie infanterie des équipages de casemate ou d'ouvrage

Compagnie d'Equipage de Casemate (CEC)

Compagnie d'un Régiment d'Infanterie de Forteresse fournissant les équipages de casemate

Société métallurgique ayant fourni des cuirassements lors de l'édification de la ligne Maginot

Société métallurgique ayant fourni des cuirassements dans le cadre de l'édification de la ligne Maginot

Société ayant fourni des cuirassements dans le cadre de la construction de la fortification Maginot

Société métallurgique ayant fourni des cuirassements lors de l'édification de la ligne Maginot

La Compagnie Lilloise de Moteurs est une filiale filiale de Peugeot créée en 1928 pour exploiter un brevet "Junkers" dans ses usines de Fives-Lille et Saint-Etienne.
Cette compagnie a fourni de nombreux moteurs des types 1PJ65 et 2PJ65 pour les groupes électrogènes des casemates, observatoires ainsi que les groupes auxiliaires des usine..........

Société ayant fourni des systèmes de chauffage dans le cadre de la construction du système fortifié

Général ayant commandé la 3° armée puis le GA2 en 1940

Groupement de sociétés de production et distribution d'électricité né à l'occasion de la modernisation du réseau de transport électrique de la zone Nord Est devant alimenter la ligne Maginot

Le général Louis CORADIN a commandé le SF de COLMAR puis la 54° DI, positionnée dans ce même Secteur Fortifié.

Général ayant commandé la 9° Armée en mai 1940

La société Coupé-Hugot, spécialisée dans le levage, a fourni des monte-charges à crémaillère pour les besoins des ouvrages de la ligne Maginot.

Général commandant le SF de COLMAR puis la 104° DIF (1 Janvier - 25 Juin 1940).

Créneau permettant la mise en place d'un mortier de 50 mm modèle 1935 sous casemate

Créneau renforcé pour fusil mitrailleur 24/29

La société Arthur-Martin établie à Revin (Ardennes) était spécialisée dans les équipements de chauffage et de cuisson toutes énergies.
Elle a fourni des cuisinières pour l'équipement de certains ouvrages de la ligne Maginot dans le Nord-Est comme dans le Sud-Est

54338,400,P,Ouvrage de Rohrbach (Fort Ca..........

Gouttière bétonnée destinée à recueillir l'eau de pluie

Le Général Cyvoct a été le commandant du Secteur Fortifié du Dauphiné en 1940


D



Le colonel puis général de brigade Marcel DAGNAN a commandé le Secteur Défensif puis Fortifié de la Sarre.

Demi Brigade Alpine de Forteresse (DBAF)

Les Demi Brigades Alpines de Forteresse (DBAF) sont des unités d'infanterie composées de Bataillons Alpins de Forteresse (BAF). Elles tiennent chacune un secteur fortifié de la position de défense du Sud Est en temps de paix et un demi secteur en temps de guerre.
L'ensemble forme la 6° Armée, aussi appelée l'Armée des Alpes

Demi Brigade de Chasseurs à Pied (DBCP)

Unité composée de plusieurs Bataillons de Chasseurs à Pied

Description de l'organisation du stockage du matériel de Génie.

Description des installations de stockage de munitions

Système permettant la détection de monoxyde de carbone en concentrations importantes

le diascope est un système de vision directe prévu pour les cloches GFM type B ou les trémies pour FM type FMB 40

Le général DIDIO a commandé le Secteur Fortifié de MULHOUSE (devenu 105° DIF) entre Janvier et Juin 1940.

Organe rattaché à la Commission d'Organisation des Régions Fortifiées (CORF) ayant assuré la direction des travaux au niveau d'une Région Fortifiée pendant la construction de la ligne Maginot
Elles seront remplacées à la dissolution de la CORF en 1935 par les Directions des Travaux du Génie

Organisation



Direction des Travaux du Génie (DTG)

Les DTG ont assuré après guerre l'entretien du parc immobilier incluant les ouvrages Maginot de leurs régions réspectives.
Elles sont les héritières des DTF ayant assuré les travaux de fortification

Dispositif d'obturation assisté permettant d'isoler les oeuvres vives de l'ouvrage du magasin à munitions central (M1) en cas d'incendie ou d'explosion de celui-ci.

Les dispositifs de Mines Permanents sont des systèmes permettant la destruction à l'aide d'explosif d'une portion de route, d'un point de chemin de fer ou routier déstinés à ralentir la progression de l'ennemi

Dotation de principe des ouvrages en munitions de tous calibres


E



Général ayant commandé le Secteur Fortifié de l'Escaut puis la 52° Division d'Infanterie

Les éléments Cointet sont des éléments modulaires dont l'assemblage forme un obstacle antichar

Embrasure pour mitrailleuse Hotchkiss utilisée en fortification de campagne.

L'entrée des hommes est un bloc des gros ouvrages de la ligne Maginot dont le nom est usurpé.
Il s'agit en fait d'une entrée de secours des ouvrages devant permettre leur ravitaillement au cas ou l'entrée munitions serait inutilisable. Ces entrées sont dotées de monte-charges prévus pour des charges lourdes à cet effet.
Pour ..........

Entrée Hommes et Munitions (EMH)

Entrée dite mixte des ouvrages, principalement dans le Sud Est de la France

Principale entrée des gros ouvrages de la ligne Maginot, l'entrée munition est en fait la seule entrée de l'ouvrage réellement utilisée. Par cette entrée transitent les munitions, matériels et vivres nécessaires au fonctionnement de l'ouvrage et à l'alimentation de son équipage; et c'est aussi par cette entrée dotée d'un poste de garde ..........

L'épiscope L 639 est un système de vision épiscopique destiné à la cloche GFM (Guet Fusil Mitrailleur ) type A

Episcope pour cloches VDP

Equipements utilisés pour les cuisines des gros ouvrages

Société tant fourni des projecteurs électriques motorisés pour l'équipement de blocs et casemates de la ligne Maginot

Société métallurgique ayant produit des cuirassements dans le cadre de la construction de la ligne Maginot

Société ayant fourni des systémes de ventilation dans le cadre de l'équipement de la ligne Maginot

Etablissements Secretan - Jacquelin (JL)

Société ayant produit et réparé des instruments d'optique type APX (marquage JL sur ces derniers)


F



Société ayant construit des bâtiments métalliques dans le cadre de la ligne Maginot

Les filtres SP 36 sont utilisés dans les ouvrages CORF de la ligne Maginot pour filtrer l'air extérieur avant de l'injecter dans les locaux.

Canons antiaériens utilisés par l'armée allemande contre la fortification Maginot.

Le colonel FONLUPT commande le 42° RIF en Mai-Juin 1940.

Fortification de Campagne Renforcée (FCR)

Ensemble de plans dérivés des plans proposés par la STG (Section Technique du génie) utilisés sur la partie de la ligne Maginot tenue par le GA1 (groupe d'armée 1) pour la construction de casemates et blockhaus.
Ils sont parfois appelés Billotte, du non du général commandant le GA1

Fosse chimique utilisée dans les latrines des constructions CORF

La société François et vaillant est une fonderie ayant fourni des cuisinières à charbon pour l'équipement de la ligne Maginot

Général ayant commandé le 8° Corps d'armée puis la 7° Armée

Général ayant commandé la 2° armée en juin 1940

Le fusil-mitrailleur modèle 24-29 est l'arme automatique de dotation réglementaire de l'infanterie française.
Il a été produit par la 100006, Manufacture d'Armes de Châtellerault (MAC) de 1925 à 1957. Sur cette période, ce ne sont pas moins de 190 400 armes qui seront produites, dont 2 512 du type D dédié à la fortif..........


G



Général d'armée, commandant la 8ème armée (03/09/1939 – 21/05/1940)

Les unités de Gardes Républicains Mobiles étaient chargées de la surveillance des frontiéres dés le temps de paix...........

Général d'armée, commandant le Théâtre d 'Opérations du Nord Est

Général ayant assuré le commandement du Secteur Défensif de Lille puis de la 51° DI

Général ayant commandé le Secteur Fortifié de Haguenau puis la 8° Division d'Infanterie Coloniale en 1940

Général ayant commandé les 7° et 9° armées en 1940

Le général de brigade Charles de GIRVAL commanda le Secteur Fortifié de FAULQUEMONT du 28 Avril 1940 à la fin.

Commandant en chef de la British Expeditionary Force (BEF) en France

La goulotte à grenade est un dispositif destiné à jeter des grenades à l’extérieur d'un bloc pour assurer sa défense rapprochée.

Société ayant participé à la construction de la ligne Maginot (Gros oeuvre)

La grenade à fusil Viven-Bessière (VB) est une grenade destinée à être tirée avec un fusil grâce à l’utilisation du tromblon VB en acier trempé.

Gros Ouvrage (GO)

Ouvrage d'artillerie généralement composé de plusieurs blocs d'infanterie et d'artillerie et de blocs d'entrée séparés.

Groupe d'Exploitation Divisionnaire (GED)

Unité chargé de l'intendance d'une division.

Groupe électrogène ayant servi à équipement des casemates et utilisé en tant que moteur auxiliaire dans les usines d'ouvrages Maginot

Groupe électrogène mono- cylindre pour petit ouvrage

Groupe électrogène ayant servi à l'équipement de petits ouvrages et utilisé en tant que groupe de secours dans quelques usines d'ouvrages Maginot

Groupe électrogène bi cylindre pour petit ouvrage

Groupe électrogène pour l'équipement de gros ouvrages.

Groupe électrogène pour l'équipement de gros ouvrages dans le Sud Est.

Moteur diesel pour groupe électrogène

Moteur diesel pour groupe électrogène

Moteur ayant été utilisé pour les groupes électrogènes de certaines usines du SFH

Groupe électrogène ayant été utilisé pour l'équipement de certaines usines électriques d'ouvrage fortifiés dans le SFH

Groupe Sanitaire Divisionnaire (GSD)

Unité chargée de la partie sanitaire et santé d'une division.

Guérite d'origine allemande dont certains exemplaires ont été réutilisés dans des constructions MOM de la ligne Maginot.

Guérite observatoire prismatique utilisée dans la fortification de campagne sur la ligne Maginot

Guérite d'observation carrée surmontée d'une calotte tournante.

Guérite blindée observatoire tubulaire utilisée dans la fortification de campagne

Guérite blindée observatoire double utilisée dans la fortification de campagne

Guérite de grande taille dédiée à l'observation d'artillerie

Guérite observatoire utilisée par la MOM

Commandant de la Région Fortifiée de Belfort


H



Général ayant commandé la 52° Division d'Infanterie (DI) et le Détachement d'Armées des Ardennes (DAA)

Général ayant commandé successivement des secteurs fortifiés de Maubeuge puis de l'Escaut

Société ayant fourni des matériels d'armement à l'armée française.

Général ayant commandé la 2° Armée puis le 4° Groupe d'Armées en 1940


I



Infanterie Division (ID)

Division d'infanterie allemande

Infanterie Regiment (IR)

Régiment d'infanterie allemand

Inspection Technique des Travaux de Fortification (ITTF)

Organisme chargé de la supervision des aspects techniques des travaux de fortification qui prit le relais de la CORF à sa dissolution fin 1935, sans disposer pour autant des pouvoirs nécessaires à sa mission.


J



Jumelage de deux fusils mitrailleurs utilisés en remplacement de jumelage de mitrailleuses Reibel MAC 31

Assemblage de deux mitrailleuses pour composer une seule arme


L



Fabricant d'appareillage électrique ayant fourni des matériels dans le cadre de la construction de la ligne Maginot

Qui aurait pu imaginer que des centaines de rosiers ont fleuri dans les casernements et sur les dessus de quelques ouvrages de la Ligne Maginot ?

Eh bien, ce n'est pas une légende, l’histoire a pris naissance en 1938 à Vittonville en Lorraine dans les environs de Pont à Mousson:

Par une belle soirée de 1938 dans ..........

Général ayant commandé la 55° Division d'Infanterie

Lampe à pétrole utilisée dans les casemates et observatoires CORF isolés.

Lampe de poche à dynamo utilisée sur la ligne Maginot

Lanterne utilisée comme éclairage de secours dans les ouvrages CORF

Lampes de secours antidéflagrantes utilisées dans les usines électriques et les magasins M1

Lance bombe spécifique à la fortification Maginot

Lance flamme dont l'emploi dans la fortification a été envisagé.

Lance flamme dont l'emploi dans la fortification a été envisagé.

Général commandant le 9° CA (SF Faulquemont) puis la 8° Armée à partir du 20 Mai 1940 (SF de COLMAR, MULHOUSE et SD ALTKIRCH et MONTBELIARD).

Société ayant fourni des équipements électriques lors de la construction de la ligne Maginot

Lemardeley (LY)

Société ayant produit et réparé des instruments d'optique type APX (marquage LY sur ces derniers)

Le Général LESCANNE a commandé le 43° Corps d'Armée de Forteresse, englobant le SF des Vosges

Ligne Principale de Résistance (LPR)

La Ligne Principale de Résistance est l'élément principal du système défensif Maginot.
Il s'agit d'une ligne continue constituée d'un réseau de rails antichars et de barbelés située à environ 10 kilomètres de la frontière couverte par les feux croisés des casemates d'infanterie et blockhaus et par l'artillerie des ouvrages.

Locomotive utilisée sur le réseau de voie de 60 extérieur de la ligne Maginot

Locotracteur diesel utilisé sur le réseau de voie de 60 extérieur de la ligne Maginot

Locotracteur de secours pour le service à l'intérieur des ouvrages

Locotracteur électrique utilisé sur les réseau de voie de 60 interne aux ouvrages Maginot

Locotracteur utilisé pour la traction des convois sur voie de 60 à l'intérieur des ouvrages Maginot

La locomotive Schneider modèle 1916 type LG ou modèle 1917 type LG3 sont des locotracteurs à essence pour voie de 60. Ils sont construits sur la base d'un châssis Péchot et équipé d'un moteur à essence 4 cylindres de 50 Cv à 1000 t/mn pour le type G modèle 1916 ou de 60 Cv à 1 200 t/mn pour le type LG 3 modèle 1917. Ce moteur polycarbu..........

Locotracteur utilisé sur le réseau de voie de 60 extérieur de la ligne Maginot

Lunette d'âme APX 179

Lunette d'âme pour les matériels de 75 mm

Lunette d'âme pour le canon antichar de 25 SA 34

Lunette d'âme APX 195

Lunette d'âme pour les matériels de 135 mm mle 1932

Lunette de bouche APX modèle 1933

Lunette de bouche prévue pour les matériels de 75, 81 et 135 mm

Lunette de pointrage du canon APX 37 mle 16 TR utilisé par les troupes d'intervalle dans la fortification MOM

Lunette de visée APX L637 (L637)

Lunette de visée utilisée pour le fusil mitrailleur modèle 24-29 monté en jumelage

Lunette de visée pour jumelage de mitrailleuses sous casemate tirant à balle légère

Lunette de visée pour jumelage de mitrailleuse sous tourelle

Lunette de pointage pour matériel de 75 mle 1929 sous casemate - Montage à droite

Lunette de pointage pour matériel de 75 mle 1929 sous casemate - Montage à gauche

Lunette de pointage pour matériel de 75 mle 33 sous tourelle

Lunette de visée pour le canon antichar de 47 mm de casemate modèle 34

Lunette de visée pour le canon antichar de 37 mm de casemate modèle 34

Lunette de pointage pour matériel de 75 mle 32 sous tourelle

Lunette de pointage pour matériel de 75 mle 32 sous casemate.

Lunette de visée pour mitrailleuse de 13.2 sous casemate.

Lunette de visée pour mitrailleuse Reibel MAC 31 tirant à balles lourdes.

Lunette de visée pour arme mixte sous cloche

Lunette de visée pour arme mixte sous tourelle AM

Lunette de visée pour arme mixte sous tourelle de 75

Lunette de pointage pour le canon antichar 25 SA 34

Lunette de visée pour la tourelle pour 2 armes mixtes

Lunette fixe pour casemate à canon

Lunette fixe pour casemate à canon

Lunette fixe pour casemate à canon

Lunette fixe pour casemate à canon

Lunette pour trémie type FMB 40


M



Le magasin à munitions M1 est le magasin principal d'un ouvrage d'artillerie.

Les magasins à munitions M2 sont les magasins situés au pied des blocs de combat.

Magasin à munitions M3 (M3)

Les magasins à munitions M3 sont situés en haut de blocs de combat, à proximité des piéces qu'ils desservent. Ils sont destinés au stockage des munitions nécessaires à parer à une alerte et leur capacité est faible pour limiter le risque lié au stockage des munitions en haut des blocs

André Louis René MAGINOT est né le 17 février 1877 à Paris et mort à Paris le 7 janvier 1932

Docteur en droit et Sciences Politiques, il entre dans l'administration en 1897 puis embrasse la carrière politique comme Conseiller Général de Revigny sur Ornain, petit village de la Meuse dont ses parents sont originaires et ou..........

Général ayant assuré le commandement du SFAM (Secteur Fortifié des Alpes Maritimes)

Général ayant commandé la 2° Division d'Infanterie Coloniale (Armée des Alpes)

Si les ouvrages dont la construction a été décidée par la CORF ont été construits par des sociétés privées dans le cadre de marché publics (1), l'ensemble des blockhaus dont l'édification a été décidée par les commandements locaux ont été construits en faisant appel à de la main d'oeuvre militaire d'ou leur qualification MOM.

Société ayant fourni les motorisations des tourelles de 81 mm

Maison Forte (MF)

Les Maisons Fortes sont des blockhaus construits au niveau de la frontiére même dont la mission principlae est de donner l'alerte et de retarder si possible le passage des troupes enemies en évitant le passage brusqué.

Société ayant fourni des matériels de ventilations, gaines et conduits de ventilation dans le cadre de la construction de la ligne Maginot

Le colonel René MANCERON commande le 148° RIF en 1939-40.

Manipulateur morse utilisé pour les postes spécifiques à la forteresse

Crée en 1819, la Manufacture d'Arme de Châtellerault était une manufacture d'état spécialisée dans le développement et la fabrication de petits armements militaires et civils. Elle a poursuivi ses activités jusqu'en 1968, date de sa fermeture.


48828,350,P,La manufacture d'armes de Châtellerault

Société ayant fourni des pendulettes pour l'équipement des PC et stations de radiotélégraphie.

Général chef d'état-major de la'Armée des Alpes (6° Armée)

Général ayant commandé le Secteur Défensif du Rhône

Conception



La mitrailleuse Reibel MAC 31 fut conçue à la fin des années 1920 à la demande du général Estienne pour remplacer la mitrailleuse de 8 mm Mle 14 Hotchkiss utilisée dans les chars français. L’arme à produire devait être d’un emploi plus commode que la précédente et utiliser la nouvelle munitio..........

Mitrailleuse de marque Hotchkiss utilisée dans la fortification Maginot pour l'équipement des casemates de berge et des casemates des Basses Vosges

La mitrailleuse Hotchkiss modèle 1914 calibre 8mm est était la mitrailleuse en dotation dans l'infanterie française en 1940.

Le général Montagne Alfred a assuré le commandement du XV Corps d'Armée dépendant de l'Armée des Alpes

Les manutentions verticales sur grande hauteur étaient assurées dans les ouvrages par des monte-charges de différents types, qu'on trouve essentiellement dans les blocs d'entrée, d'artillerie et certains blocs d'infanterie.

Du fait de la nécessité d'horodater les messages et communications, les locaux dans lesquels étaient enregistrés ou émis des messages étaient équipés d’une pendulette permettant d’indiquer sur le carnet de transmission et sur le message retranscrit l’heure de réception ou d’envoi.

La ligne Maginot n’échappe pas ..........

Le mortier de 50 mm modéle 1935 est une arme à tir courbe utilisée dans la ligne Maginot.

Le mortier de 75 mm modèle 1931 est un canon court spécifique aux ouvrages CORF des Alpes.

Le mortier de 81 mm modèle 32 est une arme à tir courbe spécifiquement développée pour la défense des abords des ouvrages de la ligne Maginot.

Moteur bi cylindre diesel deux temps

La 'Société des Moteurs Baudouin' a fourni des moteurs de type DB pour l'équipement des usines électriques de certains des abris et petits ouvrages de la ligne (ex Oberheide, Sentzich, Col de Metrich...)

Moto Ventilateur (MV)

Expression désignant un ventilateur et le moteur électrique associé à un numéro d'ordre (ex : MV 15)

Munitions utilisées par le FM 24/29 et la mitrailleuse Reibel MAC31 en service dans la ligne Maginot

Munition utilisée par les armes de 8mm, soit les Mitrailleuse Mle 1914, les Fusils Mle 1886M93 et Mle 1907-15M16 ainsi que les Mousquetons Mle1892 et Mle 1892M16

Munitions utilisées dans la fortification Maginot


N



La dénomination Nouveaux Fronts correspond à la seconde tranche de constructions de 1934 et 1935 que la CORF appelait 'deuxième cycle du Nord-Est'.


O



Observatoire sous plaque blindée (plan type STG)

Le général René Henri Olry commanda l’Armée des Alpes durant la campagne de France

Optique et Précision de Levallois (OPL)

Société ayant produit et réparé des instruments d'optique type APX (marquage OPL sur ces derniers)


P



Paul Painlevé, né le 5 décembre 1863 à Paris, décédé le 29 octobre 1933 à Paris

Paul Painlevé fut un mathématicien émérite avant d’embrasser une carrière politique brillante qui l'amena à exercer les plus hautes responsabilités au sommet de l'état. Il fut l'un des promoteurs de la ligne Maginot.



Les Parcs d'Artillerie Divisionnaires sont les entités chargées de la gestion et de l'approvisionnement en munitions (artillerie et infanterie) des divisions d'un secteur fortifié.
Ils sont composés d'une Compagnie d'Ouvriers d'Artillerie chargée de la maintenance et des réparations des matériels d'artillerie, d'une Section Munitions ..........

Horloge utilisée dans les centraux téléphoniques et les stations de radiotélégraphie de la ligne Maginot

Percolateur équipant les cuisines des gros ouvrages

Périscope pour tourelle démontable STG 37

Périscope pour cloche d'Arme Mixte type A

Périscope pour cloche d'Arme Mixte type B

Périscope pour cloche d'Arme Mixte type B avec goniométre

Périscope pour

Périscope pour tourelles d'armes mixtes

Périscope utilisé dans la tourelle démontable STG 35

Périscope à grossissement moyen pour cloches VP

Périscope à fort grossissement pour cloches VP - Réglage des tirs

Périscope pour cloche GFM type A petit modèle

Périscope pour cloche GFM type A grand modéle ou GFM type B

Périscope pour observation d'artillerie pour cloche GFM

Périscope à grossissement moyen pour cloches VDP

Périscope à grossissement moyen pour cloches VDP - Réglage des tirs

Périscope pour cloche VDP - Vision de nuit

Périscope de secours pour cloches VP et VDP.

Périscope pour la surveillance des fossés d'ouvrage

Périscope pour la surveillance des fossés d'ouvrage

Périscope pour la surveillance des fossés d'ouvrage

Périscope pour blockhaus

Petit Ouvrage (PO)

Ouvrage de petite taiile géneralement constitué de un à trois blocs de combat et dépourvu d'armement d'artillerie.

Pile utilisée par les équipements téléphoniques fixes dans la ligne Maginot

Pile utilisée dans les appareils et centraux téléphoniques de campagne type TM 32.

Les piquets Ollivier, du nom de leur inventeur, sont des mines antichar improvisées créées en combinant une charge explosive avec un allumeur déclenché par la pression ou la torsion.

Cette mine pouvait être camouflée en piquets dans les réseaux antipersonnel en fil de fer barbelé, cachée dans des buissons épais ou enfouie..........

Plate-forme formée de caisson en tôle destinées à supporter un canon de 47 de marine. Cette plate-forme était initialement prévue pour être déployée dans un emplacement retranché. Elle est néanmoins présente dans de nombreux blockhaus...........

La plateforme d'artillerie Péchot modèle 1888 est un wagon destiné au transport des munitions et marchandises sur voie de 60

Point d'Appui (PA)

Ensemble de blockhaus ou positions dépendant d'une même unité de commandement et défendant une même position.

Point d'Appui Fortifié (PAF)

Voir PA

Le général POISOT commande le secteur fortifié de COLMAR jusqu'au 1 janvier 1940 puis celui de THIONVILLE ensuite.

Général ayant commandé le Secteur Défensif des Ardennes puis la 102° DIF

Le PCT ou 'PC Tir' est la partie du PC d'un ouvrage Maginot ou sont préparés les tirs devant être effectués par les pièces d'artillerie de l'ouvrage. Avec le SRA (Service de renseignement de l'Artillerie), il forme le PCA, PC Artillerie de l'ouvrage.
Le PC Tir est en relation avec les PC des blocs, le SRA et le commandement de l'artill..........

Poste émetteur destiné à l'équipement des avions d'observation.

Le poste de radio OTCF (Ondes Trés Courtes de Forteresse)est un poste de radio déstiné à équiper la fortification Maginot conçu en 1939.
Ce poste était utilisé pour assurer des liaisons de poste à poste en phonie sur des fréquences de 40 à 75 MHz permettant l'utilisation d'une antenne de faible longueur. Leur puissance était de 1..........

Le poste ER 12 est utilisé pour la constitution du réseau de commandement au niveau divisionnaire

Poste émetteur récepteur utilisé pour les liaisons au niveau corps d'armée

Le poste émetteur récepteur ER 17 est destiné aux liaisons des corps de troupe

Poste émetteur récepteur utilisé pour les communications entre les Groupes d'Artillerie Divisionnaire et les observateurs d'artillerie.

Poste émetteur récepteur spécifiquement développé pour les gros ouvrages de la fortification Maginot

Poste émetteur récepteur utilisé pour les réseaux de commandement des Divisions Légères de Cavalerie et des Divisions Légères Mécaniques et pour les communications entre les Divisions d’Infanterie et  leur GRDI.

Le poste émetteur ER 40 est destiné aux liaisons des bataillons d’infanterie ainsi qu’aux communications entre les ballons observatoires d’artillerie (ballons d’observation Coquot) et les groupes d’ artillerie au sol.

Ce équipement fonctionne en phonie uniquement dans la bande de 4,8 à 5,8 mètres et sa portée maxima..........

Poste émetteur-récepteur destiné à l'équipement des ouvrages de montagne

Poste récepteur spécifiquement développé pour la fortification Maginot

Récepteur destiné à la récéption au sol des observations faites par avion.

Général commandant le 2 GA composé de la 3e armée (général Condé), de la 4e armée (général Requin) et de la 5e armée (général Bourret).
Ce groupe d'armée était déployé le long de la ligne Maginot en Alsace-Lorraine (de Petit-Xivry près de Longuyon à Diebolsheim près de Sélestat).

Les moyens de production électrique et le principe de la distribution interne des ouvrages Maginot

Introduction à la ventilation dans les fortification de campagne

Il était nécessaire d'assurer une bonne ventilation tant pour les occupants que pour les matériels. Se rajoutent à ce postulat de base des contingences spécifiques à la fortification telles que l'extraction des gaz et fumées résultant de l'utilisation des armes et la protection contre les gaz de combats pouvant être utilisés par l'ennemi.

La fortification Maginot est dotée de matériels spécifiquement développés lui permettant de communiquer avec l'intégralité des différents réseaux radiotélégraphiques des troupes occupant les intervalles et du commandement.

Les systèmes de chauffage mis en place dans les différentes constructions CORF

Général ayant commandé la 1° armée en juin 40

Projecteur sous niche blindée utilisé pour l'éclairage des champs de tir.

Le mortier de 81 mm utilisait les obus FA modèle 36 RF , ces munitions sont décrites ci-aprés.

Classification des épaisseurs de béton des ouvrages déterminant leur résistance à l'artillerie

Pulvérisateur utilisé pour le refroidissement des canons des mitrailleuses Reibel dans la ligne Maginot


R



Général ayant commandé le Secteur Défensif des Flandres

Système de régénération des huiles utilisées dans les transformateurs électriques

Régiment d'Artillerie de Position (RAP)

A ne pas confondre avec les Régiments d'Artillerie à Pied de 1914

Les Régiments d'Artillerie de Région Fortifiée sont les régiments d'artillerie rattachés au Régions Fortifiées en temps de paix

Les Régiments d'artillerie Mobiles de Forteresse (ou Régiments d'Artillerie Mixte de Forteresse) sont des régiments d'artillerie tractée affectés à un secteur fortifié.

Régiment de Mitrailleurs de l'Infanterie Coloniale (RMIC)

Seuls deux régiments de mitrailleurs d'infanterie coloniale ont servi sur la ligne Maginot, les 41e et 1000499, 51e RMIC affectés au Secteur Défensif de la Sarre

Les Régiments du Génie formés avant guerre seront dissous à la mobilisation pour former des Dépots de Guerre regroupant les compagnies spécialisées affectées à la fortification.
Les unités spécialisées seront dés lors scindées en bataillons affectés à des secteurs définis.

A noter le 8° RG qui donnera naissa..........

Régiment Régional (RR)

Régiment composé de réservistes "agés" recrutés localement et faiblements dotés en armement et équipements désuets.
Voir RRP et RRT

Régiment Régional d'Infanterie (RRI)

Voir RRP

Régiment Régional de Garde (RRG)

Voir RRP

Régiment Régional de Protection (RRP)

Les Régiments Régionaux de Protection sont des régiments régionaux (voir RR)dont la mission est de surveiller les voies de communication, les points sensibles et les sites d'interet stratégique sur les arriéres de la ligne principale de résistance (LPR).

Régiment Régional de Travailleurs (RRT)

Les Régiments Régionaux de Travailleurs sont des régiments régionaux (voir RR)affectés à la construction et aux aménagements d'utilité militaire.

Le front est découpé en régions militaires
Voir Organisations, Unités

REIBEL Jean-Frédéric-Jules, né le 10 novembre 1868 à Auxonne et décédé à Châtellerault le 4 juin 1954:
Officier, Chargé d'études à la manufacture d'armes de Châtellerault.
Nommé Général de Brigade des Troupes Métropolitaines le 17 septembre 1927.

Le Général REIBEL, contrairement à ce qui est souven..........

Société ayant fourni des moteurs pour les groupes électrogènes dans certains ouvrages

Génarl ayant commandé la 4° Armée en 1939 - 1940

Le Lt-Col RETHORE commande le 79° RIF (sous-secteur de Hoffen - SF HAGUENAU)

Principe de la codification des fonctions et affectation des personnels dans un ouvrage de la ligne Maginot et des tableaux d'effectifs tenus

Le Lt-Col ROMAN commande le 28° RIF de septembre 1939 à Juin 1940. Le 28° RIF est l'un des deux régiments de forteresse du SF de COLMAR.

Société ayant produit divers types de monte-charge pour les blocs de la ligne Maginot


S



Général ayant commandé la 65° Division d'Infanterie (Armée des Alpes)

Général ayant commandé la 64° DI en 1940

Le général Joseph-Etienne SALVAN a commandé successivement le SF de MULHOUSE (30 Novembre 1939 - 7 Janvier 1940) puis le SD-SF d'ALTKIRCH (7 Janvier 1940 - 25 Juin 1940).

Société ayant fourni des cuirassements pour l'équipement des ouvrages de la ligne Maginot

Fabricant de matériels electro-mecaniques

Les Sections d'Electriciens de Campagne d'Exploitation Frontalière sont chargées de la maintenance et de l'exploitation des équipements et lignes du réseau de distribution électrique à partir de la déclaration de guerre.

Ces sections sont composées d'officiers de réserve et d'hommes qui exercent dans le civil les fonctions..........

Section de Munitions Automobile (SMA)

Unité chargée du transport des munitions entre les dépots des arriéres.
Fait partie des Parc d'Artillerie

Section de Munitions Hippomobile (SMH)

Section chargée du transport des munitions dotée de moyens hippomobiles

Service de Renseignement d'Ouvrage (SRO)

Le SRO est l'organe destiné à fournir au commandant d'ouvrage toute l'information qui lui est necessaire (artillerie et infanterie).
Il recueille et centralise les informations provenant de toutes provenances (Commandement, SRA et SRI, ouvrages voisins...).
Il est partie intégrante du PC d'ouvrage

Service de Renseignement de l'Artillerie (SRA)

Le SRA est la partie du PC d'ouvrage centralisant l'intégralité des renseignements provenant des observatoires d'artillerie rattachés à l'ouvrage.
Il est la premiére composante du PCA (PC Artillerie) de l'ouvrage, la seconde étant le PC Tir qui assure la direction du tir des pièces d'artillerie de l'ouvrage.

Service de Renseignement de l'Infanterie (SRI)

Partie du PC d'ouvrage centralisant l'intégralité des informations relatives à la défense des abords de l'ouvrage (Infanterie).
Le SRI est partie intégrante du PCI (PC Infanterie) de l'ouvrage dont la mission est l'organisation de la défense d'infanterie de l'ouvrage.

Service du Matériel de la Fortification (SMF)

Créé le 11 février 1928, le Service du Matériel de Fortification travaillait en liaison étroite avec la section technique de l’artillerie et se transforma en Service électromécanique du Génie en 1935 par sa fusion avec le service électrique de la Direction du matériel du génie.

source : ATF40

Service chargé dans les ouvrages Maginot de la lutte contre les gaz.

Société ayant produit des monte-charges pour l'équipement des ouvrages de la ligne Maginot

Constructeur de moteur ayant équipé certains ouvrages après guerre lors de leur modernisation.

La SALEC fut l'un des grands producteurs et distributeurs d'électricité en Alsace Moselle entre les deux guerres.

Société ayant fourni des cuirassements dans le cadre de la construction de la fortification Maginot

Société des Etablissements Krauss (SEK)

Société ayant produit et réparé des instruments d'optique type APX (marquage SEK sur ces derniers)

Société ayant fourni de moteurs utilisés pour les groupes électrogènes de certains ouvrages.

Société ayant produit des équipements de grande cuisine pour les ouvrages de la fortification Maginot

Société Générale d'Optique (SGO)

Société ayant produit et réparé des instruments d'optique type APX (marquage SGO sur ces derniers)

Société ayant fourni des moteurs diesel pour les groupes électrogènes de certains ouvrages de la ligne Maginot

Société ayant produit des matériels radio-télégraphiques utilisés dans la fortification Maginot

Fabricant de mouvements d'horlogerie ayant fourni des équipements pour la fortification Maginot

Société MILDE (MILDE)

Société ayant fourni des percolateurs pour l'équipement des gros ouvrages

Société Surgérienne de Construction Mécanique (SSCM)

Voir SACM

Société ayant fourni des moteurs pour les groupes électrogènes équipant certains ouvrages de la ligne Maginot

Société ayant fourni des moteurs utilisés pour les groupes électrogènes de certains abris ou petits ouvrages

Le support SP (Support de Porte) est un support permettant le montage du FM 24/29 dans les créneaux des porte blindées de la fortification Maginot.

Support simple utilisé pour le maintien des FM 24/29 dans les créneaux intérieurs de la fortification

Support spécifique dédié à la mise en place du FM 24/29 dans les créneaux sous béton des façades d'ouvrage

Voir principe de la ventilation

Système permettant la diffusion de l'alerte à l'intérieur des ouvrages Maginot en cas d'attaque par gaz

Système permettant la surveillance à distance des ouvrages et des chambres de coupure du réseau téléphonique en temps de paix.

Système de télésignalisation et de télécommande permettant la gestion du poste émetteur de l'ouvrage depuis les postes récepteurs distants ainsi que la gestion de demandes d'émission.


T



Les matériels téléphoniques devant équiper la forteresse ont été developpés en 1932 puis modifés pour certains en 1936.

Plus d'information dans la brochure ci dessous...........

Théâtre d'Opérations du Nord Est (TONE)

Front couvrant les frontières du Nord Est de la France (Allemagne- Luxembourg- Belgique)

Théâtre d'Opérations du Sud-Est (TOSE)

Front couvrant la frontière avec l'Italie, couvert par 1000432, l'Armée des Alpes

Le Lt-Col THIERVOZ commande le 10° RIF, régiment organique du SF de MULHOUSE.

Boitier de protection permettant le raccordement de lignes téléphonique aériennes sur le réseau souterrain de la fortiifcation

Boites de coupure formant les répartiteurs du réseau téléphonique dans les constructions Maginot

Boitier permettant de créer une troisième ligne téléphonique à partir de deux lignes 'cuivre'

Les carters étanches ont été utilisés pour la constitution des centraux téléphoniques des petits organes de la fortification Maginot, en association avec les centraux de campagne type TM 32.

Les centraux téléphoniques extensibles semi-étanche ont été utilisés pour l'équipement des centraux fixes de la fortification Maginot dés que le nombre d'abonnés était égal ou supérieur à 16.

Centraux téléphoniques de campagnes utilisés pour l'équipement des carters pour centraux dans la ligne Maginot.

Boite destinée à permettre le raccordement des lignes téléphonique de campagne sur le réseau de la fortification Maginot

Système permettant la mise non communication simultanée de plusieurs abonnés au réseau téléphonique.

Prise murale permettant le raccordement des appareils téléphoniques dans la fortification

Différents postes téléphoniques en service dans la fortification Maginot en 1940

Poste téléphonique de campagne compatible avec les réseaux automatisés
Non utilisé dans la ligne Maginot

Eléments préfabriqués en tôle ondulée utilisés dans la fortification de campagne.

Général ayant commandé la 6° Armée en 1939 - 1940

Les tourelles sont des système d'arme pouvant être éclipsés et tournant sur 360, à la différence des cloches qui sont des cuirassements fixes partiellement noyés dans le béton des blocs.

Les tourelles sont installées dans des puits créés dans les blocs, ces puits étant dotés en partie supérieure d'une avant-cuirasse cir..........

Tourelle pour deux lance-bombe de 135 mm modèle 1932

Tourelle à éclipse pour canons de 75 mm R modèle 1905.

Tourelle à éclipse pour 2 canons de 75 mm R modèle 32.

La tourelle est dotée de deux canons-obusiers de 75 modèle 33 utilisables en tir tendu

Tourelle dotée d'un jumelage de mitrailleuses Reibel destinée à l'équipement des ouvrages anciens fronts du Nord Est

La tourelle démontable est un cuirassement STG pour mitrailleuse destiné à compléter la défense des intervalles

Tourelle pour deux mortiers de 81 mm mle 1932.

La tourelle TAM 50 est une tourelle d'infanterie équipée d'une arme mixte et d'un mortier de 50 mm modèle 1935.

Tourelle modèle 75 R 05 transformée pour deux armes mixtes destinées à l'équipement des nouveaux fronts

La société Tourtellier a fourni des systèmes de manutention par monorails et palans pour les munitions

Système de transmission d'ordre électrique entre les PC des blocs et les pièces d'artillerie

Système de transmission d'ordre électrique entre les PC des blocs et les pièces d'artillerie

Système de transmission d'ordre électrique entre les PC des blocs et les pièces d'artillerie

Système de transmission d'ordre mécanique pour tourelles

Afin de les rendre moins vulnérables et de protéger les servants et l'arme des coups ennemis, les créneaux en façade des ouvrages et blockhaus devaient être dotés de trémies permettant d'obturer complètement l'ouverture pratiquée dans le béton. Ces trémies se présentent en général sous la forme d'un entonnoir doté ou non et sont comp..........

Trémie pour mitrailleuse utilisée dans la fortification MOM (SFF SDS)

Cuirassement utilisé pour les mitrailleuses Hotchkiss mle 1914 sous casemate STG

Cuirassement utilisé pour les mitrailleuses Hotchkiss mle 1914 sous casemate STG

Trémie pour mitrailleuse utilisée dans la fortification MOM (RFM -Nord)

Créneau à rotule renforcée type FMB modéle 40 pour fusil mitrailleur 24/29.

Trémie blindée pour canon de 25 SA 34 sous blockhaus

Trémie modèle 1929 type 1 pour jumelage de mitrailleuse et mitrailleuse Hotckhiss de 13.2 mm

Trémie modèle 1929 type 2 pour jumelage de mitrailleuse Reibel et canon antichar de 37 mm

Trémie modèle 1929 type 3 pour jumelage de mitrailleuse et canon antichar de 37 mm

Trémie modèle 1934 type 4 pour jumelage de mitrailleuse et canon antichar de 47 mm

Trémie mitrailleuse pour fortification de campagne spécifique au Secteur Défensif de Lille

Trémies adaptées pour l'arme mixte sous casemate


U



Observatoires chargés du repérage de mouvements ennemis grâce à la lumière émise par ces derniers.

Unités chargées de repérer les unités ennemies en mouvement grâce aux sons émis par ces dernières.


V



Général ayant commandé en tant que Lieutenant l'ouvrage de l'Einseling

Général ayant laissé son nom à la rose de la ligne Maginot

Ventilateurs pour les blockhaus de la fortification de campagne

Ventilateur pour blockhaus de la fortification de campagne

Système de ventilation mobile

Les dimensions de ce ventilateur, pour lequel je n’ai trouvé aucune mention, semble correspondre à un débit de 1000 m3/h.

Dans l’optique d’une éventuelle préservation des ventilateurs retrouvés (très rares), je tairais pour le moment les emplacements des ventilateurs retrouvés.

Ce même ventilateur se ret..........

Ventilateur manuel ou à moteur à un filtre destiné à l'équipement des casemates d'infanterie CORF

Ventilateur pour blockhaus de la fortification de campagne

Ventilateur manuel à bras ou pédalier à un filtre destiné à l'équipement des casemates CORF

Ventilateur manuel ou électrique à deux filtres destiné à l'équipement des casemates d'infanterie CORF

Ventilateur type C' (C')

Ventilateur de casemate ou bloc CORF doté de deux filtres , marche à bras

Ventilateur de casemate CORF ou petit bloc doté de deux filtres, marche à bras ou au moteur

Ventilateur type C2

Ventilateur de casemate CORF ou petit bloc doté de deux filtres, marche électrique

Ventilateur type D (D)

Groupe moto-ventilateur composé de deux ventilateurs et de trois ou quatre filtres . Marche électrique

Ventilateur type F (F)

Ventilateur d'extraction destiné aux local du groupe électrogène des casemates ou abris CORF

Ventilateur manuel destiné à l'extraction des gaz du réceptacle à étui des cloches GFM dans les casemates et ouvrages CORF

Ventilateur type J

Ventilateur manuel destiné à l'extraction des gaz du réceptacle à étui des cloches pour jumelage de mitrailleuses dans les casemates et ouvrages CORF

Ventilateur Type P

Actuellement, je n’ai pu retrouver qu’une seule mention de ce ventilateur dans l’annexe d’une note au sujet de l’installation de la ventilation filtrée dans les blockhaus simples ou double type STG. D’après la note, évasive concernant le ventilateur, il semblerait employé de la même manière qu’un type T. Affaire à suivre…

Source : Antoine SCHOEN

Ventilateur destiné aux fortifications de campagne renforcée.

Ventilateur pour blockhaus de la fortification de campagne

Société ayant fourni les palans utilisés pour la manutention des casiers à munitions dans les ouvrages de la ligne Maginot

Réseau de voie férrée intérieur aux ouvrages ou assurant leur desserte extérieure


W



Benne basculante sur voie de 60

Citerne utilisée sur le réseau de voie de 60 intérieur des ouvrages du Nord -Est

Wagonnet utilisé sur le réseau de voie de 60 intérieur des ouvrages du Nord Est

Wagonnet utilisé sur le réseau de voie de 60 intérieur des ouvrages du Nord Est

Wagonnet utilisé sur le réseau de voie de 60 intérieur des ouvrages du Sud Est

Plateforme de transport utilisée sur le réseau de voie de 60 intérieur des ouvrages du Sud Est

Général d'armée commandant le théâtre d’opérations de Méditerranée orientale puis remplaçant Gamelin suite à son limogeage