Haut de la page
Bas de de la page


TUNNEL de SAINT ANTOINE

( Barrage de Route )






Informations générales



Secteur fortifié

Sous secteur

Quartier

Statut

SFS - SF Savoie

Moyenne Maurienne

Disparu


Maitre d'ouvrage

Constructeur

Plan type

Année de construction


MIL - Commandement

Non précisé

1939


Commune

Lieu-dit

Coordonnées

MODANE (73500)

Rieux Rioux

6.678703 - 45.200424 (WGS 84)




Cartographie




La localisation sur carte et photo aérienne vous est proposée grace à Géoportail et l'IGN
Vous pouvez changer de fiche directement depuis la cartographie en cliquant sur les icones représentées .




Notes et informations




CONSTRUCTION, Description


Poste de barrage et de déraillement sur la voie 2 descendante vers la gare de Modane, constitué d'un diplorys* mobile et d'une cabane de garde reliée téléphoniquement au casernement extérieur de RIEUROUX.

* diplorys : dispositif constitué de poutres d'acier montées sur deux essieux roulants indépendants. Ce montage, positionné en une minute en travers de voie, était suffisant pour dérailler un train.


Note n° :40738

HISTORIQUE, Construction


Basé sur l'étude du mode de contrôle des trains en provenance d'Italie effectuée en 1932, les généraux TOUCHON (14° RM) et BESSON valident le 16 Juin 1939 la procédure de contrôle des trains commune entre les militaires (GRM jusqu'à la mobilisation, puis des éléments du BAF occupant les ouvrages de St ANTOINE et St GOBAIN en alternance un jour sur deux) et le personnel technique de la SNCF chargé de la signalisation et des manœuvres.

Si un train suspect ne s'arrête pas ou redémarre sans autorisation au poste de contrôle du tunnel, ou que des tirs s'y déroulent, les hommes du poste de garde en faction au sol ou dans le poste d'observation du poste de garde préviennent par téléphone la guérite du diplorys placé 100 mètres avant le tunnel de St Antoine pour que le personnel SNCF de garde place le diplorys en travers sur la voie pour dérailler le train.

Ce dispositif était suffisamment rapide pour bloquer la voie le temps nécessaire au train d'y arriver, et suffisamment "discret" pour ne pas chatouiller les susceptibilités italiennes - en charge de l'exploitation de la voie jusqu'à la gare de Modane - en temps de paix.

Source : SHD - Archives EMA-14° Région Militaire sur le plan de défense du tunnel de Modane - carton 7 N 3845


Note n° :40739










Vous aussi participez à l'enrichissement de cette page.

Ouvrir une discussion, apporterz des compléments ou corrections et poser une question ???.
C'est facile, il suffit pour cela de vous inscrire, c'est gratuit et sans engagement.