Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot





Vie et mort de l'ouvrage du Welschof


KOCH Olivier




Vie et mort de l




Le petit ouvrage du Welschhof, implanté à quelques pas de son grand frère de Rohrbach (Fort Casso) n’aura pas autant de chance que son voisin entièrement restauré et ouvert au public. Le Welschhof n’est pas encore devenu une ruine romaine, mais c’est déjà aujourd’hui une épave couverte de broussailles. Les stigmates des terribles combats de juin 1940 sont toujours bien visibles et interpellent les rares visiteurs qui osent s’aventurer dans les ronces.
Des écrits et objets provenant des descendants des membres de l’équipage (en particulier de la fille du capitaine Lhuisset), nous permettent de mieux comprendre ce que les défenseurs ont enduré.
Grâce à des documents exceptionnels émanants des archives allemandes et la découverte de photos inédites de vétérans de la Wehrmacht, l’histoire de l’attaque peut être retracée et l’état des lieux après les combats, appréhendé.
Enfin, un fond exceptionnel de documentation technique d’époque, préservé et mis à disposition par les autorités militaires nous permet de mettre un point final à l’analyse technique et architecturale de cet ouvrage remarquable.

source : O KOCH - F LISCH



Editeur : Autoédition - Année : 2010 - 86 pages






Page n° 312 mise en ligne le 17/07/2014 - © wikimaginot.eu 2014 / 2021



Cette notice peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Aidez-nous à l'améliorer en y participant, en nous communiquant votre avis sur cet ouvrage ou vos notes de lecture.
Si vous êtes vous même auteur d'une publication dans le domaine de la fortification Maginot, faites nous le savoir et nous la rajouterons avec plaisir.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page et de nous faire part de vos commentaires,suggestions, corrections ou informations.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu