Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot





La ligne Maginot et les fortifications françaises du 20ème siècle en Corse - 2ème partie:Les casemates d'artillerie des golfes de Porto-Vecchio et Santa-Manza


SPH




La ligne Maginot et les fortifications françaises du 20ème siècle en Corse - 2ème partie:Les casemates d




En février 1931, le Général Belhague, commandant la CORF (Commission d'Organisation des Régions Fortifiées), se rend en Corse accompagné du Lieutenant-colonel André qui est directeur des travaux de fortification de Nice. Disposant dun budget limité, ils ont pour mission d'étudier et de définir uncertain nombre de positions qui permettront de tenir les plages du sud de l'île de beauté. A vol d'oiseau, le front à défendre, de la côte nord du golfe de Porto-Vecchio à la côte sud de celui de Santa-Manza, sétend sur près de 25 kilomètres, ces deux grands golfes correspondant du reste aux points les plus favorables pour une opération de débarquement. Seul l'emploi de l'artillerie pouvait permettre de couvrir efficacement la zone.La CORF va donc autoriser ici ce qu'elle refusera partout ailleurs, refus qui sera, dans une certaine mesure, responsable de la faillite d'une partie du rideau défensif français en 1940. Ainsi, trois casemates d'artillerie isolées, armées de canons obusiers de 75 mm Mle 29, vont venir couvrir le dispositif de casemates d'infanterie.

Sommaire
- Avant-propos, p.3
- Carte des réalisations côtières CORF, p.4
- Intervention CORF, sud de la Corse, p.5
- Les casemates de Bourges, p.6
- Les casemates d'artillerie CORF, p.11
- Canon obusier de 75 mm Mle 29, p.18
- Une autre solution, p.22
- Les observatoires, p.24
- Casemate de saint-Cyprien, p.25
- Casemate de l'Arena, p.27
- Casemate de Santa-Manza, p.35
- Remerciements, p.43
- Bibliographie, p.44



Editeur : SPH Production - Année : 2009 - ISBN ou EAN : 978-2-918204-02-2 - 44 pages