Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot





Revue Historique des Armées -Travailler au Grand Quartier général des forces terrestres en 1939-1940


GARCON Ségolène






Un article fort bien documenté traitant du GQG, de l'opposition entre le Général Gamelin réfugié au Fort de Vincennes et dont la principale préoccupation était d'éviter son limogeage et d'entretenir des querelles improductives et le Général Georges commandant du théâtre d’opérations principal ayant abouti à une implantation des plus hauts organes de commandement en 1940 et à une répartition des prérogatives des plus irrationnelles, probablement en grande partie responsables de leur inefficacité.

Plan :

Les choix de l’entre-deux-guerres
- Vers un GQG commun au commandant en chef des forces terrestres et au chef du théâtre d’opérations principal
- Vers un rapprochement du GQG de Paris

La vie au GQG pendant la Drôle de guerre
- Vincennes, La Ferté-sous-Jouarre, Meaux
- La réforme du commandement de janvier 1940 et le déménagement du GQG à Montry
- L’ambiance de travail

Le GQG face aux opérations de mai-juin 1940
- La montée des tensions
- Sur les routes de l’exode : de Briare à Montauban



Editeur : RHA




Cette parution est disponible en ligne pour les membres de wikimaginot.eu