Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot





Et si l'armée des Alpes n'avait pas baissé les armes ? : Les batailles inconnues des Alpes


TRUCHET Jean Marc




Et si l




La France étant déjà largement envahie, la question de savoir si l'Armée des Alpes pouvait, seule, continuer le combat semble quelque peu inopportune car beaucoup ont déjà apporté la réponse en estimant qu'elle n'avait aucune chance de tenir bien longtemps, voire qu'elle courait plutôt au massacre.
En effet, cernée sur son flanc Est par les troupes italiennes, inévitablement et rapidement sur ses flancs Nord et Ouest par les Allemands qui auraient alors poursuivi au moins en partie leur avance, l'affaire était entendue.
Eh bien, pas si simple car les troupes d'Adolf HITLER étaient arrêtées à Voreppe, au Nord au Grenoble où elles subirent de lourdes pertes, au niveau du lac du Bourget et à Andance, localité située à 40 km au Sud de Lyon, en vallée du Rhône !..
Les Alpes étaient donc loin d'être conquises surtout que dès août/septembre la neige et les nuages bas arrivent.
Cet ouvrage, certes de pure prospective, pose néanmoins bien des questions et tente d'apporter autant de réponses car dans ce genre d'aventure politico-guerrière, toutes les pistes et tous les choix mènent forcément quelque part. Encore faut-il avoir la volonté de les explorer avant d'agir et lorsque l'on pose les éléments connus et les hypothèses raisonnables sur la table, l'on s'aperçoit rapidement que l'Armée des Alpes ne constituait pas qu'un simple réduit de montagne mais représentait un enjeu de premier plan, relativement solide, lequel pouvait bouleverser tous les pions de l'échiquier.
Dès lors, sans remettre pour autant en cause les raisons qui conduisirent à la demande d'armistice du gouvernement de Vichy, les vraies questions qui se posent ne sont plus de savoir si cette armée de montagne pouvait durablement tenir mais plutôt, fallait-il sans perdre de temps, transférer les armes récupérables en Afrique du Nord ? Pour quel combats ? Quelle aurait alors été l'attitude de la Grande Bretagne et celle des
USA ? Quel aurait été le prix à payer par la France et les Français ?
En effet, la défaite de juin 40 n'était manifestement pas celle du Maréchal Philippe
Pétain mais peut-être davantage celle d'une certaine classe politique...

Source : JM Truchet



Editeur : La plume du temps - Année : 2008 - ISBN ou EAN : 978-2913788534 - 191 pages






Page n° 588 mise en ligne le 18/06/2020 - © wikimaginot.eu 2020



Cette notice peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Aidez-nous à l'améliorer en y participant, en nous communiquant votre avis sur cet ouvrage ou vos notes de lecture.
Si vous êtes vous même auteur d'une publication dans le domaine de la fortification Maginot, faites nous le savoir et nous la rajouterons avec plaisir.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page et de nous faire part de vos commentaires,suggestions, corrections ou informations.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu