Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




AGAISEN Champ de tir - CT - E04

( Abri )









Secteur Fortifié
SFAM - SF Alpes-Maritimes

Sous Secteur
Sospel

Quartier
Braus

Maître d'ouvrage
MIL - CORF

Constructeur
MOM

Année
1934

Commune
SOSPEL (06380)

Lieu-dit / Parcelle

Coordonnées
43.891789 - 7.450196

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940

Etat actuel





Notes et informations



ARMEMENT, Infanterie


L'armement de l'ouvrage est le suivant :

B1 - Entrée
- 1 créneau pour fusil mitrailleur

B2 - Entrée
- 1 créneau pour fusil mitrailleur

B3 - Casemate d'infanterie
- 1 créneau pour jumelage de mitrailleuses REIBEL MAC 31
- 1 créneau pour fusil mitrailleur
- 1 cloche GFM type A


ARMEMENT, Observation


La cloche GFM du bloc 3 est équipée d'un périscope type J2 et est utilisée comme observatoire d'artillerie.


CONSTRUCTION, Cout


Le coût de construction de l'ouvrage s'éleve à 1 368 000 Frs de l'époque


CONSTRUCTION, Description


L'ouvrage du Champ de Tir de l'Agaisen est un abri d'infanterie pour une section, de construction MOM, à trois blocs dont un bloc actif.

Un quatrième bloc passif sert de bloc cheminée.


CONSTRUCTION, Mission, ou Fonction de l'objet


Le bloc actif couvre la vallée de l'Agaisen utilisée comme champ de tir par la casemate d'entrainement de l'Agaisen, d'ou son nom.


DENOMINATION, Indicatifs et n° d'abonné


Indicatif observatoire d'artillerie:
O51 - B3 cloche GFM


Le numéro d'abonné de l'ouvrage au réseau téléphonique de la fortification était O 271


EFFECTIF, Commandement et/ou unité


L'équipage provient du 95° BAF, il compte 1 officier et 57 hommes

Il est placé sous le commandement du Slt Eglenne puis de l'Ac Bastoen à partir du 01 février 1940.


EQUIPEMENT, Transmissions


L'ouvrage du Champ de tir est raccordé au réseau téléphonique par deux câbles à 6 paires depuis la chambre de coupure du Champ de Tir


ETAT ACTUEL , Etat - utilisation actuelle


Les dessous de l'abri sont utilisés en partie comme réservoir d'eau et sont partiellement ennoyés.


HISTORIQUE, Construction


L'avant-projet de l'abri du CHAMP de TIR d'AGAISEN est approuvé le 24 Avril 1932 (DM 1675 2/4-S) sur base d'un simple abri caverne situé un peu en arrière de la ligne principale de résistance, avec bloc actif en 2e cycle. Les travaux débutent rapidement après cette approbation.

Le projet technique date de Juillet 1933 (dossier 525/S) alors que les travaux souterrains sont déjà avancés. Ce projet confirme les caractéristiques d'un abri caverne type Sud-Est classique à deux entrées, mais le bloc actif qui ne devait être construit qu'en 2e cycle revient en 1er cycle comme conséquence de l'ajournement de l'ouvrage intermédiaire de la NIEJA. Le bloc actif reprend ainsi à son compte une partie des missions laissées orphelines suite à cet ajournement.

L'ouvrage, bien qu'étant de conception CORF, est construit par la MOM.

Fin 1934, le gros-oeuvre souterrain est bien avancé, et le bloc d'entrée Nord est coulé.

La décision stratégique de ralentir les travaux sur les Alpes est prise mi-Mai 1935 suite à la détente avec l'Italie (accords de Stresa). La CORF définit en urgence les priorités de travaux MOM sur la position de résistance pour l'année 1935, car il est à anticiper le fait que les budgets et la disponibilité de main d'œuvre va drastiquement baisser sur les années à venir (l'EMA décide d'ailleurs dés cette date que seules les troupes de forteresse réaliseront des travaux sur la fortification à partir de 1936...). Placé en n°2 des priorités pour le SFAM après le COL de GARDES, l'ouvrage voit la coulée des autres blocs réalisée en 1935 ainsi que l'achèvement des locaux souterrains.

Source(s) : SHD - carton 7N3847, 2V246



© 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 23/06/2019