Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




COL de GARDES (G) - EO10

( Ouvrage d'infanterie )









Secteur Fortifié
SFAM - SF Alpes-Maritimes

Sous Secteur
Corniches

Quartier
Saint Agnes

Maître d'ouvrage
MIL - CORF

Constructeur
Entreprises civiles

Année
Commune
SAINTE AGNES (06500)

Lieu-dit / Parcelle
Col de Garde

Coordonnées
43.787148 - 7.463464

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940
Construit

Etat actuel
Incomplet





Plan sommaire








Notes et informations



CONSTRUCTION, Description


L'ouvrage du Col de Garde est un ouvrage d'infanterie CORF réalisé par la MOM (Main d'Oeuvre Militaire).

Il comporte quatre blocs et permet l'hébergement en sus du personnel nécessaire à son fonctionnement d'un section de réserve mobile.

Bloc 1 : Entrée Ouest
- 2 créneaux pour Fusil Mitrailleur 24-29 dont un de porte

Bloc 2 : Entrée Est
- 1 créneau pour jumelage de mitrailleuses Reibel MAC 31
- 1 créneau de porte pour Fusil Mitrailleur 24-29

Bloc 3
- Une cloche GFM type A (Fusil mitrailleur et mortier de 50)

Bloc 4 : Casemate
- 1 créneau pour jumelage de mitrailleuses Reibel MAC 31 et canon antichar de 37 mm vers l'Est
- 1 créneau pour jumelage de mitrailleuses Reibel MAC 31 vers le Nord


CONSTRUCTION, Mission, ou Fonction de l'objet


Interdiction de la route Menton - Sainte-Agnés et abri d'une section.


DENOMINATION, Dénomination officielle


Connu aussi sous les codes G et EO10, l'appellation CD a été utilisée après-guerre


EFFECTIF, Commandement et/ou unité


L'équipage de l'ouvrage du Col de Garde était composé de 4 officiers et de 111 hommes principalement issus du 86° BAF (Bataillon Alpin de Forteresse)

Cdt d'ouvrage : Lt Juffet
Cdt réserves mobiles : Lt Julien

Cdt le Bloc 1 : Lt de Liancourt


Effectif théorique : 100

Jean-Marc Truchet, Casemates et avants-postes fortifiés de Menton au massif de l'Authion, page 7


Ouvrage prévu pour 115 hommes.

Jean-Marc Truchet, Casemates et avants-postes fortifiés de Menton au massif de l'Authion, page 32


EQUIPEMENT, Electrique


L'alimentation électrique était assurée par le réseau civil
Une usine électrique équipée d'un groupe électrogène à moteur Bauduin type DB2 de 24 CV prenait le relais en cas de coupure du réseau civil.


EQUIPEMENT, Ventilation


L'ouvrage est dépourvu de de bloc cheminée, l'air était aspiré au niveau des blocs.
Il disposé d'une salle de filtre principale composé de 4 filtres SP 36, le bloc 3 est équipé" quant à lui d'un ventilateur type A (électrique ou manuel) et d'un filtre SP 36


ETAT ACTUEL , Etat - utilisation actuelle


2016 -L'ouvrage est plutôt en bon état extérieur et intérieur( cf. photos).
Des habitations ont été construites à proximité et le site est parfois débroussaillé par les services de la commune
L'ouvrage est verrouillé


HISTORIQUE, Construction


Un projet remanié de l'ouvrage est proposé par la DTF de Nice le 13 Juillet 1933 (Dossier 716/F) apportant quelques modifications aux aménagements du projet initial, mais surtout l'ajout d'un créneau pour jumelage vers Sainte Agnès dans le bloc actif (B4). La CORF profite de cette mise à jour pour demander que le créneau FM de l'entrée Est soit remplacé par un jumelage de mitrailleuses pour permettre le flanquement du vallon vers le Sud-Est et l'ouvrage de ROQUEBRUNE. Ce flanquement additionnel se justifie par le report en 2e cycle de l'ouvrage intermédiaire du VALLON de GORBIO début 1933, dont c'était justement l'une des missions. Ces modifications sont approuvées en Aout 1933 (DM 4800 2/4-S).

Les travaux seront réalisés par la main d'œuvre militaire (MOM).

Fin 1934, le gros-oeuvre souterrain est finalisé, ainsi que la coulée partielle du bloc d'entrée Est. La coulée des autres blocs est prévue pour 1935.

La décision stratégique de ralentir les travaux sur les Alpes est prise mi-Mai 1935 suite à la détente avec l'Italie (accords de Stresa). La CORF définit en urgence les priorités de travaux MOM sur la position de résistance pour l'année 1935, car il est à anticiper le fait que les budgets et la disponibilité de main d'œuvre va drastiquement baisser sur les années à venir (l'EMA décide d'ailleurs dés cette date que seules les troupes de forteresse réaliseront des travaux sur la fortification à partir de 1936...). Ainsi durant l'année 1935 la coulée de deux des trois blocs restant à couler est réalisée.
Source(s) : SHD - carton 7N3847, 2V246



© 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 23/06/2019



Fils de discussion



Évacuation des fumées
8 messages, le dernier est de Elian06 le 24/07/2016

Effectif de l'ouvrage de Col de Garde
14 messages, le dernier est de jolasjm le 23/04/2016





Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes et être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos ou documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu