Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




C19 - TRECHON

( Casemate d'infanterie - double )









Secteur Fortifié
SFMA - SF Maubeuge

Sous Secteur
Hainaut

Quartier

Maître d'ouvrage
MIL - CORF

Constructeur
Entreprises civiles

Année
1932

Commune
LOCQUIGNOL (59530)

Lieu-dit / Parcelle
Forêt de Mormal

Coordonnées
50.262534 - 3.752782

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940
Construit

Etat actuel
Incomplet





Notes et informations



ARMEMENT, Infanterie

L'armement de la casemate était le suivant :
- 2 créneaux pour jumelage de mitrailleuses Reibel MAC 31 interchangeable avec un canon antichar de 47 mm sur birail
- 2 créneaux pour jumelage de mitrailleuses Reibel MAC 31
- 3 créneaux pour fusil mitrailleur 24-29 pour la défense rapprochée de l'entrée et des façades
- 2 cloches GFM type A


CONSTRUCTION, Description

La casemate de TRECHON est une casemate d'infanterie double CORF à un seul étage.


CONSTRUCTION, Mission, ou Fonction de l'objet

Cette casemate fait partie de la ligne construite dans la forêt de Mormal entre 1931 et 1933. Elle assure la flanquement double Ouest-Est de cette ligne.


EFFECTIF, Commandement et/ou unité

La casemate est commandée par le Lt GREBAUT.

CC Perrin
Soldats Douvrin, Falesse Charles

L'effectif de la casemate était de 17hommes.
Il était composé d’un lieutenant, de 2 sergents-chefs de réserve, de 10 hommes de troupe de 19 à 43 ans et de 4 hommes du Génie (dont un caporal-chef et un caporal) chargés du fonctionnement et de l’entretien de la casemate.
Source(s) :
maginot.org - Récit de Charles Falesse



GENERALITES, Spécificités

En conformité avec le plan type des casemates Nord, les deux créneaux des chambres de tir principales sont en échelon refusé, ce qui permet un meilleur défilement.


ETAT ACTUEL , Etat - utilisation actuelle

La casemate existe toujours et semble accessible, bien que vidée entièrement.


HISTORIQUE, Chronologie

- 21 Mai 1940: Profitant du couvert de la forêt, l'ennemi approche ses canons de l'arrière de la casemate, et ouvre le feu sur la façade, la porte et les bouches de ventilation.Le Lt GREBAUT et le Sgt-chef LEBRUN sont blessés, et la casemate se rend.

D'après le témoignage de Charles FALESSE, engagé volontaire, ce 21 mai 1940, le caporal-chef PERIN a été tué, la nuque fracassée par un éclat de projectile, certainement l'obus de rupture qui a pulvérisé la porte et causé la prise du fort.
J.PISSON


HISTORIQUE, Construction

La construction s'étend entre 1931 et 1933, basée sur une plan type spécifique "casemates Nord" émis par la STG en 1931.



Page n° 10515 mise à jour le 15/02/2020 - © wikimaginot.eu 2020




Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu