Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




BASSIN aux PETROLES

( Casemate d'infanterie - double )









Secteur Fortifié
SFBR - SF Bas-Rhin

Sous Secteur
Strasbourg

Quartier
Robertsau

Maître d'ouvrage
MIL - CORF

Constructeur
Entreprises civiles

Année
Commune
STRASBOURG (67000)

Lieu-dit / Parcelle

Coordonnées
48.595346 - 7.805241

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940
Construit

Etat actuel
Disparu





Notes et informations



ARMEMENT, Infanterie

L'armement d'infanterie de la casemate du Port aux Pétroles est le suivant :
- 2 créneaux pour jumelage de mitrailleuses Reibel ou canon antichar de 47 mm
- 2 créneaux pour jumelage de mitrailleuses Reibel
- 1 cloche GFM
- 1 cloche VDP
- 2 créneaux pour FM pour la défense rapprochée de l'entrée


ARMEMENT, Observation

La casemate du Port au pétroles est équipée d' une cloche observatoire d'artillerie Vision Directe et Periscopique (VDP)


CONSTRUCTION, Cartouche ou information constructeur

Le marché de construction a été attribué à l'entreprise ERB de Plobsheim
L'équipe était constituée au 1 juin 1932 de 4 ouvriers
Source(s) :
Archives préfecture Bas-Rhin



CONSTRUCTION, Mission, ou Fonction de l'objet

Couverture du débouché des bassins de l'Industrie et du Commerce ainsi que du canal de la Marne au Rhin.
Couverture du Rhin et observation pour l'artillerie


DENOMINATION, Dénomination officielle

Sur certains documents de l'époque, la casemate est dénommée Port aux Pétroles


EFFECTIF, Commandement et/ou unité

La casemate du Port aux Pétroles est placée sous le commandement de l'AC REIBEL.
Son équipage est fourni par la 3° CEC du 172° RIF commandée par le Lt Fauré

Le 13 juin 1940, la casemate est commandée par l'Adjudant SCHULLER.


Source : JMO du 226ème RI (Archives SHAT)

Détachement de temps de paix de 5 hommes relevé quotidiennement par le 1/172°.
Selon les prescriptions de la DM n° 11.774 I/E.M.A du 19 novembre 1936, Note de la 20ème Région Militaire, SHAT 7N3817.


EQUIPEMENT, Electrique

La casemate est alimentée en électricité par le réseau civil du Port


ETAT ACTUEL , Etat - utilisation actuelle

Disparue suite à une explosion, seules des traces subsistent sur la berge ( morceau de cloche)

Un monticule d'herbe matérialise l'ancienne position de la casemate.


HISTORIQUE, Chronologie

Classement dans la première série des places de guerre le 15 janvier 1937.
Source : Journal Officiel du 26 janvier 1937

Dossier relatif a l'implantation de la casemate du bassin aux pétroles N°1826/S du 30 novembre 1931 approuvé le 15 février 1932

Approbation des délimitations des zones de servitudes et des fortification en commission le 22 septembre 1936 et celle du 19 Novembre 1936



Page n° 10778 mise à jour le 23/01/2020 - © wikimaginot.eu 2020




Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu