Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot

BIESENBERG 2



BIESENBERG 1

( Blockhaus pour arme infanterie )









Secteur Fortifié
SFV - SF Vosges

Sous Secteur
Philippsbourg

Quartier

Maître d'ouvrage
MIL - CORF

Constructeur
Entreprises civiles

Année
Commune
BITCHE (57230)

Lieu-dit / Parcelle
Massif du Biesenberg

Coordonnées
49.048180 - 7.539486

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940
Construit

Etat actuel
Incomplet





Notes et informations



ARMEMENT, Infanterie

- 2 embrasure FM (pour le flanquement de l'intervalle) équipé d'une évacuation à douille
- 2 embrasures FM de défense, 4 GLG
- 1 GFMA équipé de sa plate-forme et de son mécanisme d'ascension.


CONSTRUCTION, Cout

Le total des 7 blockhaus CORF du BIESENBERG est revenu à 3.200.000 Fr à mi-1935.


CONSTRUCTION, Description

Blockhaus à étage unique, fosse à douille, pas de visière sur la porte, goutière de récupération d'eau de pluie, ancrage de filet de camouflage, mur de soutien.


DENOMINATION, Dénomination officielle

La numérotation allemande de la casemate était werke 215 K


DENOMINATION, Indicatifs et n° d'abonné

Le numéro d'abonné des blockhaus 1, 2 et 3 du Biesenberg au réseau téléphonique de la fortification Maginot était Ca 472.
Leurs abonnés étaient desservis par le central du blockhaus 2


EFFECTIF, Commandement et/ou unité

Unité : 2è UEC (quartier du Biesenberg)
Cdt l'unité : Lieutenant St-Raymond puis le lieutenant Foll


EQUIPEMENT, Electrique

Le blockhaus n'était pas équipé d'electricité


EQUIPEMENT, Hydraulique

Un forage bouché par un tronc d'arbre avec son support de pompe, les conduites de la pompe immergé sont démontées et déposées dans la chambre de tir (12 tuyaux de 2 mètres de long).
Sa profondeur est donc estimée à au moins 24 mètres.

Comme pour tous les puits des blockhaus de Biesenberg un bouchon de béton obture un trou dans la dalle qui a permis le creusement du forage après la construction du gros oeœuvre.


EQUIPEMENT, Mobilier et second œuvre

Une étagère à FM.


EQUIPEMENT, Sanitaire

Toilette chimique Asepta avec fosse de récupération ventilée équipé de son agitateur.


EQUIPEMENT, Transmissions

Arrivée téléphonique, support de pile pour téléphone.


GENERALITES, Spécificités

Escarpement AC visibles dans les intervalles des blockhaus 1 à 3 et désigné comme fossé AC par Bruges.


HISTORIQUE, Construction

Le plan d'implantation particulier des blockhaus 1 à 3 du BIESENBERG est produit le 3 Juillet 1932 (dossier 1604/S) par la DTF de Strasbourg et approuvé par DM 3878 2/4-S du 5 Septembre 1932.

Le projet initial incluait dans ces blocs un créneau projecteur pour éclairement du champ de tir. La CORF demande à ce que ce créneau soit supprimé, car augmentant fortement le prix et la vulnérabilité du bloc.

Les zones de servitudes étant définies, le 20 Aout 1934 les 7 blockhaus et la casemate sommitale du Biesenberg sont classés comme place de guerre par décret.

Mi 1935 les blockhaus sont considérés achevés et sont occupés.
Source(s) :
SHD 2V244



SOURCES, Bibliographie ou documents de réference

Mary-Hohnadel, Hommes et ouvrages de la Ligne Maginot, T3 p.131
Bruges Roger, On a livré la ligne Maginot, p.207-210
SHD 2V244



Page n° 10846 mise à jour le 07/10/2020 - © wikimaginot.eu 2020


BIESENBERG 2


Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu