Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




La PENA (PE)

( Ouvrage d'infanterie )









Secteur Fortifié
SFAM - SF Alpes-Maritimes

Sous Secteur
Corniches

Quartier

Maître d'ouvrage
MIL - Commandement

Constructeur
MOM

Année
1930

Commune
CASTELLAR (06500)

Lieu-dit / Parcelle

Coordonnées
43.823109 - 7.494643

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940
Construit

Etat actuel
Incomplet





Notes et informations



CONSTRUCTION, Description

L'avant poste de la Pena est un ouvrage d'infanterie à trois blocs construit par la MOM.

Bloc 1 : entrée nord
Bloc 2 : entrée sud
Bloc 3 : Casemate pour mitrailleuse

L'ensemble est complété par des abris alpins situés à proximité


DENOMINATION, Dénominations alternatives

L'avant-poste est dénommé "La PENA" avant-guerre et dans la documentation militaire le concernant. Initialement, il est aussi dénommé "Chapelle St Bernard".

De nos jours, le sommet mitoyen a pris le nom de la Penna (nom qu'il n'avait pas à l'époque).


EFFECTIF, Commandement et/ou unité

L'équipage de l'avant poste de la Pena est issu de la 2° Cie du 76° BAF, bien que cet ouvrage dépende du 86° BAF (Quartier de Sainte Agnés).
Il est placé sous le commandement de l'Adj Vidal puis de l'AdC Olivier

Alpins :
- CARDON
- ...

L'équipage de l'avant poste de la Pena était composé de 27 hommes.


GENERALITES, Localisation précise

Le positionnement géographique des blocs est à vérifier


HISTORIQUE, Chronologie

Historique de l'ouvrage de l'avant poste de la Pena


Du 10 au 21 juin 1940:
Rien à signaler sauf un tir de mortier le 14 juin

Samedi 22 juin :
Vers 15 heures, partie du Pas de la Veille et profitant du brouillard intense, une compagnie ennemie s'est infiltrée par les pentes nord de 865,2 et a atteint le col de la chapelle St Bernard la cote 780 jusqu'au réseau de protection.
Notre petit poste avancé de Fascia Fonda est encerclé et bientôt détruit.
Nous avons effectué un tir de mortier sur Fascia Fonda et le Col de la Chapelle St Bernard et demandé le tir d'artillerie préparé prévu.
Nos FM n°1 et FM n°5 ont tiré sur cote 780 et le sentier Chapelle St Bernard pendant que les deux VB neutralisaient le feu d'une arme automatique installée sur la cote 780.
L'ennemi a subi de fortes pertes.

A 19h45, l'effectif d'un bataillon a franchi le Pas de la Corne, le Pas de la Veille, la Tête de l'Ansiéra et atteint la prairie de la Morga.
Sous le feu de toute nos armes automatiques, du mortier et du tir d'artillerie en avant de la ligne de résistance de l'AP, l'ennemi s'est replié partout. Il semble avoir repris position dans les bois de la la tête de L'Anciéra et dans la baisse de Fascia Fonda. Nous avons demandé pour la nuit un tir de harcèlement sur Fascia Fonda et la la tête de l'Anciéra. Au cours de la nuit,nous avons effectué des tirs par intermittence avec nos FM, le FM n°2, le FM n°4, le FM n°5 et le FM n°1 sur leur missions de tir repéré ainsi que des tirs au VB sur le réseau de protection.

Dimanche 23 juin :
Au cours de la matinée, aucune infiltration ennemie.
Dans l'aprés midi, divers éléments ennemis ont essayé de s'infiltrer vers la prairie de la Morga mais ont subi de lourde pertes et se sont repliés vers le Pas de la Veille et le Pas de la Corne. Au cours de la nuit des tirs de mitrailleuse se font entendre par intermittence.

Lundi 24 juin :
Rien à signaler dans la matinée. Vers 17 heures, une section se repliant vers le pas de la veille a été prise sous le feu de nos mortiers et d'un FM installé dans l'emplacement du guetteur. Elle a été presque décimée par l'efficacité de notre tir.
Rien à signaler dans le courant de la nuit.

Mardi 25 juin :
Vers 6h00 nous avons fait prisonnier un soldat italien de la 11° Cie du du 41eRI et l'avons dirigé sur Castellar.
Il nous est difficile de dénombrer les pertes subie par l'ennemi en avant de l'avant poste. Au cours de la journée du 25 juin, 400 hommes environ commandés par deux lieutenants munis de 16 mulets ont fait le transport des blessés et tués de la prairie de la Morga vers le Pas de la Veille et le Pas de la Corne.
Ce va et vient a duré jusqu'au mercredi 26 juin dans la matinée.

Le commandant de l'ouvrage de la Pena : Adj Vidal


HISTORIQUE, Construction

L'ouvrage d'avant-poste (AP) de la PENA fait partie des six premiers AP dont la construction est autorisée entre la mer et Sospel par la Décision Ministérielle (DM) 1366 2/4-S du 3 Juin 1930.

La construction de l'ouvrage par la MOM s'étale pour l'essentiel entre 1930 et 1933. Le chantier démarre le 24 Juin 1930, piloté par le S-Lt AZZALIER jusqu'au 1er Aout. L'équipe AZZALIER est relevée par celle du S-Lt FOULTEAU du 1er Aout et le 16 Septembre, clôture du chantier.
Cette première année voit le percement de la galerie principale entre les deux entrées et le bloc actif frontal. Le casernement n'est cependant pas fouillé à largeur finale, et les deux prolongations de la partie transverse de la galerie principale ne sont pas entamées.
En extérieur, deux abris en tôle métro sont installés, mais un seul est revêtu. Le réseau antipersonnel est aussi partiellement posé.

La campagne de 1931 (1 Juin - 26 Septembre, Adj MAILLÉ) se traduit par l'achèvement du gros-œuvre intérieur : mis à la largeur finale de la galerie centrale, percement des alvéoles et niches, et enfin maçonneries, bétonnages des voutes, confection des radiers de galerie. Cette rapidité relative tient à la petite taille de l'ouvrage.

Dans le relevé d'avancement des travaux de fin 1932, alors qu'aucune activité n'a été menée sur l'ouvrage cette année là, il est considéré comme techniquement achevé au niveau gros œuvre, comme l'ensemble des six AP entre Sospel et la mer.

L'année 1933 est elle aussi vierge de toute activité sur l'ouvrage. Les travaux ne reprennent qu'en 1934, du 2 Avril au 22 Septembre avec successivement quatre équipes : celle du Sgt PELON en Avril-Mai, celle du Sgt TOUREN en Juin, celle du Cal-C ROUSSEAU en Juillet, et enfin celle du S-Lt de MALZAC de SENGLA sur Aout-Septembre. Ces travaux se traduisent par l'achèvement et l'équipement intérieur : mise en peinture, approvisionnement des canalisations de ventilation et d'éclairage, approvisionnement et pose des portes, construction du support d'arme du bloc mitrailleuse, et enfin le début d'installation de l'ameublement (lits, tables, rateliers...), la pose de la 2e porte blindée et la pose des 4 réservoirs d'eau après approfondissement de la niche devant les recevoir.
En extérieur, on commence l'établissement des communications protégées (46m sur 71 prévus) vers les futurs blocs de défense propre extérieurs de l'ouvrage : 2 blocs FM, un bloc PC et une position Stokes (toutes à construire) et 3 postes VB présents et améliorés.

1935 : les travaux se déroulent du 12 Mars au 25 Juillet avec une interruption en Avril. Le chef de chantier est le Sgt VELAY.
L'effort va porter sur la fin de l'ameublement (pose des lits), l'installation des tuyauteries de ventilation, du ventilateur et des lampes à pétrole.
La 2e partie de l'exercice se concentre sur les travaux extérieurs de renforcement des défenses propres de l'AP : fouille et coulée d'un bloc FM indépendant et d'un observatoire/PC sur l'arête et des communications protégées qui y mènent.
Fin 1935, l'ouvrage est considéré achevé tactiquement.

Malgré l'embargo sur les travaux de fortification en 1936 sur les AP du fait de la détente avec l'Italie, une courte campagne d'un mois sur Mai est organisée sur l'ouvrage (Sgt VELAY à nouveau). On réalise quelques travaux d'amélioration intérieure (cunettes pour évacuation d'eau et peintures) mais surtout des travaux d'extension des défenses propres de l'ouvrage : ajout d'un bloc FM extérieur, de positions pour grenadiers VB et mortiers, la poursuite de l'excavation des communications protégées et l'amélioration des abris alpins.

L'année 1937 voit encore une courte campagne de travaux de 3 semaines (15 Juin- 8 Juillet, Sgt SIMON) permettant la construction de latrines extérieures, d'un bassin-réservoir à eau et de petites améliorations.


Rédaction initiale : Jean-Michel Jolas (04/2018) complété en 12/2020 - © wikimaginot.eu
Source(s) :
SHD - carton 7N3847, 4V1613






Fils de discussion



La Pena (PE)-Ouvrage d'infanterie
4 messages, le dernier est de montagel le 17/09/2016



Page n° 13262 mise à jour le 07/03/2021 - © wikimaginot.eu 2021




La visite de ces constructions peut se réveler dangereuse, Mise en garde

Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu