Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




BEUIL

( Camp de sureté )









Secteur Fortifié
SFAM - SF Alpes-Maritimes

Sous Secteur
Mounier ( 65 DI )

Quartier

Maître d'ouvrage
MIL - Commandement

Constructeur
Non précisé

Année
Commune
BEUIL (06470)

Lieu-dit / Parcelle

Coordonnées
44.096183 - 6.983591

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940

Etat actuel





Notes et informations



EQUIPEMENT, Transmissions


La caserne de Beuil était doté d'un central téléphonique relié au réseau de la fortification Maginot


HISTORIQUE, Chronologie


Le quartier CORD’HOMME est édifié en 1932, il porte le nom d’un chef de corps du 141ème R.I.A, tué au combat pendant la Grande Guerre.
La caserne de Beuil est inaugurée en 1932, elle abrite le 141ème R.I.A. de Marseille de cette date à 1934, puis le 74èmeBataillon d’artillerie de Forteresse (régiment de Marseille) de 1934 à 1939.elle sert en hiver de base d’entraînement pour les sections d’élites d’éclaireurs skieurs des B.C.A et R.I.A. Pendant plusieurs années sont venus des éléments du 3ème R.I.A, des 9ème, 18ème, 20ème et 22ème B.C.A et du 94ème R.A.A. En été, le centre continue d’être le lieu d’importantes manœuvres de groupe.
Pendant la Deuxième Guerre Mondiale, bien que militairement inactif, le centre de Beuil est confié au 74ème B.A.F. Il servira de colonie de vacances pour les enfants des prisonniers français retenus en Allemagne. Par contre, à la fin de la guerre, de nombreux prisonniers autrichiens y seront détenus.
En 1947, le centre reprend du service avec l’arrivée du 141ème R.I.A. Abandonné en 1949 et 1950, il accueille en 1951 et 1952 les sections d’éclaireurs skieurs du 22ème B.C.A. Il est de nouveau délaissé, pendant une période de six ans (1953 à 1958), ne servant qu’épisodiquement pour des colonies de vacances. De 1958 à 1962, les Sœurs de Saint Vincent de Paul de Nice y organisent des séjours d’enfants, puis c’est de nouveau le 22ème B.C.A. qui gère ce centre jusqu’à sa dissolution en 1976.
Le centre connaîtra ensuite d’autres affectations, devenant notamment Centre de Montagne Régional (1er novembre 1977).
Depuis novembre 1984, il appartient à la 6°Division Légère Blindée devenue 6°Brigade Légère Blindée à compter du 01 juillet 1999.
Son corps support est le 21°Régiment d’Infanterie de Marine de Fréjus

Source : Laurent ICARDO



© 2018 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 10/09/2018



Fils de discussion