Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




OUVRAGE NEY-RAPP

( Position d'artillerie préparée )









Secteur Fortifié
SFBR - SF Bas-Rhin

Sous Secteur
Strasbourg

Quartier

Maître d'ouvrage
MIL - Séré de Riviéres

Constructeur
Non précisé

Année
1940

Commune
REICHSTETT (67116)

Lieu-dit / Parcelle

Coordonnées
48.639057 - 7.774938

Validité information
Verifié

Niveau de réalisation en 1940
Construit

Etat actuel
Incomplet





Notes et informations



CONSTRUCTION, Description

Ouvrage intermédiaire de la ceinture de forts de Strasbourg, l’ouvrage voit sont importance accrue en 1916 (Philippe BURTSCHER, De la ceinture fortifiée de Strasbourg à la position de la Bruche, Cercle d’Etude des Fortifications, Société d’Histoire de Mutzig et environs, 1999, page 384) par la construction de deux encuvement pour tourelle de canon de 10,5cm. Le gros œuvre est achevé pour les encuvements mais les tranchées couvertes restent inachevées.


DENOMINATION, Dénomination officielle

Dénomination allemande : Zwischenwerk FRANSECKY-MOLTKE


EFFECTIF, Commandement et/ou unité

Servie par une section du 155e RAP.
Sous le commandement du chef d'escadron De Ladonchamps, commandant le 1/191e R.A.) dont le PC est à Schiltigheim.
Source(s) :
Organisation du dispositif de barrages de l'artillerie, 11 juin 1940, SHAT 32N363-26



ETAT ACTUEL , Etat - utilisation actuelle

La caserne de l’ouvrage étant régulièrement et illégitimement habitée par des marginaux, la commune achève le travail entamé dans les années 60 (comblement du fossé de l’ouvrage) en scellant la façade de la caserne et les encuvement sous des volumes de terre au point que l’ouvrage ne se devine qu’aux yeux des amateurs éclairés.


HISTORIQUE, Chronologie

Dans les années 30, les français entretiennent ou réactivent cette batterie, cela étant attesté par des photos prises en 1940 par les allemands. Les français semblent avoir détruit les casernes et probablement sabordé les pièces d’artillerie avant de se retirer à la mi-juin 1940.

L’emploi de ces pièces d’artillerie s’explique par le fait que Strasbourg était organisé comme une môle fortifiée, indépendante des sous-secteurs voisins. Ces pièces couvraient le flanc gauche de la position de Strasbourg dans le cas ou l’ennemi aurait franchi le Rhin plus au nord.

Classé en première série des places de guerre et ouvrage défensif de la France par la Loi du 6 juillet 1933 relative aux fortifications détachées de Strasbourg (Journal officiel du 7 juillet 1933).





Fils de discussion



correction légende
8 messages, le dernier est de gregfuchs le 30/06/2020



Page n° 14651 mise à jour le 30/06/2020 - © wikimaginot.eu 2020




Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu