Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot



SAAR 1940 - Souvenirs du général Leo Geyr von Schweppenburg


Fil ouvert par Pierre Lescanne ( 16 ) - Posté le 28/09/2017

Je viens de recevoir une copie des souvenirs en allemand du général Leo Geyr von Schweppenburg qui a pis la ligne Maginot avec ses blindés. Cela s'intitule Saar 1940. Ce document est-il connu? Ce document vous intéresse-t-il?

Ne me demandez pas trop d'information sur le contenu du document, car mon niveau d'allemand est médiocre.

Cordialement,

Pierre Lescanne



Réponse de jolasjm ( 4028 ) - Posté le 28/09/2017
Dernière modification par jolasjm le 28/09/2017.
Bonsoir,

Merci pour ce document qui est intéressant, pour sa partie correspondant à l'offensive de Juin 40, car il montre l'attaque de la ligne Maginot - et ses suites jusqu'au Donon - vu du côté allemand. Le Gal von Schweppenburg commandait le XXIV° AK, qui constituait l'aile gauche de l'attaque de la 1° Armee sur la Sarre. Ses divisions devaient se charger de la tranche Holving-Sarralbe, avec le succès mitigé qu'on connaît.

Pour bien faire, il faudrait prendre le temps de le traduire comme il faut.

Au passage, plusieurs généraux allemands ont écrit sur leur expérience des combats sur la ligne Maginot, et ce sont à chaque fois des documents pertinents à lire. J'ai relu récemment un récit du General Zorn concernant l'attaque du Rhin à la même période (opération Kleiner Bär)

Cordialement
Jean-Michel

PS: seriez-vous en famille avec le Général Lescanne qui commandait le 43° CAF au même moment, et dont les unités se trouvaient juste à droite de cette attaque ?


Réponse de Pierre Lescanne ( 16 ) - Posté le 29/09/2017

Le général Lescanne est mon grand-père. C'est parce qu'il y est mentionné que j'ai eu ce document.

Cordialement,

Pierre Lescanne


Réponse de jolasjm ( 4028 ) - Posté le 29/09/2017

Les récits de votre grand-père sur cette période devaient être passionnants. N'hésitez pas à partager avec le communauté les informations que vous jugerez pertinentes.

La série de livres de Roger Bruge, "Les combattants du 18 Juin" en cinq tomes, contient plusieurs passages concernant le 43° CAF. Si vous ne les avez déjà lus, je vous les recommande.

Sur notre site vous trouverez des fiches concernant l'historique de certaines unités de forteresse dépendant du Gal Lescanne. Nous mettons ces fiches progressivement à jour.

Cordialement
Jean-Michel


Réponse de Pierre Lescanne ( 16 ) - Posté le 30/09/2017

Comme le note le général von Schweppenburg, mon grand-père était assez triste pendant cette période, puis il le sera (comme on le comprend) pendant les cinq ans qu'il a passé à la forteresse de Königstein, puis ensuite quand il apprendra la mort de son fils Pierre Lescanne à Dachau. A Königstein, il a écrit ses souvenirs, mais pas sur cette période.

Son ordre du jour n°91 du 26 juin 1940 figure sur le site.

L'un de ses officiers d'état major était Henry Fresnay et il évoque cette période au début de son livre "La nuit finira". Il a point de vue qui concorde avec celui de Schweppenburg.

On m'a aussi transmis http://www.39-45.org/portailv2/download/download-103+histomag-n-88-juillet-aout-septembre-2014.php mais je ne l'ai pas lu. ;-). Mais il me semble que vous me poussez à le faire. :-)

Cordialement,

Pierre Lescanne


Réponse de jolasjm ( 4028 ) - Posté le 02/10/2017
Dernière modification par jolasjm le 02/10/2017.
Bonjour,

A noter que la revue citée ci-dessus, téléchargeable gratuitement, contient aussi un article très général sur la ligne Maginot et le témoignage de l'AFVN sur leur travail de restauration des blockhaus dans les Vosges du Nord.

Cordialement
Jean-Michel


Réponse de Pierre Lescanne ( 16 ) - Posté le 25/07/2020

Je viens de traduire le document, du moins jusqu'à la reddition de mon grand-père. N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires.

Cordialement,

Pierre Lescanne

https://www.dropbox.com/s/pdbl14wtn66n3dv/Sarre_1940.pdf?dl=0


Réponse de jolasjm ( 4028 ) - Posté le 25/07/2020

Bonjour Mr Lescanne

Merci tout d'abord pour cette traduction d'excellente qualité. Les notes de bas de page que vous avez ajouté sont un vrai plus dans la lecture du document. Cette lecture est au demeurant facile car l'auteur agrémente son récit de nombreuses digressions historiques ou anecdotiques.

Il faut néanmoins prendre ce récit avec le recul adéquat. Cette narration est largement teintée des filtres de l'auteur. Elle ne donne finalement qu'une version d'autant plus subjective des choses qu'elle a été écrite 25 ans après les faits, si je comprends bien. Le temps passé trouble le détail et tord la réalité. Son éducation de la vieille noblesse prussienne oriente aussi sa pensée.

Cela demeure un document très pertinent, car les traductions des écrits "de l'intérieur" sur ce qui s'est passé vu du côté allemand ne sont pas fréquentes. Cela serait intéressant - si ce n'est pas abuser de votre temps - d'avoir la suite.

Concernant l'éventuelle publication de ce document, cela m'intéresserait d'avoir votre avis. Mon point de vue : Schweppenburg est décédé en 1974. Son écrit est donc encore couvert par le droit d'auteur et n'est pas tombé dans le domaine public. Ceci nous interdit - sauf accord formel de ses ayants droits - de publier une version publique de votre traduction si tant est même que vous nous en donniez l'autorisation. Savez-vous si cette revue où vous avez trouvé cet article existe toujours ?

Si oui, on pourrait la contacter pour creuser cette question de droit d'auteur.
Merci encore de nous avoir partagé ce travail.
Bien cordialement
Jean-Michel Jolas


Réponse de Pierre Lescanne ( 16 ) - Posté le 26/07/2020

L'article m'est parvenu, parce que je m'appelle Lescanne, sous forme d'une photocopie et de façon assez rocambolesque. En fait, je ne connais absolument rien sur la revue elle-même que j'ai découverte à cette occasion. Je vais essayer de me renseigner. Je suis tout-à-fait d'accord avec vos analyses sur la subjectivité du récit. En diffusant le document dans ma famille, j'ai d'ailleurs écrit le même avertissement que celui que vous donnez, afin que nous n’exagérions pas la valeur du témoignage.

Pour la fin du document, j'ai demandé à un contact intéressé par le XXXXIIIe et qui peut trouver des germanistes dans son entourage de me faire la traduction, je l'ajouterai dès que je l'aurai.

Ceci dit, vous avez dit, dans une précédent message, que la revue est téléchargeable, pourrirez-vous m'en donner le lien ?

Bien cordialement,

Pierre Lescanne


Réponse de Pierre Lescanne ( 16 ) - Posté le 26/07/2020

D'après Wikipédia en allemand, la Historischer Verein für die Saargegend (L'Association historique de la Sarre) existe toujours et édite toujours la revue "Zeitschrift für die Geschichte der Saargegend". Il faudrait leur demander les autorisations.

Cordialement,

Pierre Lescanne


Réponse de jolasjm ( 4028 ) - Posté le 26/07/2020
Dernière modification par jolasjm le 26/07/2020.
Oui bien sur, mais mon commentaire portait sur histomag. Pas sur la revue allemande, sur laquelle une recherche rapide n'a rien donné d'accessible en ligne.

Voilà le lien vers le Histomag n°88 :

https://www.39-45.org/portailv2/download/file-103+histomag-n-88-juillet-aout-septembre-2014.php

Bien cordialement
Jean-Michel Jolas


Réponse de Pierre Lescanne ( 16 ) - Posté le 28/07/2020

Le lien pointe maintenant vers une version complète de la traduction. En effet, les sections VIII et IX ont été traduites par Philippe Rietzler que je remercie.

Ces sections polémiquent sur l'attribution de la victoire sur le 43e corps et ne font que renforcer le remarquable comportement de ce corps. En effet, si plusieurs généraux se contestent la victoire, c'est que cette victoire avait été très rude et leur apportait du prestige. Cela m’émeut encore plus.

D'autre part, j'ai écrit à la Historische Verein für die Saargegend pour obtenir l'autorisation de publication de la traduction et j'attends la réponse.

Cordialement,

Pierre Lescanne

P. S. Philippe Rietzler qui avait 7 ans en 1940 quand il habitait à Celles-sur-Plaine s'est passionné pour les batailles de cette période dans les Vosges et a écrit une très intéressante histoire des combats de juin 1940 dans cette région.


Réponse de Pierre Lescanne ( 16 ) - Posté le 28/07/2020

Le général von Schweppenburg cite le général Louis-Eugène Hubert (1880-1966). Sa biographie est disponible sur le site de l'École supérieure de guerre http://www.ecole-superieure-de-guerre.fr/promotions/biographie/1061. Il commandait le 20e corps d'armée et a été cité à l'ordre de l'armée le 4 juin 1941 :
« Commandant de corps d'armée hors de pair, déjà cité au début de la campagne pour son activité et son courage personnel. Attaqué le 14 juin 1940 en Sarre, sur tout son front, par un ennemi supérieur en nombre et en moyens, lui a infligé une défaite sévère. Puis, conformément aux ordres reçus, a manœuvré en retraite du 15 au 21 juin, menant sans trêve de violents combats et restant chaque jour, grâce à son impulsion personnelle et au rayonnement de son calme et énergique résolution, maître de son terrain et de sa manœuvre. »

Cordialement,

Pierre Lescanne


Réponse de jolasjm ( 4028 ) - Posté le 28/07/2020
Dernière modification par jolasjm le 28/07/2020.
Bonsoir Mr Lescanne.

J'ai bien récupéré le fichier à jour.

Concernant le débat évoqué au sein de l'armée allemande sur "qui a percé la ligne Maginot dans la Sarre", c'est en réalité un faux débat puisque les forces qui tenaient la Sarre étaient déjà en repli ou en passe l'être, sur ordre de l'EMA. Von Schweppenburg a d'ailleurs raison - pour d'autres motifs : la noblesse ne s'abaisse pas à ce genre de débats de "propagandistes" - de considérer ce débat comme hors sujet. La partie gauche du 20° CA (SF Faulquemont - division de marche Girval) a décroché le 13/06 au soir, et le reste du SF Sarre et la 52° DI (droite et centre du 20° CA) avaient ordre de quitter dans la nuit du 14 au 15. Les allemands ont été bloqués le 14 et sont donc passés le 15 sur ce qui n'était plus la ligne Maginot puisqu'elle avait été évacuée (et c'est bien ce point qui semble gêner Schweppenburg et faire l'objet de remarques).

A noter d'ailleurs que le Knop, qui est présenté comme "un fort de la ligne" et dont la Wehrmacht se félicite de la prise comme évènement majeur de la percée, n'était qu'un petit point d'appui isolé, fait de blockhaus MOM en avant d'un rentrant de la ligne de défense principale. Sa chute le 14 dans la matinée n'a pas remise en cause fondamentalement la défense si ce n'est qu'elle donne un observatoire majeur à la 252° ID.

Sans doute avez vous lu les livres de Roger Bruge qui décrivent minute par minute cette bataille de la Sarre et le contexte dans lequel elle se déroule.

Je suis en train de reprendre et finaliser l'historique du 146° RIF (sous-secteur de Téting). C'est vrai que le repli vers les Vosges a été une vraie épopée, comme pour toutes les troupes lancées dans la nature suite à l'ordre de retrait du 13 Juin. La lecture des témoignages et des JMO est tout à fait émouvante.

Bien cordialement
Jean-Michel Jolas


Réponse de Pierre Lescanne ( 16 ) - Posté le 04/08/2020

Je viens d'obtenir l'autorisation de l’association pour l’histoire de la Sarre de publier la traduction des souvenirs du général von Schweppenburg. Outre que je me suis engagé à signaler l’origine du document en allemand (ce ce qui est déjà fait, par une note, dans ma traduction) les responsables de l'association me demandent seulement un exemplaire justificatif. Je vais leur envoyer le PDF, mais je m’imagine que je devrais compléter cela par un lien web, si cela est publié sur le site de la liste Maginot. Quelle est alors la procédure ? Suffit-il d'ajouter le document à un message tel que celui-ci afin de récupérer le lien web que cela produit pour que cela soit considéré comme une publication ? Dois-je aller plus loin et le faire publier par un institut d'histoire contemporaine ?

Cordialement,
Pierre Lescanne.


Réponse de jolasjm ( 4028 ) - Posté le 04/08/2020

Bonjour Mr Lescanne

Merci de votre suivi sur cette question. Ce que je vous propose est de mettre ce document traduit en lien sur la page du SF de la Sarre. Dés que cela sera fait, il vous sera possible de copier ce lien (par simple clic droit dessus, ce la devrait marcher) et de le faire suivre à votre correspondant (ou à défaut je vous l'enverrai via ce fil de dicussion).

Nous mettrons de toute façon en commentaire du document la provenance de la source qui a servi à la traduction.

Confirmez moi que cela est bon pour vous.
Cordialement
Jean-Michel Jolas


Réponse de Pierre Lescanne ( 16 ) - Posté le 04/08/2020

Je ferai ce que vous dites, mais je ne sais pas ce qu'est le « SF de la Sarre » (SF pour moi évoque la science fiction -:). De plus, quoique le titre semble l’évoquer, l'article couvre l’offensive allemande au delà de Sarre et du Palatinat, jusqu'au Donon. L'auteur le mentionne d'ailleurs dans son premier paragraphe. Il serait peut-être judicieux de mettre cet article dans une thématique plus large, mais cela peut n'avoir que peu d'importance avec les outils d'indexation.

Cordialement,
Pierre Lescanne.


Réponse de jolasjm ( 4028 ) - Posté le 04/08/2020

SF = secteur fortifié.

L'offensive en question ayant essentiellement visé à la percée du secteur fortifié en question, le rattachement du document à cette page parait logique. En toute rigueur, il serait intéressant de l'associer aussi à une page au 20° Corps d'Armée, ou de la 4° Armée, qui ont "reçu" l'attaque, mais ces pages du 20° CA ou de la 4° Armée n'existent pas encore.

Bien cordialement
Jean-Michel Jolas


Réponse de Pierre Lescanne ( 16 ) - Posté le 04/08/2020

Entre temps, je venais de découvrir ce terme dans ma lecture du 5e tome de «Les combattants de juin 1940 » de Roger Burge. Vous avez parfaitement raison.

Cordialement,
Pierre Lescanne


Réponse de jolasjm ( 4028 ) - Posté le 05/08/2020

Bonjour,

Comme indiqué, j'ai ajouté votre traduction de l'article "Saar 1940" de von Schweppenburg sur la page du secteur fortifié de la Sarre.
Le lien ci-dessous mène à la page en question.

https://wikimaginot.eu/V70_glossaire_detail.php?id=100094&docs#D86563

Nous avons dument crédité le VLS et la revue dont l'article original est tiré.

Cordialement
Jean-Michel Jolas


Réponse de Pierre Lescanne ( 16 ) - Posté le 07/08/2020

Il y a cependant un petit problème de référence que me signale Madame Sabine Penth rédactrice en chef de la revue Zeitschrift für die Geschichte der Saargegend. Je vous mets en copie sa réponse (plus exactement sa traduction).
-------
Cher Monsieur Lescanne,

merci pour l'indication de l'endroit où nous pouvons trouver la publication !
J'ai suivi le lien et j'ai malheureusement trouvé une petite erreur : La Zeitschrift für die Geschichte der Saargegend e.V. n'est pas publiée par le Verein für Landeskunde im Saarland e.V., mais par le Historischer Verein für die Geschichte der Saargegend e.V.
Il serait très aimable à vous de corriger ces informations lorsque l'occasion se présente !

Nous vous souhaitons une agréable soirée avec nos meilleures salutations
Sabine Penth

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)
----------
Comme je n sais pas faire cette modification,, ce serait bien si vous pouviez la faire.

Merci,

Pierre Lescanne


Réponse de jolasjm ( 4028 ) - Posté le 07/08/2020

Bonjour

Le diable se cache dans les détails... Cela sera corrigé dans l'heure.

Bien cordialement
Jean-Michel


Vous ne pouvez pas participer à ce fil de discussion, seuls les membres peuvent y répondre ou y contribuer. S'inscrire est gratuit, rapide et sans engagement.