Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot



Station de Surbourg

Question liée à la page suivante de la partie Constructions :
STATION de SURBOURG 1 (Blockhaus pour arme infanterie)


Fil ouvert par ArthurEmmelin ( 56 ) - Posté le 14/01/2018

Bonjour,
Je sais que l'un des blocs est une coupole pour mitrailleuse et que l'autre est un blockhaus pour canon ac 25, mais j'ignore qui est le 1 et qui est le 2. Est-ce que quelqu'un aurait plus d'informations sur ces blocs ?
Merci d'avance,
Arthur


Réponse de jolasjm ( 1897 ) - Posté le 15/01/2018
Dernière modification par jolasjm le 15/01/2018.
Bonjour,

Personnellement, je n'ai pas d'information plus précise. Attendons de voir si d'autres nous en proposent

Pour clarifier la question, sans doute que je prendrais mon véhicule pour aller y faire rapidement un tour.... et tant qu'à faire un tour là, j'irais aussi lever le doute sur le nombre de blocs à la MF d'Eberbach. Le souci c'est que je réside à 600 km de là, alors moins facile pour moi que pour d'autres, plus proches. Voyons si le sujet suscitera quelques bonnes volontés.

Cordialement
Jean-Michel


Réponse de ArthurEmmelin ( 56 ) - Posté le 15/01/2018

Bonjour,
J'ai prévu de faire peut-être bientôt un tour à Eberbach mais pour Surbourg il faudra attendre un peu. Sinon je vais essayer de trouver des informations sans avoir à aller sur le terrain.
Cordialement,
Arthur


Réponse de DaxLike ( 4 ) - Posté le 04/02/2019

Bonjour,

Est-ce que quelqu'un est passé entre-temps à la station de Surbourg car j'habite à quelques km de là pour avoir plus d'infos sur l'endroit ?

Merci.


Réponse de gregfuchs ( 84 ) - Posté le 05/02/2019

Bonsoir

Je suis passé à station de surbourg l'année dernière et je n'est rien trouvé. Pareille pour la MF de l'Eberbach, je ne suis même pas tombé sur le bloc AC 25 existant ! Il est vrai que c'était en plein été et que la végétation "luxuriante" ne m'a pas beaucoup aidé. j'essayerai d'y repasser ce week-end (ou du moins avant le printemps !) afin de faire des recherches plus approfondies.

Amicalement

Greg


Réponse de ArthurEmmelin ( 56 ) - Posté le 06/02/2019
Dernière modification par ArthurEmmelin le 06/02/2019.
Bonjour
Pour info, le bouclier AC 25 de l' Eberbach a été détruit (travaux routiers mais je ne sais pas quand). Il y en a quelques photos sur la page wikimaginot (MAISON FORESTIÈRE DE L'EBERBACH 1) et sur Lignemaginot.com (AALMA).

Cordialement,

Arthur


Réponse de gregfuchs ( 84 ) - Posté le 07/02/2019

Bonsoir,

Ah m.... alors ! ça explique que je n'ai rien trouvé ! Je voulais consulter la carte avant de participer au fil de discussion mais a cause du bug elle ne s'affiche pas, donc je n'ai pas pu vérifier les infos (et je n'ai pas du le faire correctement à l'époque, je me rappelle des photos ce qui m'avait fait penser qu'il existait toujours). Merci pour l'info.

Amicalement

Greg


Réponse de attila-77250 ( 306 ) - Posté le 08/02/2019

Bonjour à tous,

Pour info complémentaires, sur les 3 blocs du PA de la Maison-Forestière de l'Eberbach, il ne semble n'en rester qu'un, le n°2 (alias B16-C) qui est la coupole au Nord et celle-ci était toujours visible à l'été 2015.

Pour les 2 autres blocs, nous n'avons rien trouvé à cette même époque, sachant qu'en plus la végétation était particulièrement épaisse.

Amicalement

Jean-Louis & Sylvie


Réponse de gregfuchs ( 84 ) - Posté le 24/02/2019

Bonsoir à tous,

Bonne pêche aujourd'hui pour les P.A de la maison forestière de l'Eberbach et de la station de Surbourg. Pour la station de Surbourg j'ai trouvé les 2 blocs (une coupole mitrailleuse et un bloc AC). La zone a été déboisée, ce qui m'a beaucoup aidé. j'ai fait de bonnes photos et je créerai les fiches quand il n'y aura plus le bug d'affichage des cartes. Pour la maison forestière de l'Eberbach j'ai trouvé ce qui semble être 2 encuvements F.M. IL sont remblayés mais visibles. Le 1er se situe à coté de la maison forestière, de l'autre coté de la route forestière des Juifs, qu'elle prend d'enfilade vers l'est. l'autre, à peine visible, se situe à gauche du pont de l'Eberbach, à mi-pente de la terrasse dominant l'Eberbach, sur un replat, en face d'une boucle de l'Eberbach (direction de tir vers le sud-ouest). Mais pour celle-ci il faudrait que je la dégage d'avantage et que je fasse quelque mesures pour être sur. Par contre aucune trace d'une coupole mitrailleuse au Nord. Peut être y a t'il confusion entre cette coupole et l'encuvement F.M que j'ai trouvé a coté de la maison forestière. J'ai eu l'occasion de discuter longuement avec l'ancien garde forestier du coin qui m'a dit n'avoir jamais vu une coupole mitrailleuse dans le voisinage de la maison forestière. En tout cas avec ces 2 encuvements et le bouclier AC 25 disparu on a bien 3 blocs. Je joint quelques photos des encuvements.

Amicalement

Greg



Réponse de gregfuchs ( 84 ) - Posté le 13/03/2019

Bonsoir,

Simple question sur l'équipement de la coupole mitrailleuse station de Surbourg 1. Sur la 12 éime photo on peut voir 2 supports et un coude de tubulure allant à l'exterieur. S'agit il d'une ventilation mécanique ? Si oui, était-ce une chose rare dans les blocs MOM ? (la coupole de Sandmuehle nord, en tout point identique, n'a pas ces supports).

Amicalement,

Greg


Réponse de jolasjm ( 1897 ) - Posté le 13/03/2019
Dernière modification par jolasjm le 14/03/2019.
Bonsoir Greg

Oui, c'est bien un embryon de ventilation mécanique, et non, ce n'est pas rare dans les blocs MOM de façon générale. Un bon nombre de plans-types MOM prévoyait des réservations pour une ventilation à bras, en tous cas pour les blocs les plus importants et standardisés. En général les passages de cloisons et supports étaient installés à la coulée du bloc, à charge d'installer le reste de la quincaillerie… un jour !

Historiquement, la question de l'habitabilité des blocs MOM a été un sujet de débat dés le départ, et cela avant 1935. On trouve plusieurs évidences documentaires de cela. La question est en fait partie du Sud-Est et de la ventilation des ouvrages d'avant-poste MOM des Alpes, et les premiers essais 'MOM" ont été réalisés là en 1932 devant la crainte que dans cette configuration particulière la ventilation naturelle - initialement considérée comme le seul moyen de ventilation pour les blocs MOM - ne soit pas suffisante. Par extension, les essais effectués dans le Nord-Est - y compris dans des casemates CORF avec ventilation coupée et simple tirage naturel, comme cela a été fait à Kanfen - montrèrent les limites et le risque d'exposition au monoxyde de carbone et le fait qu'on ne pouvait pas s'en remettre uniquement à des courants d'air naturels.

A ce stade, et jusqu'en 1938-39 on ne parlera que de simple renouvellement forcé d'air du bloc - en conjonction avec l'utilisation d'un carter de mitrailleuse permettant de canaliser les gaz de tir vers l'extérieur - sans parler de filtration, sauf dans les blockhaus et casemates STG à partir de 1937. Dés 1936, les blocs standards de la 1° Région Militaire (Nord) ou construits dans la RFM-6° Région Militaire (blockhaus Mle 1936, 37, blockhaus Pamart, abris PC, etc) prévoyaient un ventilateur manuel. La 20° Région Militaire (Strasbourg) n'a pas été en reste puisque le général commandant du Génie de la région s'est positionné dés Mai 1936 pour que les blockhaus MOM de sa région soient équipés d'une ventilation forcée sans filtration. Ce front commun des 1°, 6° et 20° RM a d'ailleurs mis la STG dans l'embarras (genre fronde des régions contre le pouvoir central) car celle-ci a toujours milité pour une ventilation naturelle dans le cas MOM. Devant le fait accompli, le Service electromécanique du Génie a donc été contraint de développer les solutions correspondantes et de trouver les modèles de ventilateur qui vont bien, ce qui fut chose faite dés Novembre 1936.

Ce besoin en ventilation forcée s'est encore accéléré à l'approche de 1939 avec la perspective de fermer les embrasures par des cuirassements de protection qui devenaient de sérieux freins supplémentaires à la ventilation naturelle… Mais "prévoir" ne veut pas dire obligatoirement "installer" !

Comme souvent chez nous, il y a la règle, l'esprit de la règle et les exceptions à la règle… le tout étant interprété par les chefferies du Génie. Si à partir de fin 1938-début 1939 un gros effort a été fait pour essayer de rattraper le retard en équipements de ventilation dans les blocs MOM et STG, en 1940 un très grand nombre de blocs n'étaient concrètement pas équipés. Et comme dit en introduction, il est probable que la taille de la construction était un frein naturel à l'adaptation d'une ventilation (cas des coupoles Haguenau ou 7e Région, des blocs Barbeyrac, etc...)

Donc pour ce qui concerne les coupoles Haguenau, cette perspective de ventilation était probablement plutôt l'exception, réservée aux blocs tardifs ou - comme c'est le cas à Surbourg - quand le bloc Haguenau disposait d'un abri intégré. La "Haguenau" de base à un volume disponible faible et laissait peu de place à un ventilateur (encore que… le Génie de Metz a bien réussi à en enfiler un dans le plan type des minuscules blockhaus Mle 1936 pour cloche Pamart !).

Voir en complément l'article ci-dessous dans le dico, qui aborde aussi la question :
https://wikimaginot.eu/V70_glossaire_detail.php?id=1000393&su=Principe_de_la_ventilation_dans_la_fortification_de_campagne_-_

Amicalement
Jean-Michel


Réponse de gregfuchs ( 84 ) - Posté le 16/03/2019

Bonjour Jean-Michel

Merci pour ces précisions. Je lirai l'article dans le dico avec beaucoup d'attention (article, qui plus est, écrit par mon "collègue" Antoine, ça lui fera plaisir !).

Amicalement

Greg


Vous ne pouvez pas participer à ce fil de discussion, seuls les membres peuvent y répondre ou y contribuer. S'inscrire est gratuit, rapide et sans engagement.