Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot



Les illustrations de Gilbert Kluczyk


Fil ouvert par Frédéric Lisch ( 93 ) - Posté le 10/04/2018
Dernière modification par Frédéric Lisch le 10/04/2018.
Salut à tous,

A travers ce nouveau fil de discussion, j'aimerais parler des illustrations que Gilbert Kluczyk partage avec nous depuis quelques temps.

Tant pis si je mets sa modestie à l'épreuve, mais je tenais vraiment à souligner la qualité exemplaire de son travail graphique. Pour avoir longuement discuté avec lui à plusieurs reprises, je sais que la moindre modélisation en 3D lui demande plusieurs dizaines d'heures de travail.

Notons que les illustrations que Gilbert publie sur le site ne sont pas des images figées mais qu'elles peuvent évoluer dans les trois dimensions. Ceci lui permet alors de présenter un matériel quelconque (canon, mortier, mitrailleuse) en vue de côté, du dessus, de trois quarts avant ou arrière ! Les possibilités sont alors infinies...

Ses illustrations nous permettent donc d'admirer (et d'étudier) des pièces d'artillerie (comme le 75 mm Mle 1932 publié récemment sur le site) dans des configurations qu'il serait impossible d'imaginer dans la réalité.

Étant moi-même dans les arts graphiques depuis de longues années et donc bien placé pour aborder le sujet, il me semblait important de dire un mot sur le travail de Gilbert et de l'en remercier. Voilà qui est fait !!!

Vos avis m'intéressent...

Frédéric Lisch.


Réponse de jolasjm ( 2111 ) - Posté le 10/04/2018
Dernière modification par jolasjm le 10/04/2018.
Bonjour à tous

Bien d’accord avec Fred. C’est du beau travail, dont je suis très admiratif. Le dessin 3D demande du temps, des sources précises et un outil adéquat. Mais tout cela ne marche ensemble qu’avec méthode et talent.

Cela m’intéresserait de savoir avec quel logiciel c’est fait.

Cordialement
Jean-Michel


Réponse de klougat ( 10 ) - Posté le 12/04/2018

Bonjour Fred, bonjour à tous,

Merci pour ces compliments, mais je dois dire que cela me gêne un peu. Je préfère rester à l´ombre
et partager avec vous tous, mes planches de matériels.
Mais je te retourne ces compliments, car sans toi et sans l´aide de quelques trop rares passionnés de fortif il n´aurait pas été possible faire ces dessins, qui je l´espère, vous permettent de découvrir le matériel avec une comphréhension plus facile et un œil nouveau par rapport aux dessins en 2D classiques.
J´utilise pour cela un logiciel professionnel de 3d pour la construction mécanique, les modèles sont à l´échelle 1:1, et il serait tout à fait possible de faire des plans de construction (step, dxf, dwg etc...) mais ce n´est pas mon but.
J´ai encore plein de projets en tête( si j´arrive à rassembler de la doc ), et voudrais, en passant, tirer mon chapeau , à ce dessinateur qui à fait le Schoenenbourg en 3D (quel travail !!!) et tous les autres graphistes, amateurs, bénévoles ou associations qui contribuent au sauvetage et à la transmission de notre patrimoine.

Cordialement
Gilbert


Réponse de Pascal ( 1133 ) - Posté le 12/04/2018
Dernière modification par Pascal le 12/04/2018.
Bonjour Gilbert

Je n'ai pas grand chose à rajouter à ce qui a été dit plus haut, si ce n'est que nous te remercions de partager ici ce super boulot.
Le proverbe dit qu'un dessin vaut mille mots et tu démontres avec ta production qu'un bon dessin vaut toutes les palabres du monde. Il est exact de dire que tes planches permettent bien mieux que des photos de visualiser les matériels qu'elles représentent et de se faire une bonne idée de ce qu'ils ont en réalité.

Un appel à tous ceux qui nous lisent pour participer à l'aventure wikimaginot en partageant leur documents et connaissances.

Amicalement, Pascal


Réponse de mathieju ( 65 ) - Posté le 28/04/2018

Bonsoir Gilbert, Fred, Pascal et Jean-Michel,
Suite à une discussion que j’avais lancée au sujet de l’étanchéité aux gaz des embrasures de l’EM du Galgenberg, j’ai relevé sur place les cotes des blindages et je me proposais – j’avais juste démarré les dessins- d’en sortir des croquis cotés avec la vieille version d’Autocad R14 dont je dispose encore sur un PC 32 bits.
Emerveillé par la présentation de Gilbert, de très loin supérieure à ce que j’aurais pu proposer, j’abandonne et je m’incline sans regrets. C’est tout simplement magnifique et précis avec les vues 3D.
J’ajouterais juste quelques détails au sujet de l’épaisseur de la plaque extérieure (15 mm annoncé par Gilbert) qui semble variable suivant la position de la meurtrière (logique, sans doute) : j’ai mesuré 20, 25 mm au Galgenberg (EM et galerie), et peut-être 30, mais difficilement contrôlable car couvert de ciment et de peinture épaisse.
D’autre part je joins à votre disposition un croquis du coffrage de l’embrasure FM dans un mur de 1,50 m copié et reproduit d’un plan à peine lisible (EH Galgenberg et Soetrich) qui montre comment les décrochements étaient déterminés à partir des angles de tir.
Je reviendrai peut-être sur cette foutue platine de 2 mm entre écrous qui semble n'exister qu'à Cattenom (Galgenberg et créneaux de pied de Sentzich et de l'Oberheide), et qui semble avoir été découpée en fonction de l'orientation des pans des écrous. Mystère ?
Cordialement.
Jules



Réponse de jolasjm ( 2111 ) - Posté le 29/04/2018

Merci Jules,

On avance ! Intéressant de voir que les plaques extérieures de ces trémies FM sont d'épaisseur variable. Il y a une certaine logique à cela, mais je n'avais vu cette information nulle part jusqu'à présent.

Amicalement
Jean-Michel


Réponse de mathieju ( 65 ) - Posté le 30/04/2018

A priori, je dirais que la plaque frontale en face de la grille d'entrée (la plus exposée à des tirs "lourds") pourrait atteindre les 30 mm, ce que semble indiquer une mesure brute, mais la mesure précise est difficile (les chants de la plaque sont couverts). D'autres plaques similaires plus loin dans la galerie seraient de 20 à 25 mm.
Et bien, par curiosité, je tâcherai prochainement de relever avec précision au Galgenberg les épaisseurs de ces plaques à l'aide d'un petit burin pour endommager au minimum la remise en peinture (épaisse) appliquée par mes collègues, en repérant les différents endroits.Il est évident qu'un blockhaus de galerie ne risque que des impacts d'armes portatives, et que l'épaisseur de ses blindages peut-être réduite en conséquence par rapport à un autre qui s'ouvre vers l'extérieur.
Cordialement.
Jules.


Réponse de Frédéric Lisch ( 93 ) - Posté le 01/05/2018

On peut noter une belle particularité à l'ouvrage d'Anzeling. Le blockhaus se trouvant au bout de la gare de triage, c'est-à-dire bien après le point bas du plan incliné, est doté d'un créneau FM dont le mur atteint une épaisseur de 2,00 m. On est en droit de se demander si l'on craignait l'arrivée d'un engin blindé au fond de la galerie et ayant quelque capacité à perforer ce blockhaus.

Il est donc fort probable que les décideurs avaient envisagé ce genre de scénario lors d'une lutte pied à pied dans les galeries des ouvrages...

Matière à réflexion.

Frédéric Lisch.


Réponse de jolasjm ( 2111 ) - Posté le 01/05/2018
Dernière modification par jolasjm le 01/05/2018.
Hypothèse intéressante, mais qui du coup devrait s'appliquer à fortiori aux entrées munitions de plain-pied (Hackenberg, etc) théoriquement accessibles à des chars, non ?

Autre possibilité qui me vient à l'esprit : Anzeling a connu un accident de wagon parachute dans le plan incliné, raconté par le Col Kasper, cdt du Génie de l'ouvrage, dans son rapport rédigé en 1974 sur la base de celui qu'il avait produit en 1945. En mars ou avril 40, une plateforme Mle 1888 chargée de 6 tonnes de ciment se désaccouple du cable du treuil et dévale le plan incliné sans que le wagon parachute à l'avant n'agisse. L'attelage traverse à toute blinde la gare inférieure, explose au passage sans dérailler le wagon Z stationné là et finit sa course direct dans le blockhaus, rependant les 6 tonnes de ciment. Le wagon-parachute est détruit mais pas la plateforme 1888. Rien n'est dit sur l'état du blockhaus !

Que se serait-il passé si il y avait eu 3 wagons Mle 1888 (attelage standard en plan incliné) et si celles-ci avait été chargées... de munitions !

Petit calcul rapide : une rame de 20 t dévalant à 54 km/h (15 m/s) a une énergie cinétique de 2,3 MJ, soit l'équivalent de l'explosion de 500 g de mélinite (600 g de TNT). Un ou une paire d'obus de 75mm ?

Peut-être que les concepteurs avaient prévu de renforcer les blockhaus de bas de plan incliné dans cette optique de protection contre un éventuel accident ? Il faudrait voir ce qu'il en est dans les autres entrées de ce type.

Bonne journée
Jean-Michel


Réponse de laurentnice ( 19 ) - Posté le 24/06/2018

Bonjour à tous oui gilbert ne rougit pas je te vois d’ici oui ton travail est magnifique vraiment et je te remercie encore pour tout amicalement


Vous ne pouvez pas participer à ce fil de discussion, seuls les membres peuvent y répondre ou y contribuer. S'inscrire est gratuit, rapide et sans engagement.