Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot


Entrée de Velosnes

Lien-s partie Constructions :
VELOSNES (Ouvrage d'artillerie)


Fil ouvert par Frédéric Lisch ( 274 ) - Posté le 17/04/2018

Salut à tous,

Voici un nouveau fil qui amènera certainement quelques rectifications quant à l'armement de l'entrée mixte de l'ouvrage de Velosnes.

Dans la page concernée, l'armement défensif de l'EM est le suivant : deux créneaux (trémies 4) dotés d'un canon AC de 47 mm doublé du jumelage de mitrailleuses et d'une arme mixte (trémie 12) sachant que celle-ci fut remplacée par un JM. La distribution serait donc : trémie 12 en façade et trémies 4 en caponnière ; tout ceci étant bien sûr pris dans la littérature existante.

Malheureusement, aucun indice sur place venait confirmer ou infirmer cette version...

A l'analyse de la photo en pièce jointe, nous devons revoir notre copie.
Sur celle-ci on distingue très clairement le tube de l'antichar de 47 mm dans le créneau en façade et surtout la présence d'un jumelage de FM dans le créneau de caponnière derrière le factionnaire arme au pied. Ceci nous amène donc à penser que le second créneau de caponnière était également équipé du jumelage de FM (ces deux jumelages de FM viennent donc en remplacement des AM sous béton prévues). De même, l'antichar de 47 mm était probablement interchangeable avec un jumelage de FM ; cette dernière assertion n'étant que spéculative...

Vos avis...

Frédéric Lisch.



Réponse de jolasjm ( 5345 ) - Posté le 17/04/2018
Dernière modification par jolasjm le 17/04/2018.
Bonjour Fred

Voilà en effet un sujet intéressant. Personnellement, j'étais un peu surpris par l'armement pléthorique de cette entrée tel que mentionné dans le Tome 3 d'"Hommes et Ouvrages..." : deux canons de 47, 2 JM et 1 AM, c'est du jamais vu dans un secteur touché par les vaches maigres. Il faut aller au Hochwald pour voir cela.

Mais jusqu'à preuve du contraire, la littérature à raison !... sauf que la littérature est en l'occurrence discordante:
JB Wahl dans "Il était une fois la ligne Maginot" page 112 ne parle que d'un créneau JM/AC.
JY Mary dans le "Ligne Maginot" parle d'un créneau JM/AC et un créneau JM.

Quelques remarques:
- mettre un 47mm en façade alors que la piste d'accès au bloc est pile face au créneau de caponnière derrière l'homme l'arme au pied ne me parait pas très logique. Ces 47 sont en principe face à la voie d'approche.
- certes, face au créneau de façade il y a la route en contrebas qui relie Othe à Velosnes, mais celle-ci est en arrière de la LPR et il serait luxueux de la rendre justiciable d'un 47mm, ce qui donnerait au passage un rôle actif vers l'arrière à l'entrée et pas uniquement un rôle défensif.
- l'autre créneau de caponnière, bien que surélevé n'a pas grand chose de passionnant dans son champ de tir, hors un petit tronçon de quelques dizaines de mètres de la route mentionnée au dessus et les arrières du plateau de Marville. Là encore, cela me paraitrait luxueux d'y mettre un 47mm.

Raisonnements qui n'engagent que moi, pour alimenter la discussion... Il faudrait aller regarder de plus près le type effectif de trémies.
A+
Jean-Michel


Réponse de Frédéric Lisch ( 274 ) - Posté le 17/04/2018

Salut Jean-Michel,

La dernière fois que je suis entré dans Velosnes, j'ai remarqué la présence d'une trémie 4 en façade et de trémies 12 dans les caponnières latérales si ma mémoire ne me fait pas défaut. Les trois bi-rails ayant disparu depuis longtemps. La présence des bi-rails au-dessus des trémies 12 confirmeraient que des armes mixtes étaient bel et bien prévues...

Autre élément important pour la suite de la réflexion : on ne peut pas insérer le canon de 47 mm dans le créneau de la caponnière de droite (càd le créneau qui prend d'enfilade le chemin d'accès) car le mur de fond se trouve à 2,40 m du mur d'embrasure. En effet, on sait qu'il faut un minimum de 3,30 m (3,50 m théorique selon les plans-types) pour effacer le canon dans de bonnes conditions lors du changement d'arme.

Donc, la présence d'un antichar de 47 mm dans ce créneau est totalement exclue. Même constat pour un 37 mm qui requiert une distance de 3,00 m pour son effacement (voir le plan-type d'une chambre de tir modèle 1929). Remarque toute personnelle : ce créneau n'est donc doté que d'un jumelage de FM sans aucune autre forme de vecteur antichar !!!

En ce qui concerne l'autre créneau de caponnière, également équipé d'une trémie 12, il ne peut accepter la présence d'un antichar de 47 mm puisque celui-ci doit être obligatoirement inséré dans une trémie 4 bien que la distance entre le mur d'embrasure et le mur de fond, dans ce cas, soit largement suffisante...

En conclusion, on obtiendrait le jumelage de FM dans les caponnières latérales, un antichar de 47 mm en façade (attesté par la photo en pièce jointe) alternant avec, soit un jumelage de mitrailleuses, soit un jumelage de FM ; le jumelage de mitrailleuses me paraissant un peu "luxueux" pour le peu de distance à couvrir !!!

La course aux jumelages de FM continue...

Frédéric Lisch.


Réponse de Frédéric Lisch ( 274 ) - Posté le 17/04/2018

Comme le souligne bien à propos Jean-Michel, l'entrée munitions du Hochwald est dotée de deux antichars de 47 mm (un en façade, un en caponnière).

D'autres entrées disposent de deux 47 mm : EH du Simserhof (les deux en caponnières latérales), EM du Schiesseck (les deux en caponnières latérales) et l'EH du Hochwald Est (les deux en caponnières latérales).

Ces configurations pour le moins luxueuses sont essentiellement liées au tracé et au nombre de chemin d'accès de ces blocs d'entrée...

Frédéric Lisch.


Réponse de jolasjm ( 5345 ) - Posté le 17/04/2018

... bon ! Les tailles des chambres de tir et le type de trémie sont des indications claires et nettes et confirment à l'évidence ta théorie. Le fait qu'il n'y ait qu'un seul 47mm me parait en tous cas plus logique que ce qui est mentionné dans le T3, car Velosnes n'a rien à voir avec la débauche de moyens qui était mise en oeuvre dans les tout premiers ouvrages du Nord-Est.

Un jumelage de mitrailleuses dans le créneau de façade ne serait pas totalement incongru, car ce créneau bénéficie d'une belle vue sur tout le vallon d'Othe, et il est le seul. Les caponnières n'ont que des vues réduites. Je pense que dans l'ordre de priorité d'équipement en armes mixtes, ces deux créneaux devaient être en 150ième priorité, avec un rang un poil meilleur pour celle défendant le chemin d'accès !

Je vais laisser cette discussion se poursuivre éventuellement avec d'autres contributions. Si elle ne viennent pas apporter de nouveautés, on modifiera la fiche de Velosnes en conséquence. Es-tu OK pour qu'on bascule la photo sur la page de Velosnes ?

A+
Jean-Michel


Réponse de Frédéric Lisch ( 274 ) - Posté le 17/04/2018

En ce qui me concerne, pas de problème pour publier cette photo dans la page de Velosnes mais elle ne m'appartient pas.

Il s'agit d'une capture d'écran (par mes soins) d'une séquence filmée montrant les hommes d'équipage en train de décharger des caisses de munitions et les manutentionner dans l'entrée.

Donc, à toi de voir si l'on peut s'en servir tel quel...

Ok pour laisser ce fil de discussion ouvert. En effet, il serait intéressant et constructif d'avoir l'avis d'autres lecteurs et contributeurs.

Frédéric Lisch.



Vous ne pouvez pas participer à ce fil de discussion, seuls les utilisateurs inscrits peuvent y répondre ou y contribuer.
S'inscrire sur le site est gratuit, rapide et sans engagement.