Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot



Périscopes de fossés R2, S2, T2

à la page suivante du Dico :
Périscope type T2(T2) dans la catégorie Armement - Optique


Fil ouvert par mathieju ( 76 ) - Posté le 09/05/2018

Bonjour,
Dans les définitions relatives aux périscopes, T2 est ensuite noté « (S2) » : faute de frappe.
Cependant, pour R2, S2 et T2, il est question dans le texte « d’une gaine verticale traversant la façade des fossés des blocs d’ouvrages ». Ce n’est évidemment pas possible, la gaine doit être pseudo-horizontale.
Le croquis joint avec traits renforcés est un extrait du plan de détails de très mauvaise qualité des EH du Galgenberg et de Soetrich. La vue en plan de ventilation de l’EH du Galgenberg y fait référence en mentionnant le tuyau en acier de 70 mm du périscope (de fossé). Ce tuyau part à 1,30 m au-dessus du sol intérieur avec une pente ascendante de 9° qui le fait ressortir environ 24 cm plus haut dans une paroi de 1,50 m, soit approximativement au niveau supérieur de la plaque métallique du créneau FM voisin. J’ai pu vérifier qu’il en est exactement de même dans la casemate principale (gauche) de l’EM.
En projection horizontale, l’axe de ce tuyau serait en principe perpendiculaire à la façade (EH et EM casemate gauche), mais ce n’est pas le cas dans la casemate droite de l’EM où la projection de cet axe est oblique, adapté évidemment à la petite dimension du fossé, en fonction de l’ouverture d’angle de vue et de la rotation du périscope.
Cette disposition existe aussi sur les entrées de Molvange et de Soetrich, mais, suivant les photos et les publications dont je dispose, on ne la remarque pratiquement pas (ou très peu clairement) ailleurs, les photos n’étant évidemment pas toujours explicites sur ce détail. Elle n’a certes pas de sens dans les ouvrages et casemates « anciens fronts » munis de créneaux de pied avec vues directes (Sentzich, Oberheide, Sonnenberg, Basse Parthe, et autres casemates et abris), mais semble parfois possible sur les photos des ouvrages « nouveaux fronts » (Fond d’Havange, Petersberg, Krekelbusch : à vérifier).
Selon certaines suggestions entendues, les tubes de 70 mm auraient pu avoir une autre fonction : lancer des fusées éclairantes, peut-être faute de livraison des périscopes.
A-t-on des informations plus précises sur ces sujets ?
Cordialement.
Jules



Réponse de Pascal ( 1217 ) - Posté le 09/05/2018

Bonsoir Jules

Les coquilles ont été corrigées, ces périscopes sont dorénavant affublés de la bonne abréviation.

Pour ce qui est des tubes traversant les façades, il me semble qu'il en existe deux types différents.
Le premier type correspond à la configuration donnée ci dessus et est destiné au périscope de fossé
Le second type présentant un angle par rapport à la verticale bien plus important excluant l'utilisation pour un périscope de fossé et implanté en direction d'un organe voisin serait destiné au lancement de fusées éclairantes permettant de passer un message vers un autre ouvrage ou casemate.

J'ai par ailleurs noté que ces tubes étaient tous bouchés au béton, sans pouvoir préciser à quelle date cela a été fait. Toujours est-il que ces ouvertures devaient poser problème pour ce qui concerne le maintien de la surpression et devaient être munies de système d'obturation (bouchon ou autre) lorsqu'elles n'étaient pas utilisées.

Cordialement, Pascal


Réponse de jolasjm ( 2325 ) - Posté le 09/05/2018
Dernière modification par jolasjm le 09/05/2018.
Bonsoir à tous,

En tous cas initialement (1928-30), la position de la CORF concernant l'éclairement du terrain par envoi d'artifice était qu'il devait se faire à partir des créneaux de cloche GFM. La logique de cette décision est qu'elle permet de tirer dans un très large champ en direction (3 créneaux en général) et que l'observateur - présent sur place dans la cloche - peut directement regarder le terrain. Par dérogation il était admis l'envoi de fusées directement par les créneaux de casemate, ce qui pour le coup me parait particulièrement risqué :-/

Concernant les tubes de casemates : un troisième type était très sérieusement considéré pour les futures lunettes d'observation du champ de tir des casemates. Ce tube fait partie en anticipation des plans-types des casemates à créneaux décalés de fin 1936. Il devait être placé horizontalement à l'angle supérieur de la chambre de tir côté opposé à l'orillon. Voir la fiche suivante :

https://wikimaginot.eu/glossaire_detail.php?id=1000607

Ce développement n'est jamais allé à son terme, mais le prototype aurait dû être testé à la casemate de Sonnenberg.

Bien d'accord avec Pascal : tous les tubes que j'ai pu voir sont généralement bouchés. Le point sur les fusées de signalisation est intéressant.

Il y a des cas d’implantations bizarres de tubes de périscope de fossé dans les blocs pour mortiers de 81mm de casemate, en particulier dans les Alpes. Les mortiers dans ces cas sont parfois tellement profond dans le fossé et sous le terrain qu’il faut installer le tube ( et la GG ! ) à plus de deux mètres de hauteur dans la chambre de tir ! Dans ce cas un bon escabeau est requis ...

Amicalement
Jean-Michel


Réponse de mathieju ( 76 ) - Posté le 09/05/2018

Bonsoir Pascal,
Effectivement, ces tubes sont bien bouchés, en intérieur, en extérieur ou les deux, et on peut en comprendre la raison en fonction de la surpression.
La "coquille" de T2 a été corrigée, mais elle doit aussi l'être pour R2 et S2 (gaine "verticale").
J'espère que des amis correspondants signaleront l'existence ou l'absence de ces gaines dans d'autres ouvrages de la Ligne, de manière à comprendre si leur présence était systématiquement envisagée ou non.
Bien cordialement et merci.
Jules.


Réponse de MDL/CHEF HARMAND ( 198 ) - Posté le 09/05/2018
Dernière modification par MDL/CHEF HARMAND le 09/05/2018.
Bonsoir à l'ouvrage de La ferté ce dispositif existe au niveau des créneaux FMb 40 , ils disposent ( pour ceux qui en ont encore ) d'une plaque obturatrice ronde en tôle qui s'adapte au diamètre d'un cylindre métallique ( oui 70 mm semble être la taille )

ils été prévu des la construction comme en atteste les plans de Vincennes ( juillet aout 1935 ) pour un début de construction prévu en septembre 1935 .

la partie de plan visible sur la photo est le créneau FMB 40 du bloc 2 , on y voit bien les annotations ,goulotte lance grenade et périscope ( qui sont en réalité deux orifices différents dans le mur )


cordialement

David H



Vous ne pouvez pas participer à ce fil de discussion, seuls les membres peuvent y répondre ou y contribuer. S'inscrire est gratuit, rapide et sans engagement.