Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot



Fort Ducrot Sud - (abri)

Lié à la page suivante de la partie Constructions :
FORT DUCROT Sud (Abri)


Fil ouvert par gregfuchs ( 296 ) - Posté le 19/08/2018

coordonnées GPS : 48.6444546 7.6791191
ça vaut ce que ça vaut (prit avec un portable) mais ça placera l'abri plus précisément.


Réponse de jolasjm ( 4047 ) - Posté le 19/08/2018
Dernière modification par jolasjm le 19/08/2018.
Bonsoir,

Ces coordonnées GPS mettraient cet abri à l'entrée Est de Pfulgriesheim… Sans doute que ce n'est pas correct, du coup je l'ai laissé à sa position initiale.
Soit vous avez fait une petite erreur de transcription, soit votre GPS est facétieux (cela peut être le cas en forêt), soit il n'est pas calé sur le référentiel WGS84 qui sert de base classiquement aux cartographies.

Cordialement
Jean-Michel


Réponse de gregfuchs ( 296 ) - Posté le 20/08/2018

Bonsoir,
Je ne m'attendais pas a une précision exceptionnelle mais là je passe un peu pour un c.. ! Pfulgriesheim ce n'est pas à coté ! Bref, je retournerai prendre les coordonnées avec un GPS digne de se nom (et quelqu'un qui sache s'en servir !)

Merci, A+
Greg


Réponse de jolasjm ( 4047 ) - Posté le 20/08/2018

Bonsoir Greg,

Il n'y a vraiment pas de mal :-) Perso, je me méfie des GPS de téléphone, surtout en forêt, et (pire encore) après être sorti d'une enceinte "hors GPS" comme des locaux souterrains.

Cordialement
Jean-Michel


Réponse de gregfuchs ( 296 ) - Posté le 03/10/2018

Pour me faire pardonner de ne toujours pas avoir prit les coordonnées GPS j'apporte de nouvelles précisions sur cet abri.
Je suis allé le revisiter avec des "collègues" et nous pensons qu'il s'agisse vraiment d'une construction française.
De part les hourdies de dalle de toiture qui différent de celles utilisées par les allemands. Chez les allemands, les tôles intermédiaires sont bombées vers le haut (ce qui n'est pas le cas ici). De plus, de nombreuses planches de coffrage remplacent les tôles par endroit (voir photos), ce qui avec le bétonnage grossier est loin de faire "deutsche qualitat".
Et encore de part la localisation mais ça, j'en ai déjà parlé.
Par contre on se pose des questions sur sa fonction. le câble que l'on peut voir sur les photos serait peut être une liaison téléphonique ? Mais même s'il aurait une fonction téléphone ou radio je me pose encore la question du pourquoi.
La batterie des cerisiers (à 750m à vol d'oiseau au S-S-Ouest) et surtout les casemates de flanquement "ex -allemandes" réutilisées par les français à proximité justifient elles cette hypothèse ?

Merci à Antoine Schoen, Richard Mohr et André Brauch pour ces précisions.


Salut a tous,

Greg.


Réponse de Jean67 ( 19 ) - Posté le 13/11/2020

Pourrait ce etre une chambre de coupure avec tous ses tubes qui sortent du mur ?


Réponse de SCHOEN ( 825 ) - Posté le 13/11/2020

Bonsoir,
C'est aussi l'identification que je défend, le plus vraisemblable.
J'ai croisé, en triant des archives, une mention d'une rocade ouest téléphonique qui aurait contourné Strasbourg, sachant que le réseau téléphonique allemand était encore en vigueur en 39-40.
Antoine


Réponse de Pascal ( 2881 ) - Posté le 14/11/2020

Bonsoir (jour?)

Les dernières constructions du réseau téléphonique de ce secteur n'ont pour certaines ressemblé en rien à ce qui avait été arrêté par la DTG de Strasbourg en son temps. Nécessité fait loi ??

Il est possible que ce bloc ait été destiné à abriter des équipements téléphoniques, bien que ces tubes inclinés seraient alors les premières entrées de câble de ce style à ma connaissance et laisseraient supposer un nombre de câbles fort important à une période où, justement, on réduisait les coûts au maximum.

De plus, si fort Ducrot servait de PC, il était déjà raccordé au réseau militaire allemand, réseau riche en circuits téléphoniques du fait d'un philosophie différente de celle adoptée pour le réseau de la fortification française. Les allemands basaient leur dispositifs sur quelques gros centraux éloignées les uns des autres auxquels tous les abonnés devaient se raccorder alors que les français ayant démultiplié le nombre de centraux utilisaient des centraux de taille bien plus réduite et de facto un réseau ne nécessitant pas de véhiculer autant de circuits téléphoniques entre de gros centraux et leurs grand nombre d'abonnés.
Je rajouterai sous peu le réseau téléphonique du SFBR à la cartographie avec ses capacités afin d'illustrer le propos.

Bien cordialement, Pascal


Réponse de gregfuchs ( 296 ) - Posté le 15/11/2020

Bonjour,

Existe il une DOC ou carto quelconque sur le réseau ex-allemand à Strasbourg ? Je ne suis jamais tombé sur une chambre de coupure de ce genre et il me semble qu'elles aient toutes disparus.

Amicalement

Greg


Réponse de Pascal ( 2881 ) - Posté le 16/11/2020

Bonjour Greg

Oui, je dispose d'un plan papier me semble t'il et vais tenter de remettre la main dessus ;-). Je le numériserai et le mettrai en ligne.

Amicalement, Pascal


Réponse de Jean67 ( 19 ) - Posté le 16/11/2020

Voici mon point GPS de ce block

48.6383333 - 7.703333333333333

Oui Pascal on est preneur de cartes car dans ce coin il y a encore des choses non référencié ;-)

Jean


Réponse de SCHOEN ( 825 ) - Posté le 16/11/2020

Hello,
Pascal, ce serait cette carte ? Malheureusement non datée ni légendé (c'est rageant...)
Voici la portion qui nous intéresse. La construction qui fait "polémique" est très bien placée.
Pour la Rocade ouest, elle commence à être construite (ou remise en état ?) en 1937, selon un document faisant un état d'avancement des organisations défensives, carton 7N3824 du SHAT photographié par Jean-Michel.
Cordialement
Antoine



Réponse de Pascal ( 2881 ) - Posté le 17/11/2020

Salut Antoine

Je n'ai pas encore remis la main dessus. Je rassembles les docs concernant le SFBR pour créer la couche réseau téléphonique, je te confirmerai cela.

Amicalement, Pascal


Vous ne pouvez pas participer à ce fil de discussion, seuls les membres peuvent y répondre ou y contribuer. S'inscrire est gratuit, rapide et sans engagement.