Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot



Bloc projeté non construit ?

à la page suivante de la partie Constructions :
LIELAECHEL 2 (Blockhaus de type indeterminé)


Fil ouvert par gregfuchs ( 156 ) - Posté le 03/02/2019

Bonsoir

Je suis allé dans le coin après avoir fait la visite et les photos de Lielachel 1 pour voir si il existait un bloc dans le voisinage du 4 et 2A rue des champs. Je n'ai rien trouvé (de visible en tout cas). j'ai longtemps discuté avec le propriétaire du 4, qui y habite depuis plus de 30 ans, et qui m'a dit n'avoir jamais vu de bunker dans le coin.

Amicalement

Greg


Réponse de jolasjm ( 2207 ) - Posté le 04/02/2019
Dernière modification par jolasjm le 04/02/2019.
Bonjour,

Les cartes renseignée IGN de cette série de l'époque, et qui ont servi de source, mentionnent en principe les blocs réalisés. Les blocs en projets ne sont mentionnés que sur les cartes d'EM ou d'avancement de travaux des unités positionnées sur site ou des SF/SD. Il y a donc lieu de penser que ce bloc a existé avec une assez bonne probabilité.

La carte en question mentionne une mise à jour du 25 Aout 1939 complétée par une autre faite en septembre 1944 sur base de données en provenance de l'EMA.

Par contre, ces cartes IGN renseignées brillent par leur imprécision, c'est pour cela que la fiche mentionne que la localisation est à vérifier. Si on raisonne en "périmètre de probabilité" qu'on a évalué expérimentalement sur ce type de cartes, cette construction se situait dans un cercle qui pourrait être celui ci-dessous. Par ailleurs, les cartes en question ne préjugent en rien de la nature de ladite construction. Dans le pire des cas cela pourrait être un bloc aménagé par renforcement d'une cave de ferme préexistante, ou une construction de petite taille qui a été supprimée du paysage dans les années 50 à la faveur de l'extension du village ou de ses zones agricoles.

Malheureusement, les photos aériennes historiques de "remonterletemps" de l'IGN ne sont pas très bonnes sur Rountzenheim avant 1969. Celles de 69 montrent une zone déjà arborée qui cache tout.

Bref, la chose qu'on peut dire raisonnablement c'est qu'il n'était pas là où on pensait qu'il est, ou que si il y était il a été supprimé il y a plus de 30 ans (donc disons avant 1985, ce qui laisse de la marge :-) pour disparaitre depuis 1939)

Amicalement
Jean-Michel



Réponse de gregfuchs ( 156 ) - Posté le 04/02/2019

Bonsoir Jean-Michel

Voila qui ne facilite pas la chose. Je continuerai mon enquête de voisinage et l'exploration des terrains environnant, à tout hasard.

Amicalement

Greg


Réponse de jolasjm ( 2207 ) - Posté le 05/02/2019
Dernière modification par jolasjm le 05/02/2019.
Bonjour Greg

Oui, cela n'est pas facile mais c'est fréquemment le souci avec les blocs MOM d'importance relative, surtout en zone urbanisée. Nombre d'entre nous ont parfois patrouillé en rond pendant de longs moments en vain :-/ à la recherche du blockhaus perdu !

L'option d'éradication pure et simple du paysage est aussi relativement fréquente… Cette éradication ayant pu intervenir entre la guerre et les années 70, lors du boom urbanistique, même des gens ayant aujourd'hui 30 ans de présence locale ne sont pas nécessairement conscient de cela et peuvent induire en erreur. Sans parler de ceux qui n'ont aucune envie de révéler à la face du monde "leur blockhaus secret" servant de remise au fond du jardin ou de fondation à la maison. Les photos aériennes historiques de l'IGN ou les traces cadastrales sont cependant souvent des aides précieuses. Bref, c'est un vrai travail d'archéologie.

En général on emploie la bonne pratique de mentionner sur la fiche de la construction quand sa localisation est douteuse pour éviter de chercher sur un endroit trop précis. A contrario, quand la localisation est bien déterminée, soit il y a des photos, soit il est précisé que la localisation a été confirmée par tel ou tel moyen (reconnaissance sur le terrain, relevé GPS, etc).

Amicalement
Jean-Michel


Vous ne pouvez pas participer à ce fil de discussion, seuls les membres peuvent y répondre ou y contribuer. S'inscrire est gratuit, rapide et sans engagement.