Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot


Construction du poste défensif

Lien-s partie Constructions :
GRANGES de la BRASQUE - CAMP du TOURNAIRET (Casernement)


Fil ouvert par Bth ( 35 ) - Posté le 29/03/2019
Dernière modification par Bth le 29/03/2019.
Bonsoir à tous,

Je suis un peu sceptique sur le fait que les CPA et photos représentent bien le poste radio-télégraphique construit en 1935.

Plusieurs éléments me font douter :
- la forme générale de l'ouvrage qui rappelle les blockhaus alpins construits avant 14 (Acles, Mont des Fourches ...).
- sur la CPA n°1443, les uniformes alpins et infanterie sont clairement d'avant 14.
- toujours sur la CPA, l'ouvrage est identifié comme "poste télégraphique", appellation qui fait plus avant guerre, qu'entre-deux-guerres.
- enfin, une recherche sur un site de cartes postales permet d'identifier plusieurs cartes du dit poste, ayant soit la correspondance, soit le cachet de la poste faisant remonter la carte à avant 14.

Du coup, je pense que le poste télégraphique (optique ?) défensif est plutôt de la période Séré de Rivières. Reste à savoir où/quel est le bâtiment construit en 1935.

Qu'en pensez vous ?

Cordialement
Lionel


Réponse de jolasjm ( 5813 ) - Posté le 30/03/2019
Dernière modification par jolasjm le 30/03/2019.
Bonjour,

Je suis personnellement assez d'accord avec votre analyse. Les bâtiments à bretèche comme celui-là sont en effet plus typiques de la période Séré de Rivières que de l'entre-deux-guerres. Le fait que les bretèches soient en béton suggère une construction tardive (disons post-1890). Ce bâtiment a pu cependant être réutilisé dans la période Maginot à d'autres fins que celle de poste défensif. Il y a un bâtiment tout à fait identique à celui-ci au col de Segra (Castillon) dont la réutilisation lors de l'ère Maginot ne fait aucun doute (insigne "On ne passe pas" sur la bâtisse).

Il faudrait revenir au libellé du marché de construction du "poste radio-télégraphique" de Tournairet des années 30 pour vérifier si il s'agissait d'une construction neuve ou d'un aménagement d'une construction existante (en l'occurrence le poste de garde, qui semblait avoir au début du siècle un poste "télégraphique" - logique pour ce qui est finalement le réduit de la position - et dont la conversion en poste "radio-télégraphique" ne serait qu'une évolution logique nécessitant un marché).

Je regarderai de mon côté si j'ai des choses à ce propos dans ma documentation.

Cordialement
Jean-Michel


Réponse de Pascal ( 4189 ) - Posté le 30/03/2019
Dernière modification par Pascal le 30/03/2019.
Bonjour Lionel

Les photos représentent effectivement le poste défensif construit bien avant 1935. Reste à savoir comme le souligne Jea,-Michel si celui ci n'aurait pas été aménagé pour recevoir les équipements permanents de radio-telepraphie, si ceux ci ont été installés dans un autre bâtiment ou si un bâtiment spécifique a été construit a cet usage.

Je modifie les légendes des photos , si ce bâtiment a bien abrité ces équipements, cela pourra être indiqué dans les notes de la page.

Cordialement, Pascal


Réponse de serederivieres06 ( 108 ) - Posté le 10/04/2020

Bonjour , je rebondis sur ce post datant de l'année dernière. J'ai retrouvé dans mes archives un plan du Génie datant de 1903 et il y avait un "poste télégraphique défensif" aux baraquements du Tournairet . Cette même dénomination est également reprise pour celui situé à proximité du col de Segra.
Bien cordialement
Marc



Réponse de jolasjm ( 5813 ) - Posté le 10/04/2020

Bonsoir Marc

Merci de ce retour sur un fil un peu ancien. Cela confirme bien l'origine "Séré de Rivières" probable du bâtiment qu'on peut voir actuellement, donc bien antérieure à une construction de 1935, et surtout son caractère "multifonction" !

Du coup, je me suis repenché sur le rapport du Chef de Bataillon Ricci, de la CTF de Nice, qui a déclenché cette discussion. Le rapport fait référence à trois "petits bâtiments à usage de poste TSF" (sic) dans le SFAM dont un a déjà été adjugé en 1935 et construit avant octobre aux Granges de la Brasque. Cette tournure me laisse penser à la construction d'un petit bâtiment ad-hoc indépendant, qui plus est de maitrise d'œuvre rapide puisqu'il y a moins d'un an entre adjudication et achèvement. Il serait donc soit en dur mais de petite taille, soit sous forme de baraque démontable genre baraquement ECMB. Cette dernière hypothèse aurait ma préférence.

Reste à savoir lequel dans le casernement est le bon :-/

Bien cordialement
Jean-Michel



Vous ne pouvez pas participer à ce fil de discussion, seuls les utilisateurs inscrits peuvent y répondre ou y contribuer.
S'inscrire sur le site est gratuit, rapide et sans engagement.