Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot



Hauteur rail de roulement de canon de 37 mm

Question liée à la page suivante du Dico :
Canon antichar de 37 mm AC modèle 1934(37 34) dans la catégorie Armement - Infanterie


Fil ouvert par Eric Klamerek ( 37 ) - Posté le 19/04/2019

Bonjour,

Afin de reconstituer une chambre de tir , je recherche la cote du sol au dessous des fers de roulement pour le canon de 37mm.
Etant dans le SF de la Crusnes, j'avoue avoir des difficultés pour prendre cette cote en réel.
En consultant les notices et les données techniques , je trouve une cote de 350 mm à partir de l'axe de l'embrasure , lorsque l'axe de tir est à 1400 mm. Autrement dit, sauf erreur de ma part le dessous du fer de roulement se situe à 1750 mm du sol de la chambre de tir.
Or dans cette même notice, il est mentionnée que la hauteur minimum des fers de roulement est à 1,85 m
Donc le compte n'y est pas.....
quelqu'un a-t-il un autre éclairage ? documentation ? ou la possibilité de mesurer cette cote ( Casemate , EH , etc ...)

Merci par avance de votre aide
Bien cordialement
Eric
Ci-dessous-Extrait de la doc consultée



Réponse de jolasjm ( 2208 ) - Posté le 19/04/2019
Dernière modification par jolasjm le 19/04/2019.
Bonsoir Eric

La "Note relative aux données numériques et éléments constitutifs des casemates pour armes automatiques et canon antichar" de 1935 dont ce document est extrait a connu au moins 5 additifs et correctifs ultérieurs pour amender jusqu'en 1938 les erreurs ou oublis du document d'origine. Sans vouloir passer en revue tous ces documents amendant la version de départ, il faut savoir que le rectificatif n°1 du 8 Juillet 1935 apporte plusieurs corrections sur les éléments dimensionnels de la notice, et en particulier sur la "hauteur minimum" mentionnée au 5-e.

Malheureusement, ce rectificatif n°1 est le seul qui me manque… Je n'ai qu'une version d'origine de la note avec annotations disant que ce paragraphe est modifié par le rectif n°1, preuve qu'il était probablement criticable.

Maintenant ce n'est sans doute pas fondamental car le souci avec votre question réside en fait ailleurs. Cette "Note relative aux données numériques…" a été écrite par l'ITTF (inspection Technique des Travaux de Fortification) pour essayer de standardiser autant que possible - à posteriori puisque toutes les casemates, même nouveaux-fronts étaient déjà construites - des dimensions et données numériques qui avaient connu en pratique trop de fluctuations d'une DTF à une autre. Bien que relativement précises, les notices initiales relatives aux casemates ne l'étaient pas suffisamment pour éviter des écarts. Cette note est donc un standard qui se voulait n'être applicable qu'aux constructions futures et qui essayait de collecter le meilleur de ce qui avait été fait précédemment*.

Il est donc à peu prés certain que les mesures sur site de la dimension qui vous intéresse risquent d'être relativement variables et que cette cote que vous cherchez n'est en aucun cas unique et invariable. Prendre une cote moyenne, ou théorique, ou standard - et en tous cas à quelques centimètres près - n'est donc pas plus faux qu'autre chose et sans doute acceptable. Le défi intéressant sera, une fois que vous aurez choisi et figé cette cote, de trouver la ou les casemates qui correspondent à cela :-)

Bien cordialement
Jean-Michel

* j'ai un document de recensement des dimensions (longueurxlargeurxhauteur et distance créneau-piedroit de la chambre) de toutes les chambres de tir de toutes les casemates pour mitrailleuses (et certaines entrées). Ce recensement montrait une étonnamment forte variabilité sur ces constructions CORF. On peut imaginer que cette variabilité existe aussi sur les hauteurs de chambres de tir, les altitudes de créneaux, etc. Voir ci-dessous un extrait.

Si on ne prend que le cas de la casemate de Kanfen Est, la chambre de tir fait 1,90m de haut, alors si la hauteur minimale du bas du rail au sol est de 1,85m, on ne peut pas rentrer le rail ! Il a donc bien fallu faire des compromis.



Réponse de Eric Klamerek ( 37 ) - Posté le 19/04/2019

Bonsoir Jean Michel,

Merci pour ce premier élément de réponse et notamment pour les additifs de la "Note relative aux données numériques et éléments constitutifs des casemates pour armes automatiques et canon antichar" que je ne connaissais pas....
Je dispose également du document de recensement des dimensions de toutes les chambres de tir de toutes les casemates pour mitrailleuses (et certaines entrées). Je suis en partie d'accord sur les écarts de génie civil que l'on peut rencontrer mais je pense que certaine dimensions liées à des chaines de cotes mécaniques ou fonctionnelles sont immuables. Par exemple si on examine le montage du canon sur le chariot , il n'y a que peu de réglage possible en altimétrie, de fait la cote du rail par rapport à l'axe de l'embrasure voire axe de tir parait invariable. Dans cette alternative c'est la cote de l'axe de tir (1,40m) qui serait à remettre en cause....
Merci de votre aide
Bien cordialement
Eric


Réponse de jolasjm ( 2208 ) - Posté le 19/04/2019
Dernière modification par jolasjm le 19/04/2019.
Rebonsoir Eric

Je suis certain d’avoir vu un document mentionnant deux type de chariots de suspension, un long et un court. Si on a déjà deux versions, cela introduit une variable d’ajustement permettant de couvrir un spectre de hauteur de chambres de tir qui va en pratique de 1,9m à plus de 2,2m et une altitude de l’axe de tir lui même variable dans une certaine mesure. Il faudrait que je le retrouve, mais cela attendra mon retour.

Bien sûr que l’empilement des cotes mécaniques guide ensuite l’installation du rail mais ces canons et ces rails ont été installés bien après la construction des chambres de tir avec donc la nécessité de s’adapter à un existant donné. L’approche mécanique basique quand on est face à une situation partiellement aléatoire est d’introduire une variable de réglage : savez vous si la tige de suspension avait un filetage permettant de régler la hauteur à la marge ?

Bien cordialement
Jean-Michel


Réponse de Eric Klamerek ( 37 ) - Posté le 19/04/2019

Re Jean-Michel,

La note des données susmentionnées fait bien état dans son § 5b de chariot de 37 du type allongé à utiliser lorsque l'axe de la trémie est à 1,30 ou 1,35 m et que le dessous du fer de roulement est placé à 550 mm de l'axe.
Je n'ai pas la coupe du chariot de 37 mais j'ai consulté celle du chariot de 47 qui doit être de construction analogue, je ne vois pas de réglage possible , ni par ailleurs sur la fixation au canon. Cependant, il peut exister une cale usinable dans l’empilement autorisant par nature un réglage. Par ailleurs, si l'on accepte un chariot allongé pour un axe de trémie de 1,30 ou 1,35 m c'est que le système autorise un réglage à minima (ou maxima ?) de 50 mm.

Bien cordialement
Eric


Réponse de Frédéric Lisch ( 100 ) - Posté le 22/04/2019

Salut à tous,

Voici un petit croquis pour participer à la discussion.
Document réalisé à l'aide de la note du 7 janvier 1935 sur les données numériques des éléments de la casemate d'infanterie.

Frédéric Lisch.



Réponse de Eric Klamerek ( 37 ) - Posté le 22/04/2019
Dernière modification par Eric Klamerek le 22/04/2019.
Bonjour Frédéric,

Merci de ton aide et ce qui confirme mon choix, je vais donc travailler avec une hauteur sous rail de 1750 mm. Par ailleurs, ne disposant en collection que d'un jumelage de mitrailleuse Mle 1931,je me suis résigné à me lancer dans la reconstitution d'une chambre de tir d'EH d'ouvrage (En m'inspirant de Fermont soit JM/Canon + Goulotte lance-grenades + Créneau FM/RB en façade) en prenant une altimétrie sous plafond de 2500.

Merci et bien Cordialement
Eric


Vous ne pouvez pas participer à ce fil de discussion, seuls les membres peuvent y répondre ou y contribuer. S'inscrire est gratuit, rapide et sans engagement.