Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot



fonction construction

Question liée à la page suivante de la partie Constructions :
SOUFFLENHEIM (Dépôt de Munitions)


Fil ouvert par gregfuchs ( 141 ) - Posté le 15/05/2019
Dernière modification par gregfuchs le 15/05/2019.
Bonsoir

Suite à un tour sur place, je voudrais juste connaitre la fonction de cette construction. 2 niches revêtus de béton, séparées par un terre-plein. niche à fusées/détonateur ?

Amicalement

Greg



Réponse de grami ( 2 ) - Posté le 23/07/2019

Je ne suis pas un grand spécialiste, mais j'ai toujours entendu parler de stockage des allumeurs. Vu qu'on n'a jamais tiré a l'obus fusant en AC....alors : allumeurs, détonateurs où est la différence ? si quelqu'un peut m'en dire plus je suis preneur. Quoiqu'il en soit ces deux chambres ne sont pas bien grande et au vu de leur protection elle contiennent des choses hautement explosives.


Réponse de jolasjm ( 2338 ) - Posté le 24/07/2019
Dernière modification par jolasjm le 29/07/2019.
Bonjour

Il faut en effet être précis sur les termes car chacun a une signification particulière. Le dispositif qui déclenche l'explosion d'un obus est la "fusée". C'est un terme qui couvre tous les dispositifs d'explosion quels qu'ils soient, mais on va trouver une quantité de types de fusées différents :
- fusée à percussion ou instantanée (effet immédiat au choc)
- fusée percutante retardée (explosion un temps après le choc)
- fusée à temps (explosion déclenchée après un temps T après le tir, quelque soit la position sur la trajectoire)
- fusée double effet ou effets multiples (combinaison des types précédents).
Tout obus nécessitant explosion a donc une fusée. Le fusée est en principe sur l'ogive, mais pas toujours. Dans le cas des obus de rupture de gros calibre, l'ogive est massive et pleine et la fusée est alors dans ce cas interne ou dans le culot de l'obus.

Le "détonateur" - dans ce cas - n'est qu'un sous-élément de la fusée. C'est la partie de celle-ci qui contient la charge déclenchant l'explosion. Le détonateur est un petit élément, souvent cylindrique et solidaire de la fusée, contenant du fulminate, de la poudre ou de la mélinite et fixé en partie basse de la fusée. La fusée déclenche une amorce, qui allume le détonateur qui fait exploser la charge de l'obus. Le détonateur est aussi parfois appelé "gaine relais". L'ajout de ce "détonateur" a été nécessité fin du 19° siècle par l'apparition d'explosifs beaucoup plus stables pour lesquels la simple amorce de la fusée n'était plus suffisante pour déclencher l'explosion. A ma connaissance, les "détonateurs" ne sont pas stockés séparément des "fusées" car ils en sont solidaires.

L' "allumeur" est encore autre chose. Il s'agit du dispositif permettant l'allumage de la charge propulsive de l'obus. Dans le cas d'une munition encartouchée, c'est l'amorce ou le tube interne au centre du culot de la charge propulsive de l'obus et qui permet - par percussion - l'explosion de la charge propulsive de l'obus dans le canon. Quand on a affaire à un obus non encartouché, l'allumeur est une étoupille - souvent à friction - qui traverse la culasse du canon jusqu'à la charge propulsive.

A noter que dans le cas des grenades, l'allumeur est ce qui nomme le dispositif d'explosion de celle-ci. En quelque sorte, l'allumeur (ou bouchon-allumeur) est à la grenade ce que la fusée est à l'obus !

Dans les ouvrages Maginot, les allumeurs de grenades sont stockés séparément des grenades proprement dites (et des artifices éclairants) mais dans une même zone de magasin. Les fusées sont par contre en général stockées avec les obus d'artillerie.

Cordialement
Jean-Michel


Réponse de gregfuchs ( 141 ) - Posté le 28/07/2019

Bonsoir

Donc si je parle de niches de stockage des fusées cela est exacte ?

Amicalement

Greg


Réponse de jolasjm ( 2338 ) - Posté le 29/07/2019
Dernière modification par jolasjm le 29/07/2019.
Bonjour

Le terme de niche de stockage de fusées est correct. Il n'est cependant pas certain que ces photos soient une niche de stockage de fusées.

Ces dépôts avaient pour fonction essentielle de stocker les munitions d'infanterie de sureté du camp, ou servant à l'entrainement au tir dans le stand mitoyen. Ces munitions étaient stockées dans des baraques entre terre-pleins de protection (merlons), et seules les munitions ou artifices plus "explosifs" ou nécessitant un stockage réputé étanche étaient mis sous abri à l'épreuve. On ne parle cependant pas là d'obus d'artillerie.

Peu de munitions d'infanterie disposaient de fusées car ce sont en général des cartouches. Les seules armes d'infanterie utilisant des fusées sont les munitions de mortier et certains (rares) types d'obus antichar. A ceci se rajoutent bien sur les grenades et leurs bouchons allumeurs.

Ces niches pourraient donc être aussi pour artifices éclairants, pour grenades et bouchons-allumeurs, ou encore pour stocker des mines. La présence de deux locaux mitoyens mais séparés militerait pour l'option grenades + bouchons allumeurs.

Pour trancher il faudrait retrouver les plans de stockage de cette poudrière.

Cordialement
Jean-Michel


Réponse de gregfuchs ( 141 ) - Posté le 29/07/2019

Bonjour

Merci jean-Michel pour tes explications. Pour ce qui est de la fonction des niches, si quelqu'un a des infos à ce sujet je suis preneur.

Amicalement

Greg


Vous ne pouvez pas participer à ce fil de discussion, seuls les membres peuvent y répondre ou y contribuer. S'inscrire est gratuit, rapide et sans engagement.