Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot



Code couleurs


Fil ouvert par dan06 ( 135 ) - Posté le 01/07/2019

Bonjour
Pouvez vous m'expliquer les différentes couleurs dans le circuit d'eau d'un ouvrage ,ainsi que leurs fonctions .
Cordialement
Dan06



Réponse de Pascal ( 1360 ) - Posté le 01/07/2019
Dernière modification par Pascal le 02/07/2019.
Bonjour


De tête, les couleurs suivantes étaient utilisées :
Jaune : Huile
Bleu : eau
Vert bague rouge : Gas-oil

D'autres pourront certainement confirmer et compléter la liste le cas échéant.

Cordialement, Pascal


Réponse de dan06 ( 135 ) - Posté le 01/07/2019

Bonsoir Pascal
Sur la photo tout semble connecté ,sacré mélange .je crois savoir qu'il y avait un circuit chloré dans la salle des citernes mais je n'ai pas d'infos .
Cordialement
Dan06


Réponse de Pascal ( 1360 ) - Posté le 02/07/2019

Bonjour Daniel

Effectivement, sur cette photo, il est peu probable que le réseau en jaune soit un réseau d'huile.... Le code couleur donné ci dessus est en application dans les usines électriques du nord-est, il est possible que des choix différents aient été faits dans d'autres régions.

Lorsqu'il est injecté dans un réseau avec stockage, l'injection de chlore se fait usuellement en amont de la pompe alimentant les citernes afin de garantir son mélange et de réaliser une désinfection de l'eau 'à la source'. Peut-être est ce là ce réseau peint en jaune ?

Cordialement, Pascal


Réponse de jolasjm ( 2563 ) - Posté le 02/07/2019

Bonjour

Codes couleur :
- circuit ventilation : peinture rouge sur organes (ventilos, vannes) air gazé et vert sur organes air pur. Les tuyaux eux-mêmes étaient parfois peint dans ces couleurs quand ils n'étaient pas simplement gris métal.
- eau : certains ouvrage de Savoie ont une peinture alternée bleu et blanc sur les circuits d'eau de refroidissement moteurs. Je me suis demandé si ce n'était pas un standard d'après-guerre ?. Assez bizarrement, les circuits d'eau usée ont le même bleu que les circuits d'eau pure…

Un article sur ces questions de marquage pourrait être intéressant ?

Traitement :
Il existait en effet plusieurs options de traitement préconisées par le Génie et visant principalement à trois choses :
- lutte contre le tartre (procédé silico ou silicophosphate)
- adoucissement de l'eau et éventuellement déferrage (au procédé chaux/soude ou appareils Degrémont), là aussi lutte contre le tartre et les éventuelles odeurs
- purification (procédés carbochlore ou de verdunisation)
Les eaux d'une trop grande dureté ou ferrugineuse - on ne rigole pas :-) ! - sont nocives pour les circuits de refroidissement et il faut évidemment décontaminer au besoin les eaux de consommation, notamment quand la source d'eau n'est pas protégée ou prise sur un cours d'eau dont on ne maitrise pas l'environnement en amont (parfois le cas dans le Sud-Est).

Comme ces besoins sont spécifiques d'un ouvrage à un autre, on est vraiment dans le cas par cas et l'adaptation ad-hoc de ces solutions génériques.

Ces différents dispositifs utilisent tous des additifs/réactifs liquides ou solides, et donc des réservoirs, des réacteurs, des tuyaux… qui devaient avoir leur propre couleur. Mais là je n'ai rien trouvé d'explicite sur ce sujet du marquage, mais on parle de circuits de réactifs de petites quantités, et donc de diamètre faible. Je ne pense pas que ceux-ci nécessitent d'aussi gros tuyaux que sur la photo. Sur l'installation du St Gobain, que je connais, les tuyaux d'eau sont bleus avant et après traitement de verdunisation, et le circuit additif est partiellement en verre (réservoir de soude en grès).

Cordialement
Jean-Michel


Réponse de dan06 ( 135 ) - Posté le 02/07/2019

Bonjour
Un inventaire des couleurs serait le bien venu. Des Citernes d'eau avec du jaune et du rouge , des moteurs avec plusieurs déclinaisons de couleurs ,difficile de bien comprendre.
Cordialement
Dan06



Réponse de jolasjm ( 2563 ) - Posté le 02/07/2019

Bonjour

Attention car nombre d’ouvrages réactivés après guerre ont probablement bénéficié de codifications couleur « modernes » qui n’étaient pas en usage avant guerre. Il conviendrait de pouvoir faire La distinction de ce qui est historiquement en usage.

Cordialement
Jean-Michel


Réponse de dan06 ( 135 ) - Posté le 04/07/2019

Bonjour
Le vert -bague rouge semble être l'air comprimé pour lancer les moteurs .
Cordialement
dan06


Vous ne pouvez pas participer à ce fil de discussion, seuls les membres peuvent y répondre ou y contribuer. S'inscrire est gratuit, rapide et sans engagement.