Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot



Système Degremont

Question liée à la page suivante du Dico :
Déferriseur Degrémont(Degrémont) dans la catégorie Matériel - Autres


Fil ouvert par MDL/CHEF HARMAND ( 198 ) - Posté le 05/07/2019

Bonjour à l'ouvrage de La ferté nous possédons un "défériseur " système Degrémont , comment cela marche t il ??auriez vous des notices , plans ou explicatifs sur le sujet .

merci d'avance .

DH


Réponse de MDL/CHEF HARMAND ( 198 ) - Posté le 14/07/2019

Bonsoir à tous .

Pas d'informations sur le sujet ? Aucun ouvrage n'en était doté hors LA FERTE ?

SVP!!!!

DH


Réponse de jolasjm ( 2338 ) - Posté le 14/07/2019

Bonjour David

Le système Degrémont apparait dans la liste des dispositifs de traitement d'eau référencés par la STG dans une des notices relatives à cette question. Je n'ai de mon côté pas plus d'information, désolé. Si ce système a été installé à la Ferté, il est probable qu'il l'a été ailleurs.

La marque Degrémont, établie en 1904, existe toujours de nos jours comme filiale de Suez Environnement. Peut être qu'en leur écrivant...

Cordialement
Jean-Michel


Réponse de Pascal ( 1219 ) - Posté le 14/07/2019

Bonjour David

pouvez vous poster quelques photos de cet équipement, cela m'évoque vaguement quelque chose.

Cordialement, Pascal


Réponse de MDL/CHEF HARMAND ( 198 ) - Posté le 22/07/2019
Dernière modification par MDL/CHEF HARMAND le 22/07/2019.
Bonsoir à tous .

Voilà quelques photos .

1) Bon tout le monde vient de comprendre que je suis une bille en informatique , mais voici donc le "Défferiseur"
2)la plaque du fabricant .
3)Une autre vue depuis le fond de la pièce , la plaque en tôle est celle qui recouvre le puit de forage et sa pompe "Jeumont Vogel "

L'eau est aspirée par la pompe immergée , puis passe dans le déferriseur par le haut de la colonne , où elle perd une partie de son fer ( ce qui la rend potable ) puis elle est comprimée pour être acheminée vers les réservoirs des blocs 1 et 2 .

Cordialement

David H.



Réponse de Pascal ( 1219 ) - Posté le 23/07/2019
Dernière modification par Pascal le 23/07/2019.
Bonjour David

Effectivement, ce système m'est connu. J'ai créé une page dans la partie Dico du site et me suis permis de réutiliser vos photos.

Le lien est en haut de cette page, le fil étant lié à la page.

De tels systèmes sous des variantes différentes sont utilisées dans la plupart des abris et PO du bassin minier, et je m'étais déjà penché sur leur utilité.

Reste juste à me confirmer si un système d'insufflation d'air existe pour votre équipement, ce qui en augmenterait grandement l'efficacité.

Cordialement, Pascal


Réponse de MDL/CHEF HARMAND ( 198 ) - Posté le 23/07/2019

Bonjour Pascal , à tous le monde .

Je viens de fouiller dans mes archives et donc voici , les différentes vannes du système sont annotés de A à D

donc dans l'ordre
A) Eau brute
B) Entrée air
C) Evacuation des boues
D) Evacuation de l'air

Vannes de sortie eau filtré et vidange des boues

Merci pour tout ces renseignements Pascal , c'est vraiment très instructif et intéressant , c'est un élément peu connu qui à ma connaissance est le seul sur la TPM encore présent à l'heure actuelle .

à bientôt pour de nouvelles questions .

cordialement

David Harmand



Réponse de Pascal ( 1219 ) - Posté le 25/07/2019

Bonjour David

La question de l'entrée d'air se posait car pour les eaux profondes pauvres en oxygéne, un apport supplémentaire était en toute logique nécessaire pour permettre aux bactéries de survivre et de 'faire leur boulot'.

Cela suppose qu'il y ait un compresseur à proximité pour obtenir une pression d'air supérieure à celle du refoulement de la pompe, est-ce le cas ?

D'autre part, pour le lavage du filtre, de l'eau sous pression doit être injectée en partie basse?; Cette pression peut être obtenue par une pompe ou par gravitation, cela supposant alors que une citerne soit située en hauteur par rapport au filtre (principe du château d'eau). Est ce la aussi le cas ??

Merci

Amicalement, Pascal


Réponse de MDL/CHEF HARMAND ( 198 ) - Posté le 28/07/2019

Bonsoir Pascal .

Un petit compresseur existait entre le puits et le déferriseur ( disparu malheureusement ) , aucun reservoir n'est visible dans la salle du puits , donc je dois comprendre que l'on utilisait de l'eau sous pression .

cordialement

David


Réponse de Pascal ( 1219 ) - Posté le 28/07/2019
Dernière modification par Pascal le 28/07/2019.
Bonjour David

Ce compresseur servait en fait à injecter de l'air dans l'eau afin de permettre aux batteries aérobies de trouver l'oxygène qui leur est nécessaire lorsque ce sont des eaux profondes naturellement pauvres en oxygène dissous qui sont utilisées.
C'est le cas de votre forage.

L'eau pompée dans le puits arrive dans le déferriseur à une pression dépendant principalement de la perte en charge du filtre et de la hauteur de colonne d'eau existant jusqu'au refoulement dans les citernes de stockage. Pour pouvoir rajouter de l'oxygène dans cette eau, il faut y injecter de l'air (entrée d'air) et cela nécessite que cet air soit à une pression supérieure la pression de l'eau. Voilà ce qui explique le rôle de ce compresseur d'air.

L'air est ensuite extrait pour ne pas être refoulé avec l'eau en sortie de filtre, j'imagine qu'il était fait appel à un système de purgeur à pointeau en partie haute de l'ensemble permettant de juger le filtre en continu (sortie d'air)

En réexaminant les photos de ce système, le lavage du filtre était fait par l'eau provenant du puit, un système de double by-pass permettant d'inverser le flux d'eau dans le filtre. L'eau et les boues extraites du filtre étaient alors envoyées à l'égout .

Cordialement, Pascal


Vous ne pouvez pas participer à ce fil de discussion, seuls les membres peuvent y répondre ou y contribuer. S'inscrire est gratuit, rapide et sans engagement.