Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot



Régle de classification des constructions à rôle multiple à clarifier


Fil ouvert par jolasjm ( 3309 ) - Posté le 07/04/2020
Dernière modification par jolasjm le 07/04/2020.
Bonjour à tous

On a eu un échange récemment avec Antoine et Greg sur un abri-PC actif de Strasbourg.

Il est actuellement classé sur le site dans la catégorie PC, mais je l'avais créé initialement sous la catégorie "Abri" et Antoine avait en son temps créé juste à côté une construction dans la catégorie "Blockhaus Inf", qui s'est avéré être le même bloc…

Trois sources différentes l'ont dont considéré sous 3 angles différents pas forcément invalides car en plus cela peut évoluer dans le temps : rien n'interdit de construire un abri-PC actif pour se rendre compte à l'usage qu'on n'a pas intérêt à l'utiliser autrement que comme simple blockaus ! Ceci pose une question de fond, car je crains que cela ne soit un peu le souk sur le site relativement à ces constructions à rôle multiple ou variables dans le temps :

Une construction doit-elle être classée selon sa typologie ou selon son usage réel ou prépondérant ? En l'occurrence, cette construction est un abri/PC actif. Est-il plus légitime de la classer comme PC ou abri, ou alors comme blockhaus si en fin de compte on conclut que son rôle essentiel a été simplement de flanquer le Petit-Rhin et que la partie Abri/PC n'a servi qu'à accueillir les quelques servants de mitrailleuses malgré la typologie plus ambitieuse de la construction au départ.

Et puis, si on se réfère à la règle appliquée pour d'autres sujets (limites de secteurs, organisation des SF, dénominations, etc), est-ce la fonction au 10 Mai 1940 qui devrait importer ?

Débat ouvert !
Amicalement
Jean-Michel


Réponse de SCHOEN ( 682 ) - Posté le 07/04/2020
Dernière modification par SCHOEN le 07/04/2020.
Hello,
On cherche trop compliqué à mon sens.
La typologie, selon moi, doit être lié à l'architecture et non à son usage.
Il y a ce pourquoi elle a été construit, et indépendamment ce à quoi on l'utilise.
Les abris STG sont un bel exemple. Même architecture pour différents usage (poste de commandement, poste de secours, central d'observation, etc.)
Finalement, abri et PC ne devraient-ils finalement pas être indissociable.
Je maintiendrais tout de même bien cette ambiguité, appréçiant tout de même de distinguer les PC des autres abris.
Mais attention à ne pas mettre en PC un abri sans archives comme il semble que j'ai pu le faire. Je vais exploiter la carte que j'ai et faire les vérifs pour le SFBR.
Antoine



Réponse de jolasjm ( 3309 ) - Posté le 07/04/2020
Dernière modification par jolasjm le 07/04/2020.
Salut Antoine

Ne pas se méprendre sur mon message : je fais bien la distinction entre usage et typologie. La typologie est définie une fois pour toute quand l'objet est construit, mais l'usage peut varier selon l'objet et dans le temps pour un objet donné. Mon point n'est donc pas général, mais relatif à la façon dont on classe un objet sur wikimaginot quand on n'a pas qu'un choix possible. Cette façon de classer doit être faite de façon homogène quelque soit le secteur, quitte à ce qu'on explique dans les notes de la fiche les éventuelles nuances par rapport au choix de catégorisation effectué.

Dans le cas qui nous intéresse à Strasbourg, on a affaire à un abri/PC actif - qui est une typologie bien définie mais qui n'existe pas dans les choix possibles sur le site. On a donc possibilité de le considérer indifféremment comme un abri, un PC et/ou un blockhaus. On sait déjà par la discussion précédente qu'il n'a pas été un PC, ce choix est donc à éliminer… Il reste donc abri ou blockhaus. Vu le rôle probablement prépondérant dans ce contexte de sa fonction de blockhaus, cela devrait être son classement en toute logique. Tout comme on classe une casemate CORF en casemate bien qu'elle ait les moyens d'abriter son personnel !

Je suis souvent d'accord avec toi, mais pas sur un point que tu énonces : un abri n'est pas forcément un PC, très loin de là. C'est déjà vrai pour les abris CORF, qui n'ont que rarement la fonction PC, et ce n'est pas le cas non plus le cas pour les abris MOM. Pour s'en convaincre, il suffit de regarder les Alpes, où les abris MOM sont légions et où très peu d'entre eux n'ont été un PC à un quelconque moment. La nécessité d'abriter avant tout était évidemment incontournable dans les Alpes vu l'isolement et les conditions météo. Je pense donc qu'il ne faut classer en PC un truc qui a une apparence d'abri que quand on a des évidences qu'il a servi de PC, et pas par défaut.

Jean-Michel


Réponse de Daniel-1952 ( 633 ) - Posté le 07/04/2020

Bonjour a tous,

Tout les deux vous avez raison.

La typologie PC/Actif n'existe pas, mais PC ou abris; oui.

Personnellement je pense qu'il faudrait garder la dénomination de l'objet pour lequel il a été créer, quitte à rajouter dans une note la non utilisation comme PC ou dans le cas d'un abris l'inverse.
Avec les cartes de l'époque, un PC sera indiqué comme tel, si il n'a servi que d'abri son indication sur carte ne change pas.

Cela éviterait de trouver sur le site des doublons, mais en consultant les notes, celui qui recherche une construction à un point donné s'en sortira et comprendra mieux;

Le cas des blockhaus de Kembs sud 1 et 2 qui devaient être équipés de communication téléphonique et que les voisins ne le sont pas, cela n'en fait pas des PC et leurs dénominations comme blockhaus restent bonne. On pourrait multiplier les situations.

Le PC de Schlierbach qui est "passif" possède bien des créneaux de défense rapproché, et dans son environnement immédiat un emplacement soit de canon/mortier ou mitrailleuse (je n'ai encore rien trouvé pour le confirmer, mais l'emplacement existe), cela n'en fait pas un PC actif.

Egalement dans le JMO du 15/2, on trouve mentionné des PC de Cie dans des AP (secteur de Grosbliederstroff) , non identifié par ailleurs (destruction d'une partie des JMO).

Pour moi un PC qu'il soit passif ou actif reste un PC, la différence on peu la retrouvé dans les notes.

Amicalement
Daniel


Réponse de jolasjm ( 3309 ) - Posté le 07/04/2020
Dernière modification par jolasjm le 07/04/2020.
Bonjour Daniel

La défense périphérique d'une construction (FM de flanquement de façade, FM de porte, de caponnière ou autre) ne donne bien sur pas une nature "active" à une construction. Une construction passive peut devenir active quand son plan de feu rentre dans celui plus générale de la ligne de défense. Ce n'est la plupart du temps pas le cas pour ces créneaux de défense rapprochée.

Dans le cas des Abris/PC actifs du SFBR, cette nature "active" est très claire.

Si un blockhaus à un ou des postes téléphoniques servant pour le point d'appui, cela ne les rends en effet pas des PC (encore que cela aurait sans doute pu arriver, comme PC de point d'appui). Par contre si un abri dispose d'une central téléphonique, cela me parait une bonne indication d'une nature de type PC. Mais je peux me tromper. Si on me montre un abri avec central téléphonique qui n'ait pas été un PC, je le reconnaitrais bien volontiers :-)

Amicalement
Jean-Michel


Réponse de Daniel-1952 ( 633 ) - Posté le 07/04/2020

Bonjour Jean-Michel

L ......................???????????


Réponse de jolasjm ( 3309 ) - Posté le 07/04/2020

mon doigt a dérapé. Message rectifié… ;-)


Réponse de SCHOEN ( 682 ) - Posté le 07/04/2020

Re
Je me suis mal fait comprendre. Comme j’écrivais pc-abri indissociable, c’était au profit d’abri.
Si on devait résumer un page du wiki:
La désignation d’abri n’est que architecturale et ne traduit rien de son usage : pc, poste de secours, stockage de munitions, chambrées ou caserne, central d’observation. On peut toujours appeler un pc un abri, mais ce n’est pas parce que c’est un abri PC.
Il faut donc te corriger Daniel pour schlierbach ;-)

Je rebondis sur la question du maintien des PC. Mais il y a souvent des anciens PC déménagés. Cela surcharge la carte.
La logique voudrait de ne retenir effectivement que ceux en services effectifs au 10 mai. Mais les archives à notre disposition ne nous permettent pas toujours de s’en assurer. Ça risque d’être subjectif... à juger au cas par cas par les réviseurs et admins.
Antoine


Réponse de SCHOEN ( 682 ) - Posté le 07/04/2020

Ah, et il faut que je vérifie qui utilise PC actifs et qui utilise le terme de abri-actif...


Réponse de Pascal ( 1780 ) - Posté le 07/04/2020

Bonjour

J'avais lu le fil sur l'abri-blockhaus-PC' à l'origine de ce fil et la même question m'était venue à l'esprit sans pour autant que je n'ai de réponse.

Ce souci se pose de manière plus générale lorsqu'une construction d'un type X abrite une fonction Y.
En exemple un PC situé dans un abri CORF. Dans ce cas, il est classé comme type 'abri' du genre 'CORF' et l'unité dont il abrite le PC est citée dans le titre de la page avec des notes d'hoc dans les catégorie 'Mission de l'objet' et 'Commandement - unité'.

Le type 'PC' a été maintenu bien qu'il s'agisse en réalité strictement d'une fonction, mais il n'est appliqué qu'aux bâtiments utilisés exclusivement comme PC.

Après réflexion, dans le cas de la construction en question, je rejoins Jean-Michel sur le fait qu'il faille dissocier le type et la fonction, ce qui amène en toute logique ne pas le classer comme PC, puisque il n'a pas tenu ce rôle en mai 1940.

Reste la question de savoir si on le classe comme blockhaus d'infanterie, l'abri étant manifestement une fonction auxiliaire, ou comme abri avec un blockhaus le rendant actif.
Je pencherai en l'espèce pour la première hypothèse bien que ce choix ne couvre pas réellement ce qui est construit sur le terrain et que les deux types soient utilisables.

Pour couvrir ce cas, il reste la possibilité de créer un type supplémentaire 'Abri-Actif' qui répondrait à la problématique pour cette construction. Le type 'abri actif' restant purement dans la catégorie type sans mélange de fonction, cette piste reste ouverte et pourrait répondre à d'autres cas de figure identiques.

Je rappelle toutefois le postulat de départ qui était de limiter les types afin de ne pas se retrouver dans l'excès inverse avec une multitude de possibilité rendant tout classement impossible, nous avons déjà supprimé certains types faisant double usage ou mixant le type et la fonction (maisons-fortes, abri-PC...).

Le débat reste ouvert ;-)

Amicalement, Pascal


Réponse de Daniel-1952 ( 633 ) - Posté le 07/04/2020

RE,

Je te rejoins entièrement, mais est-il vraiment utile de créer une nouvelle dénomination ?

Pour moi, un PC reste un PC, actif ou passif, quitte à en faire la bonne description dans les notes, avec nombre de chambre, plan de tir, équipement téléphonique etc...

Ce n'ai pas toujours évidant, quand il n'y a plus que des ruines ou qu'il a simplement disparu, pour faire la différence entre le type de PC.

Ce ne sont que les écrits qui peuvent donner sa réelle fonction.

Pour l'un des blockhaus de Kembs (Kembs sud 2), les traces laissent penser à la présence d'un central, mais rien dans les écrits ne l'indique comme PC.

Amicalement
Daniel


Réponse de SCHOEN ( 682 ) - Posté le 07/04/2020

Daniel, ce n’est pas parce qu’il y a de la téléphonie qu’il y avait forcément une fonction de PC.

Je ne pense pas qu’il faille forcément une rubrique abri-actif. Trop peu de construction.
De là à juger de la fonction prédominante de l’objet entre abri et blockhaus. Dans l’ordre des choses, ce serait de la appeler dans l’ordre de la dénomination ?


Réponse de jolasjm ( 3309 ) - Posté le 07/04/2020
Dernière modification par jolasjm le 07/04/2020.
Hello

Je suis d'accord avec Antoine sur deux choses :
- pas besoin de créer une catégorie Abri ou PC actif. Il n'y en a pas tant.
- OK pour le fait de ne considérer comme PC (et l'afficher sur la carte comme tel) que ce qui l'a été le 10 Mai 40. Cette approche colle en outre parfaitement avec notre façon de traiter les autres questions mettant en jeu la date.

Cela nous protège en outre contre le risque de voir apparaitre un PC à Trifouillis les Ablettes dans les Vosges parce que quelqu'un aura trouvé que la mairie locale a été utilisée comme PC pendant 2 heures le 24 Juin 40 lors du repli du 612° RIF.

Amicalement
Jean-Michel


Réponse de Daniel-1952 ( 633 ) - Posté le 07/04/2020

Re à Tous,

Désolé , m'as réponse était pour Jean-Michel, vous avez répondu avant moi.

Pour répondre à Pascal, a quel moment peut-on définir un type "Abris-Actif" ?

Pour Antoine, Schlierbach a toujours été considéré comme PC, sans plus.
Mais s'est au sujet de sa défense et des positions relevé que j'ai effectué les recherches.
Pour ce qui est de la téléphonie, c'est le même problème, les recherches concernent l'utilisation en plus de celle du blockhaus, ou comme d'autres abris classé PC, sans liaison téléphonique apparente, mais qui pouvait arrivé en aérien.

Pour ce qui est de la dénomination, je reste convaincue, que l’appellation d'origine "PC ou Abri" reste bonne. Le fait de rajouter un nouveau type ne faciliterait pas la lecture sur la carte.
Le descriptif ferait la différence .
C'est mon humble avis, je n'ai pas votre connaissance.

Amicalement à tous
Daniel


Réponse de SCHOEN ( 682 ) - Posté le 07/04/2020

Jean-Michel
J’ajouterais juste, pour la notion du 10 mai, que cette règle s’applique en cas de localisation contradictoire.
C’est à dire que si un PC à clairement déménager c’est sa localisation au 10 mai qui est retenue.
Cela s’appliquerait aussi pour les PC de quartier qui n’existerait plus au 10 mai.
Pour les « anciens PC », sous réserve qu’il y est un abri ou des locaux manifestement aménagés à cette destination, il ne seront associés qu’a la typologie abri et non PC.
Cela laisse la possibilité de classer un abri en PC quand il n’y a qu’une mention cohérente de PC au début de la Drôle de Guerre sans qu’il n’y ait de contradictions à posteriori.
Les règles qu’on définit pourrait être ajoutée dans l’aide ou la fiche wiki adaptée ?


Réponse de jolasjm ( 3309 ) - Posté le 07/04/2020
Dernière modification par jolasjm le 07/04/2020.
Hello Antoine

Cela me va dans le principe. Il faut surtout éviter que la moitié des mairies ou écoles du Bas-Rhin ou de Moselle ne devienne un PC… On pourrait se donner comme règle :
- 1 PC et un seul par unité, quelque soit ses tribulations.
- le PC unique est localisé à la position où il est le 10 Mai, ou à défaut de savoir ou si l'unité à disparu, sa dernière position connue avant le 10 Mai.
- si le PC d'unité est dans un construction de typologie plus significative, c'est le type de cette construction "plus significative" qui fait foi (cas de PC de bataillons installés dans les abris CORF. On continuera à les classer en Abris CORF et mentionnant simplement leur role de PC par ailleurs, dans le nom comme actuellement, et dans les notes).

JM

PS: tu as raison. Il faudrait créer une page spéciale avec ces règles éditoriales, à l'usage des contributeurs, mais aussi et surtout des admins et réviseurs. Cela évitera de se reposer la question à chaque fois. Si c'est OK, je commence cette création sous forme de page Dico, qu'on pourra mettre davantage en évidence au besoin dans la page de garde.


Réponse de SCHOEN ( 682 ) - Posté le 07/04/2020

On est d’accord.
Il y a juste que perso, je n’aurais gardé que les pc construits, au pire une cave dont le renforcement est avéré.
Exit les maisons forestières ou presbytères sans preuve de renforcement.
On est une base fortif ou historique ?


Réponse de jolasjm ( 3309 ) - Posté le 07/04/2020

Ah bon ??, on fait dans la fortif ?? ;-))

OK, j'attaque la page de règles !


Réponse de SCHOEN ( 682 ) - Posté le 08/04/2020

Hello,

Finalement, maintien t’on les PC sans construction béton connue/confirmée ?
Selon le cas, je supprime ou désactive les PC sans abri ou en crée ?

Petite question, je pense plutôt pour Pascal. Je trouve sur l’organigramme de la téléphonie du Bas-Rhin, pour les gros centraux téléphoniques deux indicatifs. C’est parce qu’il y a deux centraux ?
En dessous, je trouve un numéro qui correspond à la chambre de coupure. C’est que le central s’y trouvait ? Ou qu’il était juste raccordé à la chambre ?

Antoine


Réponse de jolasjm ( 3309 ) - Posté le 08/04/2020
Dernière modification par jolasjm le 08/04/2020.
Salut Antoine

Mon point de vue concernant ta question sur les PC sans béton connu :
Je pense que le doute doit bénéficier au PC. Si on a une évidence qu'un PC est là, le fait qu'on ne connaisse pas de construction à cet endroit ne veut pas dire qu'elle n'existe pas. Cela veut simplement dire qu'il y a un trou de connaissance ou qu'on ne l'a pas trouvée. Le fait que le PC soit mentionné même sans construction attestée permet en outre de servir de pense bête pour justement la chercher. L'important est de mettre le point en statut "etat actuel" comme "non cherché" ou "non trouvé"

Comme on disait hier : la dernière position connue au 10 Mai 40 d'un PC d'unité de forteresse - ou d'unité de renforcement statique incluse dans la fortif - est à conserver.

Ce qu'il faut simplement éviter c'est dix PC pour la même unité.

Bonne soirée
Jean-Michel


Réponse de SCHOEN ( 682 ) - Posté le 08/04/2020

Je suis un peu perplexe.
Entre base de données patrimoniale/architecturale et historique, j’ai l’impression qu’on oscille.
Dans bien des cas, un pc dans une agglo ne pourra/sera pas vérifiée. Bien souvent, la fonction n’aura pas laissé de trace et il n’y en avait sûrement pas, surtout pour les PC de centre de résistance.
Pour citer un exemple, j’ai le cas de figure à Boofzheim ou le PC de quartier est implanté dans le village. Ok pour le PC de « temps calme », mais le PC de « temps de guerre » se trouve dans le bois au nord. Il n’y a donc certainement pas eu d’aménagement dans son local du village.
Je ne me vois pas investir du temps pour renseigner une fiche de PC qui au final sauterait parce que le confrère du secteur irait jusqu’à vérifier dans la cave qu’il n’y ait effectivement rien...
La suite dans l’autre post.


Réponse de jolasjm ( 3309 ) - Posté le 08/04/2020
Dernière modification par jolasjm le 08/04/2020.
´soir !

Un PC de temps de paix dans un presbytère renforcé ou pas est une construction. Ce qui n’est pas une construction est un trou dans le sol pour cagna de temps de guerre. Maintenant rien n’interdit d’expliquer dans la fiche du PC de paix en dur de l’unité qu’il existe aux environs un PC de guerre de nature informelle et passagère.

Juste pour rebondir sur l’ambiguïté que tu soulève entre patrimoine/architecture et histoire et qui te rends perplexe:

Je pense pas qu’il y ait contradiction ou contresens entre ces différentes dimensions. Wikimaginot a aussi une dimension historique tout à fait assumée, et c’est bien comme cela tant que cela reste dans le thème du site et sa finalité.

Quand on se casse la tête à écrire une page sur l’historique du 23e RIF je ne crois vraiment pas qu’on soit hors sujet. Idem quand on écrit une note historique dans une page associée à une construction.

La LM ce n’est pas que du béton. C’est du béton, des bonshommes et une histoire.

A peluche
Jean-Michel


Réponse de SCHOEN ( 682 ) - Posté le 08/04/2020

Pour l'ambiguité je ne pensais qu'à la base de données, non le wiki.
Je comprenais que l'on ne retenait que ce qui était construit ou ayant été clairement construit. La question s'était posé pour un emplacement de batterie au sud de Strasbourg et on l'avait exclu, estimant qu'il n'y avait plus et pas eu de construction.
Finalement, si l'on est d'accord pour intégrer des fiches plus historique que patrimoniale, je me freinerais moins.
Hier soir, je créait alors une demi-douzaine de fiches de postes de commandement non redondant, PC de Centre de résistance/sous-quartiers.
Pour les batteries (d'artillerie de position), bien que non construite, elles font partie de la défense de la ligne.
Je serais en revanche plus réservée pour les batteries d'artillerie divisionnaire dont les positions sont plus changeantes et pouvant avoir une existence plus éphémère.


Réponse de jolasjm ( 3309 ) - Posté le 09/04/2020

Au risque de répéter :
- quand on a une évidence archivale, historique ou documentaire qu'une "chose" (PC, batterie, blockhaus…) liée à la forteresse existe bien à un endroit X mais qu'il n'y a aucune trace, le doute doit bénéficier à la "chose" (qui si elle n'existe pas peut l'être parce 1) qu'on l'a pas trouvée, ou 2) qu'elle a disparue ou 3) qu'elle n'a pas dépassé le stade de projet ou de chantier ou 4) que sa position est imprécise - autant de choix que le site offre pour qualifier une construction).
- à l'inverse, si on trouve sur le terrain un trou, une tranchée, une alvéole de batterie - le tout non construit - cela n'en fait pas automatiquement une organisation liée à la forteresse. Dans ce cas inverse, le doute ne doit pas bénéficier à la "chose" trouvée car alors wiki sera rempli de choses hors sujet.

On est bien d'accord sur les batteries divisionnaires ou de campagne plus généralement. Wikimaginot.eu n'est pas wikiarméefrançaisede40.eu. On se doit de rester dans le thème de la défense des frontières. Une batterie divisionnaire - tout comme une unité d'infanterie de renforcement de passage - ne me parait pas être dans le sujet du site. Tu noteras que là où les batteries ont été signalées, on ne parle que de RAP ou RAMF ou - à l'extrême et dans certains cas particuliers - de batteries de position.

Il faut que je continue à avancer sur cette page de règles éditoriales qui devrait permettre - après validation - de cadrer ces différentes questions et les cas particuliers.

Ce qui est un peu compliqué, c'est que cette discussion générale se tient dans trois fils parallèles, ce qui la rend un peu confuse. Pour bien faire, il ne faudrait n'en garder qu'un !
On peut en fermer quelques uns ?

Bonne journée
Jean-Michel


Réponse de Pascal ( 1780 ) - Posté le 12/04/2020
Dernière modification par Pascal le 12/04/2020.
Bonsoir à tous

Oui, fermons les fils qui sont ouverts en doublon de celui ci, ce sera effectivement plus clair.

Pour résumer, si j'ai bien suivi, on procède de la façon suivante :

La représentation cartographiée est celle au 10 mai, sauf rares exceptions.
Sont représentés sur la carte les constructions réelles et certaines 'fonctions' comme les PC ou les postes de secours, les infrastructures électriques...

Lorsque le choix se pose entre Construction et fonction, c'est la. fonction qu l'emporte , sauf pour le CORF
(ex, entre PC et Abri, c'est le PC qui l'emporte si il est installé là au 10 mai)
Lorsqu'un abri existe sans que sa fonction soit connue (PC, Poste de Secours..), il est représenté en tant qu'abri.

Ne rentrent dans le scope du site que les éléments se rapportant ou dépendant directement de la fortification, et les unités qui lui sont effectivement attachées au 10 mai.

Sont considérés comme ensemble les constructions qui sont reliées par galerie. Dans le cas ou des constructions forment un point d'appui ou un ensemble non relié par galerie, leurs fiches sont liées entre elles.
(attention, la création de 'blocs' n'est possible que pour les admins et réviseurs, les contributeurs n'y ont pas accès.)
NB : ce principe applicable aux abris et PC par exemple permet de traiter les ensembles PC-actif ou abri actifs reliés par galerie ou communiquant directement entre eux.


....


Je propose que les pages d'aide puisse être écrites et modifiées par les admins en utilisant l'éditeur du site comme pour les pages du dico. Elles seront traitées à part dans la partie aide. Qu'en pensez vous ?
Actuellement, ce sont des pages statiques difficiles à maintenir et trop rares ou incomplètes.

Amicalement, Pascal


Réponse de jolasjm ( 3309 ) - Posté le 12/04/2020

Bonsoir Pascal

Oui, c’est l’idée. Je me suis attaqué à une page de dico résumant les règles éditoriales du site, dont toutes ces questions d’éligibilité et de fonctions multiples.

La page en projet est visible pour les admins et réviseurs dans la section « en chantier » du dico. Elle n’est pas achevée mais vos commentaires sont déjà bienvenus. Elle ne sera à mettre en ligne que quand on sera d’accord avec le contenu.

Amicalement
Jean-Michel


Réponse de Pascal ( 1780 ) - Posté le 12/04/2020

De mon coté, je prépare rapidement les scripts pour gérer les pages d'aide.

Amicalement, pascal


Vous ne pouvez pas participer à ce fil de discussion, seuls les membres peuvent y répondre ou y contribuer. S'inscrire est gratuit, rapide et sans engagement.