Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot

Soute à munitions

Lien-s partie Constructions :
BATTERIE des PAYSANS (Cuve pour canon)


Fil ouvert par Jean67 ( 28 ) - Posté le 02/03/2021

Quel est l'intérêt d'émailler les briques dans les soutes à munitions autre qu'esthétique ? Peut être par souci de propreté mais cà serait paradoxal par rapport au munitions en pleine campagne ...


Réponse de SCHOEN ( 1083 ) - Posté le 02/03/2021

Bonjour,
Moyennant quelques (petites) formules de politesses, je vous concèderais un peu de temps pour vous répondre avec mes éléments d'interprétations.
Bien cordialement
Antoine SCHOEN


Réponse de Jean67 ( 28 ) - Posté le 03/03/2021

Bonsoir ,
Merci bien ,
Cordialement;-)

Jean


Réponse de gregfuchs ( 616 ) - Posté le 05/06/2021

Bonjour,

Je relance, je me suis moi même posé la question.

Amicalement

Greg


Réponse de SCHOEN ( 1083 ) - Posté le 05/06/2021

Hello,
A mon avis, partagé par des amateurs/spécialiste, pour la diffusion de la lumière dans la soute
Amicalement
Antoine


Réponse de gregfuchs ( 616 ) - Posté le 05/06/2021

Salut,

Pas con, j'y avais pas pensé. Bon il se sont fait chier à maçonner les fenêtres pour le passage des munitions de la même manière, et la c'est purement esthétique, c'est vrai que c'est jolie !

Amicalement

Greg


Réponse de SCHOEN ( 1083 ) - Posté le 06/06/2021

Les ébrasements de fenêtre carrelés sont les plus importants, ils agissent comme des réflecteurs
A+


Réponse de Jean67 ( 28 ) - Posté le 06/06/2021

Bonjour ,

Merci pour cette intéressante hypothèse .

Une autre est de dire que c'est pour limiter l'humidité , la brique crue étant poreuse comme une éponge .

Cordialement


Réponse de SCHOEN ( 1083 ) - Posté le 06/06/2021

Bonjour
Le gros œuvre est en béton et non en brique pour ces batteries je ne pense donc pas à cette hypothèse.
Il n’y a pas non plus de poudres volatile (gargousse) donc pas non plus la question de la poussière.
Bien cordialement
Antoine


Réponse de jolasjm ( 6180 ) - Posté le 06/06/2021
Dernière modification par jolasjm le 06/06/2021.
Bonjour

L'utilisation de carrelages réflecteurs en faïence était aussi très courant dans la fortification française de la même époque. Voir par exemple les puits de lumière dans les forts Séré de Rivières.

Dans les ouvrages de fortification Maginot, les carrelages étaient principalement utilisés dans les locaux demandant du lavage complet à grandes eaux (infirmerie, etc).

Cordialement
Jean-Michel


Réponse de Pascal ( 4564 ) - Posté le 06/06/2021

Bonjour à tous

Je vous rejoins sur les deux points. La réflection de la lumière est un point important car l'éclairage était 'spartiate' vu le système adopté. Il convenait donc que toutes les surfaces réfléchissent au mieux la lumière pour le diffuser de manière optimale.
Dans la fortification Maginot, un exemple de ce principe est l'ouvrage du Galgenberg où les murs des galeries et locaux ont été maçonnés et jointés dans un premier temps puis, pour augmenter l'éclairement, recouvert d'un enduit crépi et peints en blanc. Le résultat est visible entre les galeries maçonnes et celles enduites et peintes en blanc où à puissance et disposition identique des hublots, l'éclairement est meilleur.

Pour ce qui est de l'humidité, la faïence utilisée permettait en effet d'une part de limiter la transpiration des murs et, si de la condensation se déposait, de pouvoir l'éponger facilement.

Cordialement, Pascal



Vous ne pouvez pas participer à ce fil de discussion, seuls les utilisateurs inscrits peuvent y répondre ou y contribuer.
S'inscrire sur le site est gratuit, rapide et sans engagement.