Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot


Emplacement de tourelle démontable

Lié à la page suivante de la partie Constructions :
Bt76 (Cuve pour arme d'infanterie)


Fil ouvert par julien ( 20 ) - Posté le 15/03/2021

Bonjour à tous

Une question par rapport au emplacement de tourelle démontable. J’ai vu 2 emplacements qui y ressemble mais différents par une bordure en béton sur le pourtour. Alors à votre avis? Est-ce bien un emplacement de tourelle démontable ? Avez vous déjà vu des cas similaires ?
D’avance merci



Réponse de aldom.perouffe ( 458 ) - Posté le 15/03/2021
Dernière modification par aldom.perouffe le 15/03/2021.
Bonjour

On retrouve cette disposition en particulier sur le coin NO du Bois d'Ottonvile, BT 38 et BT46. Les photos sont sur les pages correspondantes. Vos images sont elles de ce secteur ? L'accès en puits tourelle en place est bien visible sur vos photos

Cordialement

Alain


Réponse de julien ( 20 ) - Posté le 15/03/2021
Dernière modification par julien le 15/03/2021.
Merci mais on est loin de la. Si c’est bien une cuve pour tourelle démontable ce serait Bt 77 dans le sft / sfb.
J’ai pris en photo aussi Bt76 qui est identique mais en moins bon état.
C’est ce qui m’étonne avec ces constructions dons le béton semble en mauvais état et peu ou mal ferraillé ? Serais ce du mauvais travail de la mom ?

De plus les objectifs à défendre semblent bien en contrebas des constructions j’ignore si les mitrailleuses pouvaient tirait en site négatif important?

Après j’ai peu d’expérience dans la construction mom et de campagne. Je me fis à vos avis.

Cordialement
Julien


Réponse de Daniel-1952 ( 865 ) - Posté le 15/03/2021

Bonsoir Julien,

Pour ce qui est du travail de la MOM, on retrouve de tout

Il ont fait avec les matériels qu'on leur fournissait. Ce qui donne de très bonne constructions et des moins bonnes.

Puis il y eu la période de construction : avant 1939 et en 1940 où l'urgence primait.

En mai 1940, les constructions n'avaient plus la même qualité qu'en 1935.


Cordialement
Daniel


Réponse de jolasjm ( 5157 ) - Posté le 16/03/2021
Dernière modification par jolasjm le 16/03/2021.
Bonjour Julien

Je prends ce fil un peu tard. Oui, c'est bien un emplacement pour tourelle démontable comme confirmé ci-dessus par Alain. Peut-être une petite information supplémentaire concernant cette collerette béton qui est effectivement particulière :

Le modèle de bloc pour TD développé par le Génie de la RF de Metz comportait une réservation qu'on voit fort bien là pour y ajouter une collerette en acier permettant de soutenir la future tourelle démontable lourde (un prototype de celle-ci a été commandé aux Ateliers de la Loire en Décembre 1938). Une fois la collerette placée, on remplissait le vide de béton pour accrocher ses ancrages. Voir le schéma ci-dessous tiré d'un plan type de la RFM. En l'absence de cette collerette acier, l'espèce de margelle créée par cette réservation permettait d'utiliser le trou sans TD en posant les pieds d'une simple Hotchkiss dessus.

Ce type de disposition "prêt à recevoir la collerette acier" n'est quand même pas très fréquent... Pourquoi là ? Sont-ce des blocs pour TD tardivement conformes au plan RFM (daté de 1937 ou 38), ou des blocs dont la collerette béton aurait été cassée pour recevoir des collerettes acier ? A voir.

Site négatif : il existait trois types de calottes de tourelle démontable permettant des tirs à site plus ou moins négatifs selon le terrain. Les calottes basses et moyennes étaient utilisées dans le Nord-Est, la calotte haute était réservée aux fortes pentes des Alpes. Mais peut-être dans ce cas avait-on une exception ?

Si ces deux blocs TD photographiés sont ceux des entrées du Hackenberg, j'essaierai de prendre un peu de temps pour mettre des notes historiques sur leurs pages, car elles ont activement participé à la défense des entrées de l'ouvrage durant la période 16-25 Juin 1940.

Cordialement
Jean-Michel



Réponse de julien ( 20 ) - Posté le 16/03/2021

Merci

Vue que c’est bien les cuves pour tourelle démontable je vais mettre les photos sur les bonnes pages.

Merci à tous

Par contre je suis très intéressé par leur historique et rôle en 1940. Merci


Réponse de jolasjm ( 5157 ) - Posté le 17/03/2021

Bonjour

Je le ferai à l'occasion. Je finis de débriefer un volume d'archives sur le SF de Boulay.

Petite question pratique : la localisation telle qu'elle est aujourd'hui sur la carto du site est-elle conforme à la réalité du terrain ?

Cordialement
Jean-Michel


Réponse de julien ( 20 ) - Posté le 17/03/2021

Bonjour

Pour la position géographique difficile à dire que je ne sais pas donner de coordonnées gps.

Je dirais les deux à 75-100m direction ouest nord-ouest de la position actuelle.


Réponse de mammifère omnivore ( 4 ) - Posté le 17/03/2021
Dernière modification par jolasjm le 17/03/2021.
Bonsoir à chacune et chacun,
lors d'un entretien téléphonique à l'initiative d'Alain Pérouffe pour un autre fil de discussion, j'ai été informé de l'existence de celui-ci:
Permettez-moi de faire quelques remarques et mises au point:
1) Ce que mentionne Jean-Michel Jolas est exact bien qu'il existe une cinquantaine d'emplacements de ce type sur la R.F.M.
2) Les archives militaires nous révèlent par le biais d'une liste énumérative de toutes les organisations existantes (sic) dans le S.F. de Boulay:
77 400,495 - 283,535
76 400,520 - 283,570
Donc, sauf erreur de ma part, les emplacements sont inversés sur la cartographie du site.
Voici les coordonnées GPS relevées en décembre 2011:
BT 77: 49° 20,583 - 6° 21,904
BT 76: 49° 20,598 - 6° 21,938
3) Une T.D.P.M. était implantée en BT 76 et fut détruite, sans appel, sur ordre du capitaine Leriche du S.E.M.G. du Hackenberg le 18 juin 1940 à 15 h 30 (c'était un mardi!)
4) Sur les indications de M. Bettinger de Veckring, connu pour sa champignonnière au sein du Michelsberg, j'ai difficilement retrouvé et dégagé différents éléments éparpillés à plus de cinquante mètres en contre bas de l'emplacement.
Les éléments les plus volumineux furent prélevés par une équipe de l'association Amifort-Veckring dont j'étais membre, le lendemain de mon exclusion et je passe sous silence la dénonciation à la gendarmerie pour détention d'une T.D.P.M.!
Je vous dévoilerai son numéro par le biais de mon bouquin. Patience!
5)Enfin...

Mammifère omnivorement votre!
Georges MARESCAUX

Edit de Jean-Michel : le point 5 a été modéré car il contient des attaques ad-hominem n'ayant pas lieu de figurer sur ce forum


Réponse de jolasjm ( 5157 ) - Posté le 17/03/2021
Dernière modification par jolasjm le 17/03/2021.
Bonsoir Georges

Merci de tes informations complémentaires qui permettent de positionner ces emplacements de TD au mieux. Concernant les coordonnées LNDG, je les ai passées à la moulinette de conversion, et elles donnent pour 77 : 49° 20' 34,84" N 6° 21' 54,59" E et pour 76 : 49° 20' 35,99" N 6° 21' 55,79" E ce qui colle bien avec tes relevés GPS. Des coordonnées LNDG à 5 mètres près ne sont pas fréquentes : on pouvait donc s'attendre à un bon accord.

Pour la note historique relative à Bt76 : Je vais mettre cela en regard du rapport du CE Ebrard que je viens de lire, en provenance des archives du SF Boulay et qui décrit avec un certain niveau de détail les combats dans le sous-secteur dont il avait responsabilité entre le 13 et le 25 Juin. Il évoque les combats et tirs impliquant les TD des entrées du Hackenberg.

Sur tes derniers points, que j'ai retiré en tant que modérateur du site : note que notre forum n'est pas un lieu de règlements de compte. Ce que tu évoques ne regarde que toi et l'organisation que tu critiques vertement.

Nous sommes néanmoins honorés d'avoir pu bénéficier de tes lumières.

Bien cordialement
Jean-Michel


Réponse de jolasjm ( 5157 ) - Posté le 18/03/2021
Dernière modification par jolasjm le 18/03/2021.
... suite

Après contrôle à partir du répertoire des constructions du SF de Boulay - d'où viennent les coordonnées LNDG citées par Georges - il est exact que les emplacements TD 76 et 77 étaient inversés sur le site. Je les ai remis dans le bon sens et à leur localisation précise. Merci d'avoir relevé ce point, qu'il faudra éventuellement croiser avec une autre source historique indépendante pour confirmer définitivement : une source unique peut présenter des erreurs.

A noter que le répertoire évoqué ci-dessus ne contient pas toutes les constructions du SF de Boulay, mais seulement celles qui ont été construites en temps de paix. Il date d'avant mobilisation. Il présente la particularité tout à fait incroyable de proposer les coordonnées géographiques Lambert Nord de guerre de toutes les cloches et tourelles des constructions CORF à 10 centimètres près !

Cordialement
Jean-Michel



Réponse de mammifère omnivore ( 4 ) - Posté le 19/03/2021

mise à pied (droit de réponse)
M'enfin…
ce n'est rien qu'... (comminch' pas à braire…)
des faits avérés
des aveux d'incompétence notoire
une mauvaise gestion de l'argent du contribuable (on se rencontre du désastre par les temps qui
courent…)
ça prévient…
il faut impérativement prévenir, alerter lorsque l'on est conscient d'une situation à risques ou illicite
(non assistance à personne en danger…)
et ce n'est qu'une tour(ter)elle…
tout va bien puisque nous sommes en vie
qui s'envole…
bon vent aux D.I.P.-D.I.C. que nous sommes devenus.
Houba! Houba!
Avez-vous reconnu les contributeurs?…..22, v'là…..


Vous ne pouvez pas participer à ce fil de discussion, seuls les membres peuvent y répondre ou y contribuer. S'inscrire est gratuit, rapide et sans engagement.