Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot


Tir contre avion Tourelles de 75


Fil ouvert par aimejc ( 12 ) - Posté le 01/05/2021

Bonjour,
dans un document du sfam, il est fait mention d'une note de l'état major concernant la participation des tourelles de 75 à la défense antiaérienne.
Cette note est la 5.307-7/EMA du 5 avril 1938 et l'annexe du 15 juin 1938.
Ces notes semblent indiquer que les tourelles doivent réaliser "un barrage dans la direction et au delà de leur tir d’arrêt normal le plus lointain".
Quelqu'un a-t-il des détails sur cette note ?

Cordialement
Jean-Christian


Réponse de jolasjm ( 4806 ) - Posté le 01/05/2021

Bonjour Jean-Christian

Je n'ai pas cette note dans mes documents. Par contre il est connu que les tourelles de 75 du Hochwald, du Four à Chaux et du Schoenenbourg ont joué un rôle de ce type pour se protéger l'un l'autre contre les stukas en Juin 1940. Mais pas seulement les tourelles puisque les 75 sous casemate du Hochwald Ouest sont intervenus pour du tir DCA au dessus du Four à Chaux. De l'avis des protagonistes, ces tirs ont été essentiellement "psychologiques" sur les stukas, les obligeant à larguer de plus haut, et donc plus mal. Il demeure que ces ouvrages là ont tiré 950 coups rien qu'en DCA le 19 Juin 1940.
Le principe était de tirer au fusant à 50m et 300m au-dessus des blocs attaqués, encadrant les stukas dans leur phase de piqué. *

La question de la défense AA de la ligne Maginot a fait l'objet de discussions dés le début. En 1928, la CORF se mettait d'accord sur plusieurs principes d'armement ayant des conséquences sur cette question :
- la DCA lointaine de la ligne fortifiée n'incombe pas aux troupes de forteresse, mais aux troupes spécialisées
- la DCA rapprochée doit par contre être prise en compte par les études de la fortification nouvelle, mais sans résulter dans des armes spécialisées.
- compte-tenu du nombre limité de pièces d'artillerie, celles-ci doivent remplir un rôle polyvalent : les canons doivent pouvoir faire du tir indirect, les pièces tirant au sol doivent pouvoir tirer en DCA, etc...
Ces principes de base ont guidé l'usage à terme de l'armement fait dans ce domaine spécifique.

Cela dit, la DCA des ouvrages a plus généralement été assurée par le biais de FM placés en extérieur aux ouvrages. J'ai trace d'un certain nombre de stages de tir DCA organisés pour les officiers de RIF du nord-est.

Bien cordialement
Jean-Michel

* ces épisodes sont largement décrits dans les livres de Bruge


Réponse de aimejc ( 12 ) - Posté le 01/05/2021

Salut Jean-Michel,

Merci pour ta réponse. Les procédés utilisés par le Schoen en 40 sont effectivement bien connus. Ce que je trouve étonnant c'est que ce type de tir n'était pas improvisé mais bien prévu dès 1938 par cette fameuse note de l'EMA.

Plus nous étudions les ouvrages et en particulier la manière dont ils devaient être utilisés, plus il apparait qu'il n'y avait pas de place pour l'improvisation en 40, en tout cas, pas sur le front des Alpes Maritimes.

Cordialement,
JC


Réponse de jolasjm ( 4806 ) - Posté le 01/05/2021
Dernière modification par jolasjm le 01/05/2021.
Re :

Comme je l'indiquais, je pense que cette question avait même probablement connu des développements antérieurs à 1938 puisque le sujet avait été abordé dés 1928 et les premières réunions de la CORF.

Mais tu as raison : il n'y avait que peu de place au hasard. Cela se voit dans le sens du détail porté à la conception des ouvrages et de leurs blocs. J'ai eu un long échange avec Fred Lisch sur l'incroyable cas du bloc 3 du Castillon, où les 4 pièces (les 2 81 et les 2 75) ont toutes un axe de tir différent ! Les 81 sont désaxés entre eux (6,5 gr d'écart), les 75 sont désaxés entre eux (6,5 gr d'écart), et la chambre de tir supérieure est elle-même désaxée par rapport à l'inférieure (3 gr d'écart). Tout cela pour optimiser au degré près le plan de feu du bloc.

Les dessinateurs des ouvrages ont pris un malin plaisir à ne jamais faire du standard comme les allemands auraient pu le faire (et l'on fait avec le mur de l'Atlantique, royaume du copier-coller).

Cordialement
Jean-Michel


Vous ne pouvez pas participer à ce fil de discussion, seuls les membres peuvent y répondre ou y contribuer. S'inscrire est gratuit, rapide et sans engagement.