Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot


Une nouvelle vie pour le Rimplas !!!

Lien-s partie Constructions :
RIMPLAS (RS) (Ouvrage d'artillerie)


Fil ouvert par serederivieres06 ( 108 ) - Posté le 27/05/2021

Bonjour à tous , lu ce matin un appel d'offre pour:

"Création d'un escape game et d'un espace jeu virtuels sur le fort de la Madeleine à Rimplas".
"Description des prestations: Jeux virtuels comportant une tranche ferme : Aventure virtuelle multi joueurs avec scénario créé pour le fort Ad'hoc et une tranche optionnelle: Arène de jeux virtuels multi joueurs".

A priori après un ferraillage , des champignons et une quasi- restauration , une nouvelle vie commence pour cet ouvrage emblématique ;)
bien cordialement
Marc


Réponse de Pascal ( 4187 ) - Posté le 27/05/2021

Bonsoir Marc

Si cela parvient à éviter le pillage et le saccage prévisible de l'ouvrage si rien n'est fait, c'est une bonne nouvelle. Pas dans l'idée de la mise en valeur du patrimoine mais au moins de sa préservation.

bien cordialement, Pascal


Réponse de Frédéric Lisch ( 291 ) - Posté le 28/05/2021

Bien sûr que c'est une bonne idée. L'ouvrage se prête bien à ce genre d'activités. C'est la juste évolution ludique de l'usage pseudo-touristique que l'on peut faire de ce genre de sites. Visites guidées : c'est très bien mais proposer d'autres animations au public : c'est mieux.

Cependant nous devons espérer que les gens qui ont en charge ce projet ferons le nécessaire pour ne pas dégrader les aspects historique et technique de cet ouvrage atypique.

D'autant que je ne suis que moyennement d'accord avec la remise en peinture de l'une des faces de l'escarpement ; couleurs et schéma n'ont pas été respectés, ce qui est fondamentalement dommageable pour sa remise en valeur.

De plus, les fossés du bloc 5 ont été remblayés ainsi que celui de l'entrée. Ces travaux sont de vrais "crève-cœur" pour le puriste que je suis. De ce fait, l'ouvrage perd en exactitude. D'autres solutions de mise en sécurité pouvaient être étudiées : de belles et discrètes barrières en bois par exemple...

Mais bon ! Les approches décisionnaires de certaines municipalités nous échappent parfois.

Quoi qu'il en soit, longue vie à l'ouvrage de Rimplas et que ces projets lui permettent enfin de sortir de sa léthargie qui dure depuis trop longtemps...

Frédéric Lisch.


Réponse de jolasjm ( 5811 ) - Posté le 29/05/2021

Bonjour à tous,

Pour renforcer le message de Fred : il serait tellement dommage que Rimplas soit transformé en Barnum ou en Disneyland local. Si les actions passées préfigurent le futur, les initiatives récentes - dont le peinturlurage ridicule de la façade du talus d'escarpe - laissent craindre des dommages inutiles.

L'incroyable mouton à cinq pattes historique et architectural que représente cet ouvrage, unique sur la LM et indument taxé de "prototype de la ligne Maginot", mérite le respect qu'on doit à une construction de l'esprit originale, unique sous de nombreux aspects et si représentative du talent des concepteurs de la Direction du Génie de Nice en cette fin des années 20. Talent qui a pu s'exprimer avant que les instances centrales de la CDF, la CORF et l'ITTF ne reprennent le contrôle et imposent leurs propres standards.

Mais évitons le procès d'intention, et jugeons sur pièces quand ce sera fait.

Amicalement
Jean-Michel


Réponse de serederivieres06 ( 108 ) - Posté le 29/05/2021

Bonjour , tout à fait d'accord avec vous deux au sujet de la peinture ... :(
Bien cordialement
Marc


Réponse de Frédéric Lisch ( 291 ) - Posté le 05/06/2021

Salut à tous,

Pour illustrer les derniers propos concernant l'éventuelle remise en valeur de l'ouvrage de Rimplas, voici deux photos que j'ai fait lors de ma dernière escapade en 2019.

Si je ne suis pas en accord avec l'emplacement des jeux d'eau, à proximité immédiate du bloc 5, ma fille s'y est particulièrement bien amusée et surtout bien trempée par des températures qui frisaient, ce jour là, les 35 degrés...

Frédéric Lisch.



Réponse de Frédéric Lisch ( 291 ) - Posté le 05/06/2021

La première photo date de 2008 et présente les lieux tels que beaucoup de passionnés les ont connus. Sur la deuxième photo, je me suis amusé à reproduire les schémas du camouflage et les teintes d'origine que j'ai supposé assez vives. C'est une appréhension toute personnelle du sujet mais, pourquoi pas...

Jean-Michel ou Pascal, vous pouvez bien sûr intégrer ces 4 photos dans la page correspondante si vous estimez qu'elles y ont leur place.

Frédéric Lisch.



Réponse de jolasjm ( 5811 ) - Posté le 05/06/2021

Salut Fred

Comme discuté j'ai mis les photos sur la page du site. Merci de cet essai de reconstitution qui me parait tellement plus plausible que le barbouillage actuel.

Bonne journée
Jean-Michel


Réponse de duomaxw ( 26 ) - Posté le 05/06/2021
Dernière modification par duomaxw le 05/06/2021.
Hello,

Intéressante reconstitution, en effet.

On est assez proche des teintes et des schémas de camouflage des blindés de l'époque non ?

Comment expliquer l'absence de traits noirs de délimitations des teintes sur la caponnière du bloc par rapport au mur d'escarpe ?

Lucas


Réponse de Frédéric Lisch ( 291 ) - Posté le 06/06/2021
Dernière modification par Frédéric Lisch le 05/08/2021.
Salut à tous, salut Lucas,

Et oui, il n'y a pas de trait noir de délimitation sur le schéma de camouflage du bloc 5. Comment peut-on l'expliquer ?

Et ce point de détail n'est pas la seule différence. Si l'on regarde de plus près, le schéma du mur d'escarpe est fait de tâches carrément irrégulières tracées à la "va comme j'te pousse" alors que sur le bloc les traînées sont assez régulières et sont toutes orientées dans le même sens. De plus, lorsqu'on fait le tour de l'ouvrage, on constate qu'il y a d'autres schémas de camouflage. Par exemple, sur le mur d'escarpe entre les blocs 4 et 5, on voit un autre schéma fait de tâche là aussi irrégulières mais sans trait noir de délimitation. Les teintes utilisées sur ces différents endroits sont plus ou moins les mêmes avec cependant deux ou trois petites différences ; notamment, on trouve des tâches noires sur la façade d'entrée des mortiers Stokes alors que cette teinte ne se retrouve pas ailleurs. Entre les blocs 4 et 5, on y discerne un espèce de violet...

Les peintres ont donc tracé différents schémas avec plus ou moins les mêmes teintes mais en y intégrant, selon l'endroit, quelques nuances cherchant ainsi à créer de nouveaux contrastes sur les façades.

Pour moi, le constat est rapidement fait : tous ces schémas sont destinés à être évalués. Il ne s'agit en aucun cas de camouflage cherchant à "planquer" les gros blocs. Nous sommes bien d'accord que ce ne sont pas quelques centaines de litres de peinture qui vont faire disparaître ces énormes massifs qui se voient à des kilomètres.

Pour conforter mon hypothèse d'évaluation, il y a également ce test de matériau que l'on peut voir près du bloc 5 (voir dans le cercle rouge sur la photo ci-dessous). On a l'impression d'entendre l'ouvrier : "mais si messieurs, pour vous, il vaut mieux le gris souris-effrayée. Ça ira mieux avec la couleur de votre mobilier. Et puis, ça plaira plus à madame !"

Moi, j'vous l'dis mes chers amis !!! Rimplas a servi de zone de tests pour les camouflages, schémas et couleurs à utiliser ici ou ailleurs sinon pourquoi autant de différences ???

Frédéric Lisch.




Vous ne pouvez pas participer à ce fil de discussion, seuls les utilisateurs inscrits peuvent y répondre ou y contribuer.
S'inscrire sur le site est gratuit, rapide et sans engagement.