Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot


Chargeur de mortier de 81

Lié à la page suivante du Dico :
Mortier de 81 mm modèle 1932(81 32) dans la catégorie Armement - Artillerie


Fil ouvert par gregfuchs ( 530 ) - Posté le 11/06/2021

Bonjour,

Je suis tombé sur un chargeur de mortier de 81 dans le musée du FAC. Je me suis dit que ce serait intéressant pour la page dico. Du coup j'en profite pour poser quelques questions.
-S'agit il du "berceau" situé sous la cuillère de chargement destiné à recevoir l'obus ? J'imagine que le "berceau" en laiton opère une translation avec le poussoir à l'arrière afin de charger l'obus, est ce exacte ?
Le chargement était il automatique ou manuelle ?
Les pièces sous casemates sont elles identiques à celles sous tourelles ?

Amicalement

Greg



Réponse de Pascal ( 3644 ) - Posté le 12/06/2021
Dernière modification par Pascal le 12/06/2021.
Salut Greg

Les pièces sous tourelles sont identiques à celles sous casemates, elle ne sont toutefois pas montées sur le même berceau et quelques adaptation à l'utilisation sous tourelles sont faites

Celles-ci concernent le dispositif de chargement (celui de ta photo) qui comporte des sécurités empêchant les opérations de chargement et de mise à feu lorsque la tourelle est éclipsée ainsi que le dispositif de réglage de portée (events) qui dans la tourelle est commandé par une tringlerie depuis le poste de pointage de la tourelle, avec la possibilité de pointage de secours depuis le poste de tir en cas de défaillance.

Le mortier de 81 est une arme à chargement manuel, tant dans la version casemate que dans la version tourelle. Le chargement diffère me semble t-il sous tourelle puisque le dispositif de chargement (ta photo) permet l'opération sans que les chargeurs n'aient à manipuler la munition ce qui aurait rendu l'opération dangereuse en cas de chute de projectile. Il s'agit bien de la partie située sous la glissière de la culasse de l'arme

Amicalement, Pascal


Réponse de jolasjm ( 5227 ) - Posté le 12/06/2021
Dernière modification par jolasjm le 12/06/2021.
Bonjour Greg

Pour compléter l'explication de Pascal. Les deux norias de bombes de 81mm sont placées à l'avant de la tourelle sous les bouches à feu. Dans chaque noria, les munitions sont montées par une vis sans fin inclinée. En arrivant au poste haut, elle bascule dans une rigole sous le tube qui la fait glisser jusqu'à la pièce que tu as photographié, qui est nommé e "planchette basculante". Celle-ci permet de pivoter la munition de l'axe de la glissière de noria jusque dans la culasse du mortier, la poignée sur le côté permettant cette opération. En partie basse de cette planchette basculante il y a un ressort d'équilibrage de masse permettant la manœuvre sans effort.
Comme précisé par Pascal, il a des sécurités. Outre celle d'interdiction de chargement tourelle éclipsée, il y en a aussi une empêchant la redescente de cette tablette de la position haute tant que le coup n'est pas tiré, et il y a des capteurs de présence permettant le blocage de la noria si les 2 positions d'attente de l'ensemble de chargement sont occupés par une munition.

Le dispositif photographié correspond à un tube de tourelle de gauche (poignée à gauche).

Voir schéma ci-dessous, avec planchette en position haute, munition dans le tube, donc près à être redescendu. 2e schéma est la disposition générale. Source : SHD - dossier "tourelles" des archives de la Direction de Nice.

Au final, le chargement était certes manuel, mais très largement aidé mécaniquement.

Amicalement
Jean-Michel




Vous ne pouvez pas participer à ce fil de discussion, seuls les utilisateurs inscrits peuvent y répondre ou y contribuer.
S'inscrire sur le site est gratuit, rapide et sans engagement.