Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot


rotation et position de batterie/eclipse

Lien-s partie Dico :
Tourelle modèle 1932 pour deux mortiers de 81 mm dans la catégorie Armement - Cuirassements


Fil ouvert par La Guerre En Lorrain ( 39 ) - Posté le 20/07/2021

Bonjour aux amis de la ligne,

Savez vous s'il existe un système de verrouillage de la rotation si la tourelle n'est pas en batterie?


Réponse de julien ( 26 ) - Posté le 24/07/2021

Bonjour,
Sur les 81 je ne sais pas mais il me semble qu’il y a une sécurité électrique empêchant la rotation électrique en position éclipse mais pas de verrouillage en temps quetel


Réponse de jolasjm ( 5338 ) - Posté le 25/07/2021
Dernière modification par jolasjm le 25/07/2021.
Bonjour

Je confirme qu'il y a des sécurités multiples interdisant la rotation en position éclipsée.
Si on s'en réfère au devis descriptif de la tourelle (1932) et l'instruction sur le service de la tourelle (1936), il apparait que normalement la position d'éclipse est verrouillée par un double levier de blocage, lui-même sécurisé par un cadenas. Ces leviers de blocage actionnent en position "bloquée" deux interrupteurs dont l'un agit sur le circuit électrique de rotation.
Quand il s'agit d'utiliser la tourelle, le "maitre-ouvrier en fer" (opérateur d'entretien mécanique positionné à l'étage inférieur) a pour mission de décadenasser ces sécurités pour permettre les manœuvres. Tant que les leviers sont en position de verrouillage d'éclipse, la sécurité électrique est actionnée et interdit tout mouvement.

Ensuite, les manoeuvres sont guidées par le chef de tourelle, qui ordonne la mise en batterie. La rotation électrique n'est ordonnée qu'une fois la tourelle en batterie, verrous de batterie en place. Tant que ce n'est pas le cas, aucun ordre de rotation n'est donné. Le chef de tourelle étant à l'étage intermédiaire, il contrôle et à sous les yeux le pointeur.

Une autre sécurité, indirecte elle, interdit la rotation avec tourelle en position basse éclipsée, même si les leviers de verrouillage d'éclipse sont désengagés : les fusibles du moteur de rotation... Tourelle froide, mécanismes non réchauffés par les mouvements, l'ampérage au démarrage de la rotation ne doit pas monter au dessus de 15 A (il baisse ensuite). Le "conducteur" placé à l'étage inférieur a en permanence sous les yeux l'ampèremètre des circuits de force. Une friction trop importante de la tourelle (par exemple de la toiture sur l'avant-cuirasse) entrainerait un appel d'intensité très important, et potentiellement très variable. Les fusibles du circuit de rotation, tarés à 20 A, flasheraient d'eux même si le conducteur ne réagit pas avant.

Il faudrait que je regarde si j'ai le document "Titre V" de ce type de tourelle, qui permettrait en particulier de vérifier la présence d'autres sécurités interdisant la rotation avec tourelle mi-éclipsée ou mi-en batterie. Il y a en tous cas la classique sécurité de feu, qui interdit mécaniquement l'usage des culasses des 81mm tant que le verrou de batterie n'est pas engagé. Des sécurités similaires existent sur les autres tourelles.

Cordialement
Jean-Michel


Réponse de La Guerre En Lorrain ( 39 ) - Posté le 26/07/2021

Merci beaucoup pour vos réponses



Vous ne pouvez pas participer à ce fil de discussion, seuls les utilisateurs inscrits peuvent y répondre ou y contribuer.
S'inscrire sur le site est gratuit, rapide et sans engagement.