Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot


Mortier de 81 mm- Organes de pointage

Lié à la page suivante du Dico :
Mortier de 81 mm modèle 1932(81 32) dans la catégorie Armement - Artillerie


Fil ouvert par Pascal ( 3644 ) - Posté le 23/08/2021
Dernière modification par Pascal le 23/08/2021.
Les photos courantes concernant les organes de pointage du mortier de 81 mile 32 montrent toutes un pointage latéral constitué d'un disque vertical doté de graduations.

La photo issue du Denkschrift montre elle un dispositif différent, semblant plus rudimentaire (voir photos sur la page liée).
Il semble que cet organe soit celui décrit par la notice datée de 1935.

Qui aurait des explications sur ces deux versions différentes ?

Merci d'avance

Amicalement, Pascal



Réponse de La Guerre En Lorrain ( 39 ) - Posté le 24/08/2021

Bonjour,

La seule différence que je peux identifier est que le tambour indicateur de portée sur la photo du Denkschrift ressemble plus à ceux qu'on trouve à l'étage intermédiaire des tourelles de 81mm.

En espérant que ca puisse aider

Cordialement, Louis


Réponse de Pascal ( 3644 ) - Posté le 24/08/2021

Bonjour

En fait les deux in dictateurs sont différents. L'indicateur de portée est effectivement très similaire à celui visible sur les postes de pointage des tourelles et l'indicateur de pointage est lui totalement différent.

Ce remplacement aurait-il été fait avant guerre, la photo du Denschrift étant alors une photo issue d'un prototype, ou alors ce remplacement aurait il été fait après guerre avec une modernisation de ces armes, la photo du Denschrift étant une photo prise sur place dans l'ouvrage du Mont des Welsches comme semblent l'être les autres photos de cette étude ?

Cordialement, Pascal


Réponse de jolasjm ( 5227 ) - Posté le 24/08/2021
Dernière modification par jolasjm le 24/08/2021.
Bonjour Pascal

La photo allemande est le dispositif d'origine, sans aucun doute. Il est tel qu'indiqué sur les schémas de notices et dans celle-ci (notice de Novembre 1935).

Concernant la photo "moderne" : Le corps de la pièce fixe avec secteur denté a été modifié par rapport au montage d'origine (le secteur denté est plus proche de la partie ajourée de la pièce que dans le montage d'origine et entraine un axe horizontal alors que le dispositif d'origine entrainait un axe vertical) et le dispositif de visu de réglage en direction semble plus complexe. Il n'y a plus d'indicateur à aiguille, mais un indicateur rotatif, avec deux molettes de visualisation (rapide et fin, qui est la petite sur la tranche du cylindre, probablement en déci ou centigrades).
Chose intéressante, il comporte sur la face du cylindre une molette de réglage de fauchage. Or ce type de dispositif de semi-automatisation des indications de fauchage en direction a été par exemple ajouté sur les tourelles lors des modifications de 1936-1939 après premières périodes d'utilisation. Cela sent donc la modifications ultérieure, probablement dans la période 1936-1939.
Le système d'aide au réglage en portée a lui-même évolué. Probablement pour prendre en compte l'augmentation de portée avec le munition Mle 1936 et la coexistence des deux munitions Mle 32 et 36.

Ce genre de choses devrait trouver une confirmation (ou non) à Châtellerault, car ces modifs ont sans doute été faites directement par les Ateliers de Tarbes, qui étaient en charge de ce type de matériel, et pas par un marché civil comme les modifications sur les tourelles effectuées entre 1937 et 39.

Il y en a pas mal de ce genre visibles dans les Alpes, encore dans leur jus (St Gobain, Agaisen, etc). Mais j'ai regardé quelques photos que j'ai de 81mm sous casemate du nord-est (Bois du Four, Laudrefang, ...) et ce sont les mêmes dispositifs que la photo d'Agaisen. La modification devait donc être probablement générale, ou en voie de l'être. C'est même à se demander si la photo allemande n'est pas une photo récupérée dans les archives françaises et qui n'était plus d'actualité... Hypothèse bien sur.

Amicalement
Jean-Michel



Réponse de Pascal ( 3644 ) - Posté le 25/08/2021

Bonjour Jean-Michel

Effectivement, cette modification semble avoir été réalisée partout, je n'ai jamais vu le premier type d'indicateur sauf sur la photo allemande.
Il se peut que cette photo soit issue des archives françaises, nombre de sujets traités par les allemands ont été illustrés à partir de documents français.

Si une bonne âme passant par Châtellerault......

Amicalement, Pascal


Réponse de bltedouard ( 21 ) - Posté le 31/08/2021

Bonjour j’ai une toute petite question comment était déclenché le tir sur le mortier ?
Merci d’avance pour vos réponses


Réponse de jolasjm ( 5227 ) - Posté le 01/09/2021

Bonjour

Il y a un bouton poussoir de détente sur la poignée de la culasse mobile.

Cordialement
Jean-Michel


Réponse de bltedouard ( 21 ) - Posté le 01/09/2021

Merci beaucoup pour votre réponse



Réponse de bltedouard ( 21 ) - Posté le 01/09/2021

C’est bien cette poignée ici qui déclenche le tir avec le bouton ? Svp


Réponse de jolasjm ( 5227 ) - Posté le 01/09/2021

Rebonjour

Ma réponse était un peu imprécise, car portant sur le 81mm de tourelle (je m'étais persuadé que vous parliez de celui-là). Dans ce cas, la poignée de culasse mobile est droite et non coudée, et comporte en effet le bouton de mise à feu à son extrémité. Voir premier schéma.
Dans le cas du 81mm de casemate, c'est un peu différent. Il y a sur le côté droit du tube et en dessous de celui-ci une poignée qui libère la rotation marteau de percussion qui vient percuter la culasse à travers une saignée dans la gorge de chargement. Voir photo, poignée en question cerclée de bleu.

Cordialement
Jean-Michel



Réponse de bltedouard ( 21 ) - Posté le 01/09/2021

Merci beaucoup pour votre réponse


Réponse de jolasjm ( 5227 ) - Posté le 01/09/2021

et les deux autres schémas et photos...



Réponse de bltedouard ( 21 ) - Posté le 01/09/2021

Merci beaucoup



Vous ne pouvez pas participer à ce fil de discussion, seuls les utilisateurs inscrits peuvent y répondre ou y contribuer.
S'inscrire sur le site est gratuit, rapide et sans engagement.