Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot



Caserne du Charnois à Fumay

Lié à la page suivante de la partie Constructions :
FUMAY (Casernement)


Fil ouvert par Poste de Oignies ( 3 ) - Posté le 30/01/2017
Dernière modification par Poste de Oignies le 30/01/2017.
Caserne de Fumay

Un ami qui est né durant la guerre dans la région de Fumay et qui y réside toujours m'a parlé d'un lieu appelé la caserne de Fumay. Il a connu le lieu de la vieille caserne de Fumay après guerre, il se souvient y avoir été jouer avec d'autres camarades. A l'époque déjà, il ne restait pas grand-chose de la caserne.
Je suis allé avec lui sur place pour y constater la topographie actuelle des lieux. Les lieux ne ressemblent plus à une caserne et sont occupés par une Zone d'activités.
Je me réfère à la carte IGN 3008 O (carte de randonnée FUMAY) pour vous localiser les lieux. L'emplacement correspond à la Zone d'activités situé à l'Ouest de la Cité du Charnois et au Nord-Est du lieu nommé le Trou Bidet.
Sur une copie de carte postale transmise, par mon ami, la caserne appert et peut-être décrite comme étant un ensemble de blocs sans étage. Les blocs sont au nombre de 9.
Je vous pose la question suivante.
Est-ce que l'administration militaire aurait pu prévoir ce genre d'abri de reconditionnement pour les unités appelées à défendre la Meuse et affectées à ce sous secteur du SDA ? Quelqu'un aurait-il des infos sur le sujet ?


Réponse de Pascal ( 2770 ) - Posté le 30/01/2017

Bonjour

Il semble que le 265° RI ait été stationné à Fumay du 6 janvier au 9 mai 1940. Je ne dispose pas d'autres informations, le JMO (Journal de Marche et d'Opérations) de ce régiment pourrait certainement vous éclairer.

Cordialement, Pascal


Réponse de jolasjm ( 3858 ) - Posté le 02/02/2017

Bonjour

La caserne en question ne se situait pas exactement au niveau de la zone artisanale mais bel et bien au niveau des derniers bâtiments de la cité Charnois. Elle contenait un peu plus de 9 bâtiments. Sans doute plutôt 11 ou 12.

Si on en croit les photos aériennes IGN, elle n'existait pas en 1928 et était déjà partiellement détruite en 1949. Sa durée de vie a donc été courte. Son sort a été scellé dans les années 50-60 lors de la construction des barres d'immeubles de la cité, qui ont disparu elles mêmes dans les années 2000 pour certaines, dont la grande barre en U qui a été construite à la place de l'essentiel de cette caserne.

Aujourd'hui, sa position se situerait au niveau de gymnase de la cité et du centre culturel, qui lui-même doit être construit sur les fondations d'un des bâtiments du casernement.

Quant à savoir si cette installation a été utilisée par les troupes de forteresse ou les troupes d'intervalle, c'est une autre histoire dont je n'ai pas encore trouvé la réponse.

Cordialement
Jean-Michel



Réponse de jolasjm ( 3858 ) - Posté le 02/02/2017

... petit ajout rapide:

Selon le site http://www.ville-de-fumay.net/FR~Les_editos_de_M_Henrot_Recits_de_la_guerre_3945#, il y aurait eu un camp de prisonniers allemands construit en 1945 à "Dzivages", qui est un lieu dit apparamment proche de la position des constructions discutées ci-dessus. Il y a une rue de Dzivages dans la cité du Charnois.

De là à penser que ces batiments sont le camp de prisonniers en question, c'est sans doute sauter un peu vite à la conclusion, mais gardons cela en tête.

Cordialement
Jean-Michel


Réponse de Poste de Oignies ( 3 ) - Posté le 05/02/2017

Merci de vos réponses,
Est-ce quelqu'un sait si Michel HENROT à d'autres info dans ses archives
sur le sujet des divers blocs de Fumay ?

Cordialement
Ludo


Réponse de jolasjm ( 3858 ) - Posté le 05/02/2017

Non, je n'ai pas cette information.

Peut-être pourriez vous le contacter et nous tenir au courant de vos investigations ?

Cordialement
Jean-Michel


Réponse de Poste de Oignies ( 3 ) - Posté le 06/02/2017

Je vais m'y atteler ...

Cordialement
Ludo


Réponse de jolasjm ( 3858 ) - Posté le 13/10/2020

Bonjour

Reprise de ce fil de discussion. Un rapport de l'IGGF de mi-1939 d'inspection de la 2° Région Militaire liste bien ce casernement dans la liste des casernements de sureté de la position défensive. Je vais rajouter le point.

Cordialement
Jean-Michel


Vous ne pouvez pas participer à ce fil de discussion, seuls les membres peuvent y répondre ou y contribuer. S'inscrire est gratuit, rapide et sans engagement.