Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot



Vocabulaire concernant la TPM


Fil ouvert par MDL/CHEF HARMAND ( 172 ) - Posté le 14/04/2017

Bonjour , voilà une petite chose qui me contrarie .

Bon pour nous ( La ferté )

Secteur fortifié de Montmédy
sous-secteur de la TPM
Quartier de la Marche
Sous-quartier de Lamouilly ( ou La ferté suivant la période )

Bon dans le rapport d'un officier du I/23 RIC , il écrit le sous-secteur de La marche ( correspondant au quartier de Villy = I/23 RIC quartier de La ferté ( ou Lamouilly) = III/23 RIC et au quartier de Saint Walfroy ( ou Bièvres suivant la période ) = II /23 RIC .

Je n'y comprends plus rien ,

de l'aide ??

Merci d'avance .


Réponse de jolasjm ( 1897 ) - Posté le 14/04/2017
Dernière modification par jolasjm le 14/04/2017.
Bonjour David,

Pour pouvoir répondre plus précisément à votre question, il manque deux informations importantes :
- quand ce rapport a t'il été écrit ?
- le découpage en secteur/sous-secteur/quartier/sous-quartier décrit dans ce rapport est la situation à quelle date ?

Les rapports d'officiers peuvent parfois contenir des approximations et/ou d'erreurs. De l'autre côté, la structure des secteurs a elle-même changé de nombreuses fois entre Aout 1939 et Juin 1940, au gré des réorganisations de front, du transfert des SF au corps d'armées, de la mise sous contrôle parfois de la forteresse par les grandes unités de renforcement, etc... Le SF de Montmédy en est un bon exemple.

Je ne sais pas dans le cas de votre rapport, mais un grand nombre de ces rapports d'officiers ont en outre été écrit en 1945 au retour de captivité (cas du 23° RIC qui a été pris vers Nancy). Ces rapports font réponse à une note ministérielle du 13/06/1945 (n° 1346) enjoignant les officiers capturés de retour en France de faire état des leurs activités en 1939-40. Autant les rapports des officiers de forteresse sont relativement précis et utilisent un vocabulaire standard, autant ceux des troupes de renforcement (cas du 23° RIC) sont plus aléatoires, surtout avec en plus le recul de 5 ans en stalag...

La structure de principe de la ligne Maginot est claire et certaine:
- Le secteur fortifié ou défensif a valeur de division. Ainsi le SF de Montmédy donne naissance à la Division de Marche Burtaire en Juin 1940. Les secteurs fortifiés/défensifs sont composés de sous-secteurs.
- Le sous-secteur est tenu par un régiment de forteresse.
- Le quartier est tenu par un bataillon (typiquement 2 ou 3 quartiers par sous-secteur)
- Le sous-quartier correspond à un effectif de compagnie.
Ceci étant dit, cette théorie a dans un certain nombre de cas subi des exceptions surtout pour des secteurs hétérogènes CORF-MOM et à la frontière d'armées comme le SFM.
Ainsi dans le cas de Montmédy, la TPM le 26 Aout 1939 est bien un sous-secteur et comprend deux quartiers (Chauvency et Montmédy). Dés le 30 Aout ce découpage change, car le SF passe sous contrôle du 21° CA de la 2° Armée. Chacun des anciens sous-secteurs sont alors tenus par une division de renforcement et prennent alors le nom de secteur !... La litanie des changements est longue ensuite et pourrait expliquer cet apparent décalage d'un cran organisationnel. Je prendrai à l'occasion le temps de mettre à jour la fiche du SF sur le site avec tous ces changements advenus entre Aout 39 et Juin 40.

Bien cordialement
Jean-Michel


Vous ne pouvez pas participer à ce fil de discussion, seuls les membres peuvent y répondre ou y contribuer. S'inscrire est gratuit, rapide et sans engagement.