Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot

désignation

Lien-s partie Constructions :
URTIERE (Observatoire d'infanterie)


Fil ouvert par schnocka ( 97 ) - Posté le 29/05/2023

Bonjour,

Selon les indications dans le dossier 14 de la cote 32N261 de la 57e DI il y a un observatoireà Urtière. Pas d'ouvrage à moins de comptabiliser la future casemate Urtière-Ouest prévue pour l'été 1940.




Réponse de schnocka ( 97 ) - Posté le 30/05/2023

Sur la base des archives postées on voit bien qu'il y a trois observatoires d'infanterie : Urtière, Pré-Maillot et Biaufond. Les deux premiers sont bien avancés à la date du 16/03/40.
Je pense que l'observatoire de Biaufond est https://wikimaginot.eu/V70_construction_detail.php?id=23127.
Le lieu, en hauteur correspond selon moi à cet observatoire. Et je pense que la dalle bétonnée visible sur la photo est le radier. A noter que l'observatoire de Biaufond nécessite que 50m3 de béton contre 71m3 pour Urtière et Pré-Maillot.
dossier SHD 32N261 dossier 14.


Réponse de jolasjm ( 6839 ) - Posté le 31/05/2023
Dernière modification par jolasjm le 31/05/2023.
Rebonjour,

Merci de ce correctif. J'ai modifié la classification de ce bloc en "observatoire d'infanterie".

Ces documents d'avancement de travaux sont toujours très intéressants et permettent en effet par recoupement de préciser les choses. La seule difficulté avec ces documents tardifs, qui ne sont plus que rarement édités après Mars 1940 (ou perdus dans les événements qui suivent) c'est qu'entre Mars et Mai/Juin il peut se passer beaucoup de choses en termes de construction, surtout pour des petits blocs de ce type. En fonction des priorités, certains s'arrêtent au stade reporté par ces documents et d'autres vont jusqu'à l'achèvement. Seul le recoupement avec la constatation de terrain actuelle, ou avec les archives de la SCOICH dans les années 1946-1960, permettent de faire la part des choses.

Je n'ai pas encore récupéré les archives SCOICH du Doubs, mais cela serait surement instructif. L'intérêt de ces fiches c'est qu'elles contiennent des plans, des descriptions générales et la localisation Lambert approximative.

Pour la petite histoire, le Cne Polge qui signe ce document a fait une bonne partie de sa carrière comme membre du bureau d'étude puis responsable de suivi des chantiers CORF du quartier des Cols du Sud (Lavoir, Pas du Roc, Arrondaz...) à la section des travaux de fortification de Modane entre 1930 et 1935. Il était (déjà) capitaine à l'époque. Autant c'était un excellent technicien dessinateur et comptable/administrateur (certains de ses plans de constructions d'éléments d'ouvrages sont des œuvres d'art), autant comme chef de chantier il a été mis en sérieuses difficultés tant par les entreprises civiles que par les événements. Il a été muté - en fin 1935 quant la STF Modane a été dissoute je pense - au Génie de Besançon avec son chef de l'époque, le CB Falcy qui devient commandant de la Chefferie du Génie de Besançon... Somme toute logique qu'il ait abouti au Génie de la 57° DI.

Concernant l'observatoire de Biaufond, l'analyse proposée fait sens. C'est vrai que ce point "Le Planot Nord" ferait un excellent observatoire des deux ponts et du Doubs, et n'est pas particulièrement propice pour un AC. Le tir fichant vers le bas pour ce type de matériel n'est pas vraiment top. Néanmoins, d'après le relevé sur place effectué par François Villars, il y aurait des tirants émergeant de la dalle ce qui suggère en effet une dalle pour canon AC. Il mentionne qu'à proximité immédiate (30m S-S-O) on trouve une fouille ainsi qu'un début de construction d'abri. Peut-être est-ce là l'observatoire ?

Concernant les informations dans ce rapport, on va essayer de les croiser avec la situation actuelle et compléter ce qui manque sur Wiki, quitte à placer les constructions de façon approximative pour inciter les éventuels chercheurs sur le terrain à les retrouver.

Bien cordialement
Jean-Michel



Vous ne pouvez pas participer à ce fil de discussion, seuls les utilisateurs inscrits peuvent y répondre ou y contribuer.
S'inscrire sur le site est gratuit, rapide et sans engagement.