Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




Canon-obusier de 75 mm modèle 1929

(75/29)






Description


Le fonctionnement du Matériel de 75 de casemate modèle 1929 est trés similaire à celle du canon de 75 modèle 1897 dont il est directement dérivé. Le tube et la culasse sont identiques, les freins et récupérateur sont du même type, le tourillonement se fait aussi au 3/5ème du tube.
La masse oscillante composée du tube (bouche à feu), du berceau dans lequel il glisse, du frein et du récupérateur est montée sur un affut très simple spécifique à la forteresse (1). Cet affut est composé de deux flasques montés sur une sellette pivotant autour d'un axe. Le tube est doté d'une rotule assurant l'étancheité du créneau à l'endroit ou il traverse la plaque d'embrasure.
Son dépassement de prés de 1,50 m à l'extérieur le rend fort vulnérable à l'artillerie adverse et constitue l'une des principales faiblesse de ce matériel.

Bien qu'initialement destinée à être utilisée en tir courbe, cette pièce a aussi été utilisée en tir direct dans certains ouvrages (Cap Martin, Alpes...)

Fin mai 1929, un prototype est présenté par les l'établissement de Puteaux et c'est au final le modèle proposé par les Chantiers de la Loire qui sera adopté sous le vocable de Matériel de 75 de casemate Modèle 1929

Le canon obusier de 75 mle 29 a été produit en deux versions, avec commandes de pointage à gauche ou à droite(2). Une lunette de visée type APX L647 solidaire de l'affut permet le tir à vue directe. La pièce étant une arme à tir courbe, cette lunette est dotée d'un prisme mobile commandé par un volant de commande entrainant aussi un plateau indiquant l'angle de site de l'objectif visé permettant le régale de la hausse du canon. Cette lunette existe en deux versions, montage à droite ou montage à gauche selon la version du canon auquel elle est destinée.

Côté portée et cadence de tir, cette arme ne parvenait pas à atteindre les spécifications souhaitées par la CORF dans ses premières spécifications (3) et ce matériel est produit dans l'urgence et adopté malgré ses défauts afin de permettre d'équiper rapidement les premiers blocs d'artillerie à construire. Il sera remplacé ensuite par d'autres versions répondant mieux au besoins initialement exprimés.



Caractéristiques de la piéce


La bouche à feu de 75 modéle 29 est quasi-identique à celle de 75 mle 1897 avec quelques légères modifications. Les rayures sont approfondies et la bouche est adaptée au berceau du support de casemate. Elle est dotée de la culasse équipant le modéle 1897, à chargement manuel.


- Calibre (mm): 75
- Longueur tube (m) : 2,721
- Longueur rayée (m) : 2,229
- Pointage en hauteur : -9° / +40°30'
- Pointage en direction : 45°
- Portée maximale : 12.000 m
- Cadence de tir maximale : 30 coups/minute
- Cadence de tir nominale : 12 ou 24 coups/minute
- Poids approximatif : 2.315 kg



Munitions utilisées


Le canon de 75 mle 29 utilise les même munitions que le modèle 1887, celles ci sont décrites dans la page Munitions utilisées dans la fortification proposée dans la partie Tout-Savoir du site


Vitesses initiales


- Obus explosif Mod 1917 : 577 m/s
- Obus explosif Mod 1900-1915 : 545 m/s
- Obus explosif Mod 1900-1915 (Charge moyenne) : 400 m/s
- Obus explosif Mod 1900-1915 (Charge réduite) : 341 m/s
- Obus de rupture M : 570 m/s
- Obus à balles Mod. 1926 : 535 m/s


Portée


Donnée à angle maxi de 45
- Obus explosif Mod 1917 : 11 200 m
- Obus explosif Mod 1900-1915 : 8 500 m
- Obus explosif Mod 1900-1915 (Charge moyenne) : 6 700 m
- Obus explosif Mod 1900-1915 (Charge réduite) : 6 400 m
- Obus de rupture M : 9 000 m
- Obus à balles Mod. 1926 : Sans objet, durée de trajet supérieure à 24 secondes


Donnée à angle de 25°
 - Obus explosif Mod 1917 : 9 400 m
- Obus explosif Mod 1900-1915 : 7 250 m
- Obus explosif Mod 1900-1915 (Charge réduite) : 5 400 m
- Obus de rupture M : 7 600 m
- Obus à balles Mod. 1926 : Sans objet, durée de trajet supérieure à 24 secondes



Service de la Pièce


Le service du canon de 75 modèle 29 sous casemate demandait une équipe de 8 personnes constirtuée comme suit :

- 1 Sous officier chef de pièce,
- 1 Pointeur,
- 1 Aide pointeur,
- 1 Tireur,
- 1 Chargeur,
- 1 Artificier,
- 2 Pourvoyeurs



Fabrication et Déploiement


Ce matériel incompatible avec l'utilisation sous tourelle du fait de la volée du canon emergeant du cuirassement n'a été utilisé que sous casemate. Il a été fabriqué par les Chantiers de la Loire , 30 piéces seront en place en 1940, 14 dans le Nord-Est, 12 dans les Alpes et 4 en Corse.


Ouvrages du Nord-Est


- Ouvrage du Hackenberg, bloc 5 - 3 pièces,
- Ouvrage du Hackenberg, bloc 8 - 3 pièces,
- Ouvrage du Hochwald, bloc 6 - 3 pièces,
- Ouvrage du Hochwald, bloc 12 - 2 pièces,
- Ouvrage de Rochonvillers, bloc 5 - 3 pièces,


Ouvrages du Sud-Est


- Ouvrage du Barbonnet , bloc 2 - 2 pièces,
- Ouvrage de Cap Martin, bloc 2 - 1 pièce,
- Ouvrage de Cap Martin, bloc 3 - 2 pièces,
- Ouvrage de Castillon, bloc 3 - 2 pièces (n° 23 et n° 48)
- Ouvrage du Monte-Grosso, bloc 3 - 2 pièces,
- Ouvrage de Saint-Roch, bloc 4 - 1 pièce,
- Ouvrage du Sapey, bloc 4 - 2 pièces,


Corse


- Casemate de Sant'Amanza, 2 pièces,
- Casemate d'Arena, 1 pièce,
- Casemate de Saint-Cyprien, 1 pièce,


Des essais de manutention de munitions et de tirs ont eu lieu au HACKENBERG à l'été 1934 (PV d'exercice du 12 Septembre 1934)



Divers


Le cout d'une pièce de 75/29 montée sous casemate s'élevait à 220 000 Frs.



(1) Pour éviter que se reproduise la situation de 1914 où une partie des pièces avaient été retirées des forts modernisés par le commandement et de ce fait privé la fortification d'une garnde partie de ses moyens, les affûts employés sont d’un modèle spécifique à la fortification Maginot et sont inutilisables en dehors de celle ci. Le tube est par ailleurs incompatible avec les affuts pour 75 de campagne alors en service dans l'armée française.

(3) Un exemplaire avec commandes à gauche équipait le bloc 4 de l'ouvrage d'artillerie de Saint-Roch dans les Alpes. Il semble que ce soit le seul exemplaire dans cette version et qu' il s'agirait d'un prototype.

(3) La CORF avait demandé que soit mise au point une pièce capable d'atteindre une cadence de tir de 40 coups par minutes et une portée de 14 000 m



Rédaction initiale P LAMBERT 2015Source : wikipédia, Lt Col Collin, web



© 2015 / 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 29/11/2018




Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu