Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




Episcope de cloche APX L 639

(L639)






L'épiscope L939 a été créé afin de pouvoir assurer en temps normal la surveillance des abords des ouvrages et casemates.
Cette surveillance était assurée par les observateurs en place dans les cloches de Guet Fusil Mitrailleur (GFM) qui devaient dès lors pouvoir disposer d’une possibilité d’observation de l’extérieur.

Il ne pouvait être question de procéder à l'observation directement au travers du créneau ouvert, l'observateur aurait alors été directement soumis au courant d'air inévitable et exposé aux balles ennemies. Il fallut trouver un système permettent de garantir l’étanchéité des créneaux et la protection des guetteurs contre les tirs ennemis (balles d'infanterie).

Dans les cloches GFM du type A , ce rôle fut dévolu à l'épiscope L 639.

Description

L'épiscope L 639 se présente sous la forme d'un bloc construit en acier doté de chaque coté d'un tourillon permettant de l'insérer et de le maintenir en place dans le créneau.

Episcope L639

Représentation d'un épiscope vu coté intérieur.



Sa face arrière comporte en partie basse une lucarne permettant l'observation, et une poignée en partie haute. Du coté gauche un maneton permet de le verrouiller en position utilisation dans le créneau, du coté droit, une manivelle permet de régler l'inclinaison du miroir supérieur. Sa position est maintenue grâce à un système d'encoches permettant son blocage.

Abri de l'ANCIENNE REDOUTE

Episcope en place dans son créneau



Un volet de protection occulte l'ouverture extérieure lorsque l'épiscope n'est pas utilisé, protégeant son miroir supérieur des projections diverses et offrant une meilleure protection au guetteur.

Vu de l'extérieur, il laisse apparaitre en partie haute le miroir supérieur lorsqu'il est utilisé ou le volet de protection lorsqu'il est inutilisé.

Abri de l'ANCIENNE REDOUTE

Episcope vu de l'extérieur de la cloche GFM
Le volet de protection n'est pas en place,
le miroir supérieur est directement accessible



Principe

L'épiscope est basé sur le principe de l'utilisation de deux miroirs plans réfléchissant la lumière. Dépourvu de système optique (lentilles) ou de miroirs déformants, il n'offre aucun grossissement.

Episcope L639

Schéma de principe de l'épiscope L639



Le schéma ci-dessus permet de comprendre le fonctionnement simple de cet équipement. L'image extérieure est réfléchie par le miroir supérieur qui le renvoie vers le miroir inférieur. Celui ci la réfléchit à son tour vers l'observateur au travers de la lucarne d'observation.

Le miroir inférieur est fixe, l'inclinaison du miroir supérieur est réglable grâce à sa manivelle de manœuvre permettant ainsi de faire varier le champ de vision vertical.

L'observateur n'étant pas exposé directement, il est protégé des tirs d'armes d'infanterie ou des protections extérieures ainsi que des courants d'air.


Utilisation

L'épiscope se met en place dans les créneaux de cloche GFM type A en lieu et place du bloc jumelle ou de l'armement prévu.

Il est maintenu dans le cadre du créneau par les deux tourillons latéraux qui se verrouillent dans les coussinets d'hoc du cadre mobile du créneau.

Le maneton d'accrochage coté gauche permet de bloquer l'épiscope verticalement en position d'utilisation. Il sert aussi à le déverrouiller pour permettre de le basculer afin de mettre en place le volet de protection du coté extérieur ou de le retirer pour l'observation.
Dans ce dernier cas, l'observateur devait positionner le volet de protection dans le logement prévu à l'arrière de l'épiscope afin de ne pas l'égarer et d'augmenter la protection offerte par l'épiscope.

L'observateur faisait varier le champ d'observation verticalement (site) en agissant sur la manivelle de manoeuvre du miroir supérieur et horizontalement (direction) en faisant tourner le cadre mobile du créneau.

Chaque créneau était en temps normal doté d'un épiscope. Lorsque cet épiscope n'était pas utilisé, le volet de protection était inséré dans l'encoche extérieure, protégeant ainsi l'optique des projections extérieures.

Lorsque un créneau était occupé par un autre équipement (FM 24-29, mortier de 50 mle 34 ou bloc jumelle type D), l'épiscope retiré du créneau était positionné dans un support accroché sur la circulaire à l'intérieur de la cloche.

Abri de l'ANCIENNE REDOUTE

Episcope remisé sur son support
sur la circulaire de la cloche GFM



Déploiement

L'épiscope APX L 639 est spécifiquement destiné à être utilisé dans les cloches GFM du type A . Il a été conçu et fabriqué par les Ateliers de PuteauX (APX)

Il était conditionné en caisses contenant trois exemplaires ainsi que des miroirs et des glaces de rechange.

Episcopes

Caisse de transport pour épiscopes.



Se révélant totalement inefficace contre les obus, il sera remplacé par un diascope doté d'un blindage dans les cloches GFM du type B





Rédaction

Initiale et maj 2020 - Pascal Lambert



Sources




Page n° 1000101 mise à jour le 06/04/2020 - © wikimaginot.eu 2015 / 2020




Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu