Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




Périscope type C

(C)






Le périscope type C est un périscope de fort grossissement spécialement adapté aux cloches observatoires d'artillerie type VP (Vision Périscopique) .

Il est destiné à l'exécution des réglages des tirs d'artillerie par les méthodes des coups fusants hauts et du réticule tangent.
Pour le réglage par coups fusants, il est associé à un autre périscope de type C ou M


Description

Le périscope est composé, de bas en haut, des éléments suivants :


Une embase

Cette embase permet de fixer par boulonnage le périscope sur la colonne support de la cloche observatoire à Vision Périscopique. Elle est dotée de trois vis de calage permettant d’ajuster avec précision la verticalité du périscope, la verticalité se vérifie grâce à deux niveaux à bulles solidaires du goniomètre.


Un goniomètre

Dont le rôle est de permettre la rotation du périscope sur lui même, et la lecture de la valeur du pointage initial grace à deux microscopes ou apparaissent les indications d'un secteur divisé gravé.


Ensemble optique

Le périscope type C est composé de deux systèmes optiques (lunettes périscopiques monoculaires) distincts, l’un dédié à la direction, l’autre à la hauteur.

Periscopes type B et C

Réticule de la lunette



Le périscope est servi par deux observateurs, celui assurant la direction faisant face à la cible, celui chargé de la hauteur lui tournant le dos.Cette disposition permet le réglage des tirs par la méthode des coups fusants.

Périscope type C

Périscope type C





La lunette de direction est dotée de deux oculaires montés sur un barillet tournant permettant de sélectionner le grossissement. Sur la lunette de hauteur, la sélection du grossissement se fait par l’intermédiaire d’un levier.
La mise au point se fait pour chaque lunette par une bague moletée placée au niveau de l’oculaire.

Périscope type C

Périscope type C




Carter étanche

Le bloc optique est surmonté d’un carter étanche comprenant aussi le sitomètre (voir ci-aprés). Ce carter étanche contient six sachets de produit asséchant (Silicagel) reparti dans quatre tubes perforés.


Coiffe blindée

La partie haute du périscope est protégée par une coiffe blindée réalisée en acier spécial de 15 mm d’épaisseur. Cette coiffe blindée comporte en partie supérieure deux ouverture correspondants aux deux lunettes périscopiques protégées par des grilles de protection amovibles derrières lesquelles se trouvent des verres de protection interchangeables.
La coiffe blindée comporte à son sommet un anneau de manutention.

Photo coiffe blindée émergeant d’une cloche



Réglages et indicateurs

Montée descente de l’ensemble

Le système d’éclipse (monté - descente ) du périscope et du plancher mobile de la cloche est partie intégrante de la colonne support de la cloche sur laquelle le périscope est fixé.
Le planche mobile étant surbaissé pour permettre la mise en place et le retrait du périscope, le système agit dans un premier temps sur le périscope seul qu’il élève de 65 cm pour amener l’amener à bonne hauteur pour les observateurs, périscope en position éclipsée.

Il entraine ensuite le plancher mobile en même temps que le périscope et élève l’ensemble d’au maximum de 50 cm supplémentaire, faisant émerger la coiffe blindée du périscope hors de la cloche tout en maintenant la bonne hauteur de travail pour les observateurs.

L’émergence du périscope devant être limitée à ce qui est strictement nécessaire pour que le champ d’observation soit dégagé, une marque à la peinture est faite à l’intérieur du cuvelage indiquant la hauteur de sortie maximale pour le périscope. Cette opération devant être faite pour chaque périscope, plusieurs marquent existent dans chaque cloche, correspondant chacune à un type de périscope.

Un levier permet le blocage de l’ensemble périscope - plancher mobile une fois le périscope amené à sa position d’observation.


Pointage en direction

Le réglage initial en direction se fait grâce au goniomètre. Il peut être fait soit rapidement grâce à une poignée, soit avec précision par l’intermédiaire d’une couronne dentée et d’une vis tangente débrayable actionnée par le volant de pointage en direction.

La valeur en direction est lisible grâce à deux microscopes posés placés chacun devant un observateur permettant de lire les valeurs portées sur le cercle gradué du goniomètre.

Periscopes type B et C

Microscope du goniomètre
Indication de la direction


Pointage en site

Le pointage en site est réglable à partir d’un volant de pointage situé en partie supérieure du bloc optique. Il peut varier de -160 à + 110 décigrades (-14,4° +9,9°), le zéro correspondant à l’horizontale.

Le sitométre permet aux observateurs de lire directement la valeur en site vers laquelle le périscope est pointé. Il est constitué de deux fenêtres diamétralement opposées indiquant la même valeur placées chacune en face d’un observateur .
Il est gradué en décigrades et affiche les valeurs positive en noir et les valeurs négatives en rouge. Les indications sont éclairées par une lampe.



Micromètres pour le réglage des coups fusants hauts


Indication en hauteur

La lunette de hauteur est dotée d’un micromètre lumineux gradué en décigrades. Il peut être ajusté de +25 décigrades à - 25 décigrades, le zéro correspondant à l’axe horizontal. Ses indications ne sont visibles que lorsque le micromètre est éclairé

Périscope type C

Micromètre de la lunette hauteur



Il est doté de deux éclairages commandés par un rhéostat unique, la sélection de l’éclairage se fait par un inverseur

Indications en direction

La lunette de direction est dotée d’un micromètre gradué en centièmes de décigrades. Il est réglable sur une plage de 0 à 300 décigrades, la position 150 correspondant à l’axe optique vertical de la lunette (valeur lue sur le goniomètre).

Périscope type C

Micromètre direction


Eclairage des indicateurs

Les indicateurs de pointage du périscope sont munis de dispositifs d’éclairage spécifiques permettant leur utilisation lorsque l’éclairage de la cloche est réduit ou éteint.
Les micromètres de lunettes de hauteur et de direction sont équipés de dispositifs d’éclairage permettant leur utilisation de nuit.
Ces dispositifs sont équipés de lampes de 1,35 W fonctionnant sous 4,5 V.

La tension d’alimentation su système d’éclairage est fournie par une alimentation placée en bas de la cloche. Cette alimentation est constituée par un chargeur et une batterie de 3 éléments d’accumulateurs prenant le relève en cas de coupure de l’alimentation électrique.
Une prise spéciale est placée en partie haute de la cloche et le périscope s’y raccorde par un cordon souple muni des connecteurs ad’hoc de chaque coté.


Il convenait que les observateurs soient attentifs lors de la rotation du périscope pour éviter que le cordon ne s’enroule autour de ce dernier et ne s’endommage pas.


Eclairage général

Les fenêtres du sitomètre et les microscopes du goniomètres sont éclairés chacun par une lampe, l’ensemble étant commandé par un seul interrupteur.


Micromètres des lunettes

Le micromètre de la lunette de direction est doté d’un double système d’éclairage permettant de faire apparaître les traits du micromètre en rouge sur fond noir grâce à une première lampe, le champ général étant éclairé par la seconde lampe ou faisant apparaitre les traits du micromètre en noir sur fond rouge.
Ces deux lampes disposent chacune de leur propre ensemble interrupteur - rhéostat permettant d’en faire varier l’intensité.

Le micromètre de la lunette de hauteur est doté de deux éclairages commandé par un rhéostat unique, la sélection de l’éclairage se fait par un inverseur



Caractéristiques

  • Poids du périscope : 214,5 Kg

  • Dimensions du périscope 1,67 x 0,48 x 048 m

  • Poids du capot de protection : 40,8 Kg

  • Poids de la caisse étanche : 100 Kg

  • Dimensions de la caisse : 1,89 x 0,58 x 0,58 m

  • Poids de l'ensemble : 355,3 Kg

  • Hauteur périscopique : 1 m

  • Dispositif d’éclairage : 7 lampes de 1,35 W sous 4,5 V



Lunette de direction

  • Grossissement : 15 X - 25 X

  • Champ : 3,4 Gr - 2,4Gr (

  • Anneau oculaire : 4 mm - 2,4 mm

  • Distance d’anneau : 16mm - 10 mm

  • Amplitude du pointage : 400 gr

  • 2 oculaires correspondant chacun à un grossissement


Lunette de hauteur

  • Grossissement : 2,5X - 8 X

  • Champ : 19 Gr - 6 Gr (

  • Anneau oculaire : 4 mm - 2,4 mm

  • Distance d’anneau : 20 mm

  • Amplitude du pointage : -16 à +11 gr

  • Oculaire unique, changement de grossissement par levier


  • Précision des pointages : +- 2/100 Gr



Stockage - Mise en place

Lorsqu’il n’est pas utilisé, le périscope est stocké dans une caisse de transport sur une caisse de transport étanche sur roulette. Il est doté d’un capot de protection destiné à permettre de hisser le périscope sans endommager ses organes de commande et oculaires.

Périscope type B et C


Periscopes types B et C

Caisse du périscope B n°22
Observatoire de la Ferme Thierry



Le capot de protection comprend des logements pour les volants de pointage en direction et en site ainsi que la poigne de pointage en direction qui sont démontés lorsque le périscope n’est pas en place dans la cloche VP.

Périscope type C

Capot de protection



Il possède 4 galets permettant son roulement sur les rails placés de part et d’autre de l’échelle donnant accès à l’étage supérieur de la cloche lors du hissage du périscope.

Puits d'accès à une cloche VP

Echelle d’accés à la cloche VP
Noter les rails placés de chaque coté de l’échelle pour la manoeuvre du périscope



Dans la cloche, les agréés nécessaires sont installées. Elles sont constituées d’un palan principal pour le hissage du périscope et de deux rails qui prennent place en partie haute de la cloche sur des supports prévus à cet effet. Ces rails supportent chacun un petit palan destiné à permettre la translation du périscope une fois celui-ci hissé en partie haute.

Intérieur d'une cloche VP

Agréés en place dans la cloche à l’étage supérieur
Manque le palan principal qui n’est pas présent sur cette photo.



La boite de transport est année au pied de la cloche et sa partie supérieure est enlevée.
Le périscope est alors équipé d’un palonnier attaché aux deux anneaux du support de protection. Il est ensuite hissé grâce au palan principal jusqu’en haut de la cloche.

Périscope type C

étapes 1 à 4



Une fois arrivé en partie haute, la trappe est refermée et les crochets des deux petits palans placés sur les rails sont attachés au palonnier et le grand palan es détaché et remisé.

Périscope type C

Mise en place dans la cloche - étapes 5 et 6



Les deux petits palans permettent de lever le périscope et de lui faire faire un mouvement de translation permettant de l’amener au dessus du plateau de la colonne support.

Une fois positionné sur la colonne support, le périscope solidarisé de cette dernière par trois boulons fortement serrés.
La colonne support est alors levée et le périscope introduit dans la gaine de guidage.


Réglage de la verticalité

Afin de pouvoir indiquer des valeurs exactes en site, le périscope doit être calé afin que sa rotation se fasse dans un plan strictement horizontal.
Une fois boulonné sur la colonne support de la cloche et mis en position d’observation, le réglage de sa verticalité se fait en jouant sur les trois vis calantes reliant son embase à sa plaque de base.
L’alignement est controlé grâce aux deux niveaux à bulle placés sur le goniomètre de l’appareil.



Réglage du goniomètre

Afin que les valeurs en direction indiquées par le goniomètre correspondent à celles utilisées lors de l’établissement du canevas de tir, il convient de procéder une fois le périscope en place au calage du cercle divisé portant les valeurs lues grâce aux deux microscopes du goniomètre.
Pour cela, l’observateur chargé du réglage pointe un élément dont le gisement est parfaitement connu. Une fois ce point centré dans le réticule de la lunette de direction, le cercle divisé est amené manuellement à la valeur de la direction du point visé, puis bloqué.
Les valeurs indiquées par le goniomètre correspondent dès lors à celles du terrain.




Accessoires et rechanges

Le périscope type C est fourni avec les boites d’accessoires et de rechanges suivantes :


Boite de boulons de fixation

Cette boite contient les trois boulons prévus pour la fixation de l’embase du périscope sur la colonne support de la cloche ainsi que la clef de serrage correspondante.
Elle comprend aussi des grilles de rechanges pour la coiffe blindée.


Boite d’outillage

La boite contient:

  • 3 tournevis

  • 1 broche de manoeuvre du cercle gradue du micromètre et de serrage des écrous du capot de protection

  • 1 broche pour le réglage des microscopes de lecture

  • 1 clef (vis de blocage de la poignée de pointage en direction et vis à pompe du cercle gradué du goniomètre

  • 1 clef pour le réglage des niveaux à bulle du goniomètre

  • 1 clef pour le réglage des vis calantes de l’embase et leurs vis de serrage

  • 1 clef pour les logements de Silicagel

  • 1 clef pour le robinet d’assèchements(non utilisé)

  • 2 raccords pour l’assèchement par circulation d’air (non utilisé)

  • 1 pince plate

  • 1 blaireau

  • 1 pompe à huile

  • 1 cordon d’éclairage (liaison électrique entre la cloche et le périscope)


Boite des pièces de rechange

  • Boite 1

    • Miroirs avec supports et vis

    • Glaces d’entrée avec montures

    • Cordon d’éclairage

  • Boite de joints

  • Boite d’ampoules de rechange

  • Sachets Silicagel

  • Verres de protection des oculaires


  • Chaque observatoire est par ailleurs doté des ingrédients nécessaires (Huiles, graisse, alcool, chiffons, savon...).



    Fabrication - Déploiement

    Les périscopes type C sont de fabrication HUET (à vérifier) et SOM Paris.

    Un système d’asséchage du périscope par circulation d’air était prévu dans les cloches VP, on peut encore y voir la tubulure correspondant à l’amenée d’air.
    Les premiers périscopes fabriqués ont été dotés des raccords correspondants mais ce système n’a jamais été utilisé.


    Déploiement

    Le périscope type C a été livré en 28 exemplaires, dont 4 de rechange.


    • ...

    • n°5 - Observatoire de l'ouvrage du Kerfent - SOM

    • ...

    • n°17 - Observatoire d’Hestroff

    • ...







    Rédaction

    Initiale Pascal LAMBERT
    Mise à jour - Pascal LAMBERT




    Sources

    Wikimaginot
    Instruction sur la description, l’emploi et l’entretien des périscopes type B et C pour observatoires cuirassés à vison périscopique - Avril 1938










    Page n° 1000124 mise à jour le 02/06/2020 - © wikimaginot.eu 2015 / 2020




    Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
    Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

    Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
    Nous contacter au bas de cette page
    pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

    Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu