Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




Tourelle démontable modèles 1935 et 1937

(TD 35/37)






La tourelle démontable pour mitrailleuses modèle 1935 ou 1937, aussi appelée Tourelle par éléments ou tourelle Dufieux est un cuirassement destiné à compléter la défense des intervalles ou l'ossature d'un Point d'Appui (PA).

ROHRBACH - FORT CASSO - (Ouvrage d'infanterie)



La nécessité de disposer pour la fortification de campagne d'un système facile d'emploi et peu couteux permettant la mise à l'abri de l'infanterie d'une mitrailleuse et de ses servants a conduit la Section Technique du génie à étudier dés le début des années 30 un cuirassement transportable et d'une mise en oeuvre simple. Ces études déboucheront en 1935 sur la mise à disposition de l'infanterie de la Tourelle démontable modèle 1935, laquelle sera suivi en 1937 d'une version légèrement améliorée (modèle 1937).


Tourelle démontable STG mle 35/37



Ce cuirassement sera le seul cuirassement destiné à l'équipement des positions de campagne développé spécifiquement dans les années 30, tous les autres cuirassements utilisés lors du conflit étant des cuirassements déjà en service en 1914-1918. Notons cependant qu'en 1937-38 une version "lourde" prévue pour canon de 25mm était en développement, mais ne verra jamais le jour (1).


Description

La tourelle démontable est composée de deux parties principales, une partie fixe destinée a être enfouie et une partie supérieure mobile blindée émergeant du sol assurant la protection de l'arme et du tireur.

La partie fixe est en tôle ordinaire et comporte une porte permettant l’accès à la tourelle depuis, selon le cas, la tranchée ou le bloc dans lequel elle est intégré.

Elle est dotée en partie supérieure d'une couronne en acier moulé réalisée en deux partie pour en faciliter la manutention. Cette couronne est équipée d'un chemin de roulement supportant la partie mobile. Ce chemin de roulement assure la liaison entre les deux parties et permet à la partie mobile de tourner sur 360 °.

La partie mobile est constituée de trois éléments en acier moulé superposés (deux couronnes et une calotte) assemblés par des boulons articulés et du manchon protégeant l'arme monté sur une rotule.
Elle est dotée de deux fentes d'observation obturées par des volets blindés et la calotte supérieure est percée de deux orifices en partie haute destinés à la mise en place du périscope. Elle est dotée d'une trappe en partie haute permettant l’accès à la tourelle.

La calotte supérieure existe en trois versions de hauteur différente adoptées en fonction du débattement vertical nécessaire pour l'arme (Hauteur 250 mm pour terrains accidentés, 190 mm pour terrains à déclivité moyenne et 130 mm pour terrains plats).

La rotation de la tourelle est assurée par une manivelle débrayage et un système de cames réglables permet lors des tirs de nuit de régler automatiquement la hausse de l'arme en fonction du relief lorsque la tourelle tourne.

Les étuis sont collectés dans un sac et la ventilation de la tourelle est assurée par le carter de protection de l'arme agissant par dépression (venturi)

La tourelle démontable est prévue pour résister aux armes à tir tendu de petit calibre (mitrailleuse de 13,2mm, canon de 25 et de 37) ainsi qu'aux coups d'artillerie explosant à proximité immédiate.



Caractéristiques

- Poids : 1 420 Kg avec cuvelage et armement mais sans personnel(varie selon la calotte supérieure utilisée)
- Poids des éléments : de 150 à 280 Kg
- Epaisseur du blindage : de 30 à 84 mmm au niveau de la rotule.

Le prix unitaire d'un tel cuirassement est évalué à 160.000 F en 1939 et la capacité de production de l'industrie se monte à 500 unités par année au mieux, pouvant être doublée dans un contexte d'économie de guerre. (2)



Armement

La tourelle est dotée au titre de l'armement de deux mitrailleuses Hotchkiss 8mm mle 1914 dont une de réserve et est équipée d'un périscope d'infanterie modèle 30 pour le modèle 1935 ou modèle 'K' pour le modèle 1937.

En remplacement de la mitrailleuse l'équipant, la tourelle par éléments devait pouvoir être équipée d'un canon antichar de 25 mm dérivé du modèle SA Mle 1934 Hotchkiss alors en dotation dans l'infanterie moyennant l'utilisation d'un arceau spécial.
Bien que prévu par la notice provisoire de février 1939, aucun usage de cette arme n'a été rapporté.



Accessoires

En sus de son armement, la tourelle est livrée avec un lot d'outillage, une lampe à magnéto et un nécessaire pour son camouflage composé d'une armature métallique, d'un filet adaptés pour la tourelle (Cf. photos ci après) et d'un second filet destiné à la couverture de la tranchée d’accès.
Un nécessaire de manutention complète la dotation, il est composé de deux barres de transport longues équipées de chaines à crochet et deux deux barres de transport courtes avec des chaines à piton d’accrochage permettant de régler leur écartement en fonction de la pièce transportée



Mise en œuvre

Stockées jusqu'à la mobilisation dans les parcs mobiles de fortification ou les Parcs Régionaux du Génie, les tourelles sont mises en place dans les emplacements préparés dés l'occupation de la position par les unités qui en assurent le transport à pied d’œuvre et le montage.
Elles sont mises en place dans des fouilles ou le plus souvent dans des cuves bétonnées et ensuite calées par remplissage avec de la pierraille ou des brindilles de l'espace entre la tourelle et la fosse.
Seule émerge alors la partie blindée et le manchon protégeant la mitrailleuse, lesquels sont camouflés sous l'armature métallique et le filet prévus à cet effet, rendant l'ensemble difficile à distinguer ainsi que le montre la photo ci dessous.



Tourelle démontable camouflée




Déploiement - Eléments subsistant

Ces cuirassements ont été déployés sur tout le front et le dernier numéro de fabrication connu est le 624.

Un crédit de paiement de 4 millions de francs en 1937 et un engagement de 6 millions de francs sur 1938 sont approuvés en Avril 1937. Les 6 millions de 1938, qui intégraient 2 millions pour des tourelles démontable de type "lourd" sera finalement totalement attribué à la construction de modèles légers (1).

Nombre de ces tourelles ont été récupérées par l'armée allemande et les collectionneurs de tous poils; il n'en reste aujourd'hui sur le terrain plus que quelques exemplaires forts incomplets. Seuls quelques musées permettent d'en voir des exemplaires restaurés et complets (Hatten, Uffheim, Fermont, Hackenberg...)



(1) Prévisions budgétaires de la 4e Direction - 1937 - SHD Carton 7N3796
(2) Note sur l'organisation du terrain - Gal PHILIPPE - 1939 - SHD Carton 2V277






© 2015 / 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 15/08/2019




Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu