Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




Poste émetteur récepteur ER 250 F

(ER 250)






Le poste ER 250 type F est un poste développé spécifiquement pour la fortification Maginot. Il est le fruit des études menées dés 1930 par le Service de la Radiotélégraphie Militaire

A l'instar du modèle ER 50, il ne fonctionne en émission qu'en mode graphie (Morse) mais peut recevoir en graphie comme en phonie.
Ce poste d’une puissance de 250 watts était alimenté par le secteur.


Constitution


L’émetteur-récepteur ER 250 est en fait constitué d'un émetteur auquel est adjoint un récepteur type F séparé. Ce récepteur est décrit par ailleurs.

L'émetteur de 250W type F était composé d'un meuble d’alimentation, d'un meuble poste et d'un meuble d'antenne. Ces meubles étaient montés sur ressorts pour amortir les chocs et vibrations en cas de coup d'artillerie sur le bloc abritant la station, les filaments des lampes supportant très mal les vibrations importantes.


Meuble alimentation


L'alimentation de l'ensemble est assurée en 220 V triphasé par le meuble alimentation qui fourni fourni la HT et la tension filament nécessaire pour le fonctionnement de l'émetteur ainsi que le 220 V monophasé pour le récepteur. La haute tension est produite par un transformateur élévateur au secondaire duquel est placé un redresseur triphasé composé de 6 valves type PH 400.


Meuble émetteur


La partie émetteur est composée du meuble émetteur et d’une boite contenant les cinq blocs d’accord permettant de changer de gamme d'émission.
Ces blocs constitués de selfs sont interchangeables et permettent de couvrir la gamme de longueurs d'ondes de 60 à 1 000 mètres en émission.

L’émetteur type F est basé sur l'utilisation d'un simple oscillateur peu stable et la production de la haute fréquence est assurées par 4 triodes type TM 75 watts ou deux triodes TM 150 Watts montées en parallèle.
Cet oscillateur travaille sous une tension d’anode de 1 500 V, l’émission en graphie est obtenue par l'application de cette tension au travers d'un relais piloté par le manipulateur. La tension de filament est de 6 ou 9V selon le type de triode utilisée
La puissance délivrée en sortie de l'appareil est comprise entre 250 et 350W pour une puissance électrique absorbée de 750 W à 1 000W.



Poste emetteur-récepteur ER 250 W type F
Vue rapprochée du meuble émetteur avec les blocs d'accord
Le meuble d'antenne est visible à l'arrière plan



Meuble antenne


Le meuble émetteur et le poste récepteur type F sont raccordés à une antenne unique au travers du meuble d’antenne
Le meuble antenne permet l’accord de l’émetteur avec l’antenne extérieure dont les dimensions, variant selon celles de la façade du bloc, ne sont pas en rapport avec la longueur d’onde de la station.
L’accord est mesuré par un ondemètre type F (fabrication Construction Radio Electrique), un sélecteur permet de connecter l’antenne soit directement au récepteur, soit à l’émetteur au travers du circuit d’accord.

Là encore la technique utilisée est pour le moins dépassée, l'utilisation de circuits sélectifs aurait permis le fonctionnement simultané des deux appareils, ceux ci étant calés sur des fréquences différentes.



Mise en oeuvre


Le poste émetteur ER 250 W type F était utilisé en conjonction avec plusieurs postes récepteurs type F (ou R11), les posts récepteurs se partageant l'émetteur grâce au Systéme de télécommande et de signalisation pour TSF d'ouvrage . Nous vous invitons à voir cette page pour la description du réseau partage ainsi formé et l'explication de son fonctionnement



Déploiement


L'émetteur F 250 W aurait été fabriqué en une cinquantaine d'exemplaires par des sociétés civiles. Il aurait été fabriqué 200 exemplaires des récepteurs type R 11 et F.

Ces équipements étant inadaptés à un usage autre que stationnaires et de plus techniquement dépassés, ils n'ont pas été réutilisés par l'armée allemande ou l'armée française après juin 1940. Cela explique qu'il n'en existe plus d'exemplaire complet, seuls deux ou trois postes de ce type incomplets ou reconstitués sont visibles de nos jours



Ouvrage du Bois-du-Four
Reconstitution d'un poste émetteur-récepteur ER250 type F
Réalisation Michael Seramour





Sources : A Hohnadel, M Truttmann, Schéma des postes type F

© wikimaginot.eu - Rédaction initiale 2015 et mise à jour mars 2017 Pascal LAMBERT



© 2015 / 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 16/03/2017




Cette page peut receler des erreurs, des inexactitudes ou être incomplète.
Nous vous invitons à nous aider à l'améliorer en y participant.

Pour cela rien de plus simple: il vous suffit de cliquer sur
Nous contacter au bas de cette page
pour nous faire part de vos commentaires, suggestions, corrections ou informations et nous transmettre vos photos et documents.

Merci d'avance, la communauté wikimaginot.eu