Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




MAGNIEN René Alphonse, Général de Brigade






René Alphonse Joseph Magnien. Né à Touques (Calvados) en 1880 et décédé le 10 août 1952 à Saint-Gervais-les-Bains en Haute-Savoie.

Général de Brigade, Commandeur dans l'ordre de la Légion d'Honneur.

Orphelin de pére, René MAGNIEN intègre l'école Polytechnique en 1901 pour en ressortir en 1903 et être affecté dans l'artillerie ou il servira lors de la première guerre mondiale.

A la fin du premier conflit, il intègre la section technique du ministère de la guerre qu'il quitte en 1934, promu colonel, pour prendre le commandement du 157° RAP (Régiment d'artillerie de Position) cantonné à Nice.
Il est promu général de brigade en 1938 et prend alors la tête du Secteur Fortifié des Alpes Maritimes (SFAM) qu'il commandera avec brio en 1940 lors de l'offensive italienne.

A la fin du conflit, le Gal Magnien est atteint par la limite d'âge et versé dans la réserve. Il finira sa vie avec son épouse à Saint-Gervais-les-Bains ou il décèdera en 1952


Citation à l’ordre de la Division, du Corps d’Armée, de l’Armée.


MAGNIEN René, général de brigade, commandant le secteur fortifié des Alpes-Maritimes :
Officier général d'une très haute valeur morale, réalisateur opiniâtre, ayant les plus belles qualités de Chef.
A remarquablement commandé, dans la bataille, le Secteur Fortifié dont il avait su faire un inexpugnable rempart.
A su réaliser dans sa grande Unité l'union intime de toutes les armes.
A été ainsi l'âme de la résistance victorieuse opposée à un ennemi très supérieur en nombre, qui, malgré de très lourdes pertes, est parvenu seulement à écorner la position des avant-postes.




Général René MAGNIEN




Secteur(s) concérné(s) :SFAM




© 2015 / 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 28/05/2016