Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




Appareil isolant Mandet-Commeinhes modéle 1939

(MC 39)






Les appareils respiratoires isolants en service dans l’armée française dans les années 30 étaient réservés à des personnels spécifiquement formés à leur utilisation.
Le besoin d’un appareil simple d’utilisation pouvant être employé par un personnel non formé fut comblé par l’appareil Mandet-Commeinhes (1) adopté en 1939, connu sous l’appelation MC 39.

Cet équipement est un appareil respiratoire isolant fonction en circuit ouvert, c’est à dire sans recyclage de l’air expiré.

Il est doté de deux bouteilles d’air comprimé à 200 bars alimentant une poche gonflable au travers d'un système de valve automatique qui s'ouvre lorsque la poche gonflable est presque vide. Cet ensemble remplace le détendeur et assure la disponibilité permanente d'air sous une pression positive faible pour l'utilisateur.
La poche gonflable est raccordée au masque de l'utilisateur par un tuyau flexible terminé par un embout permettant son raccordement direct sur le masque à gaz, l’air aspiré par l’utilisateur provient dés lors directement de la poche gonflable , l’air expiré étant simplement rejeté par la soupape d’expiration du masque.

L’autonomie typique de cet équipement est de l'ordre d'une heure, variant suivant les efforts fournis par le porteur. La quantité d'air disponible est indiquée par un manomètre monté sur un conduit souple donnant à l’utilisateur la pression résiduelle d’air comprimé dans la bouteille. Un sifflet automatique parvient l’utilisateur lorsque la bouteille en service est quasiment vide.

Avantage supplémentaire à ce fonctionnement simple, cet équipement se raccorde sur tous les masques standard en usage dans l’armée française sans nécessiter de modification de ces derniers. Il suffit donc à l’utilisateur de brancher le tuyau de appareil MC 39 sur son masque sans avoir à se soucier de problèmes de compatibilité ni de devoir suivre un mode opératoire particulier lors de l’utilisation de l’appareil respiratoire isolant.

Coté entretien, cet équipement n’est pas en reste puisqu’il suffit de remplacer les bouteilles d’air comprimé pour qu’il soit de nouveau fonctionnel.

Plusieurs milliers d’exemplaires auraient été mis en dotation dans l’armée française en 1940.

(1) Georges Commeinhes, concepteur de cet équipement s’était engagé dans la 2ème DB et fut tué en 1944 devant Strasbourg.




© 2015 / 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 04/09/2016