Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




Consortium Electrique du Nord-Est

(CENE)






L'alimentation électrique des ouvrages de la fortification Maginot n'a pas été sans poser de sérieux problèmes sur les plan économiques et stratégiques aux concepteurs de la ligne fortifiée et à l'état français.

La principale problématique rencontrée était que sur une partie du nord-est français, la production électrique était assurée sur les avants de la ligne principale de résistance (quand l'énergie ne provenait pas directement de Suisse ou d'Allemagne) et qu'aucune connexion réelle n'était assurée avec le réseau de production et de distribution coté français.
Cette situation qui peut de prime abord paraitre surprenante s'explique simplement par des raisons historiques pour l'Alsace-Moselle et le fait qu'à cette époque la production, le transport et la distribution de l'énergie électrique n'étaient pas du ressort de l'état mais étaient laissées à des entités autonomes dont les réseaux de distribution ne couvraient qu'un secteur géographique limité et étaient gérés indépendamment les uns des autres.

Si l'on rajoute à ces éléments le fait que que les ouvrages étaient pour l'époque de gros consommateurs d'énergie que les réseaux locaux n'étaient pas à même d'alimenter en l'état, il devient évident que pour assurer l'alimentation électrique de la ligne fortifiée et garantir autant que faire se pouvait la fiabilité de cette alimentation en la soustrayant à l'emprise ennemie, une refonte complète du réseau de transport et de distribution destinée à créer une réelle interconnexion entre les sources de production situées en France devait être menée à bien.

Les enjeux financiers nécessaires pour établir en arrière de la zone de front une infrastructure de distribution interconnectée et sure dépassaient de loin les possibilités des sociétés électriques locales, et les finances publiques ne pouvaient assurer les investissements nécessaires d'autant plus que la production et la distribution de l'énergie électrique étaient alors assurés par des sociétés de droit privé.

Cette situation mena à la création en 1931 du CENE (Consortium Électrique du Nord Est), groupement d’intérêt économique de droit privé disposant des fonds nécessaires pour la modernisation du réseau de production et de distribution français dans le nord est de la France et regroupant les grands acteurs dans le domaine de la production et de la distribution d'électricité du Nord Est dont la SALEC (Société Alsacienne et Lorraine d'Electricité), l'ES (Electricité de Strasbourg), la Compagnie Lorraine d'Electricité et la Compagnie Electrique de la Sidérurgie Lorraine.




© wikimaginot 2017 - Rédaction initiale 2015 Pascal LAMBERT




© 2015 / 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 28/07/2017