Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




370° Régiment d'Artillerie Lourde sur Voie Ferrée

(370° RALVF)






Le 370° Régiment d'Artillerie Lourde sur Voie Ferrée n'est pas à proprement parler un régiment d'artilleire puisqu'il ne dispose d'aucune piéce d'artillerie. Il s'agit dans les faits d'un régiment de servitude chargé de la construction et de l'entretien des épis de tir et voies spécifiques au matériels utilisés par l'ALVF.


Historique succint du régiment


A la mi-septembre 38, l'affaire des Sudètes entraine la mise sur pied du noyau d'active du 370° RALVF. Il sera démobilisé à la suite des l'accords de Munich intervenus à la fin du même mois.

Lors de la mobilisation générale, le 370° RALVF sera mis sur pied par le centre mobilisateur d’artillerie CMA 26 à Châlons sur Marne du 06 au 21 septembre 39.



Composition du régiment


Le 370° RALVF est composé comme suit :

- Etat-major,
- Batterie Hors Rang
- I° Groupe d’Exploitation de voie normale (1°, 2° et 3° batteries),
- II° Groupe de Construction de voie normale (10°, 11°, 12° et 13° batteries),
- III° Groupe de travailleurs et d’engins mécaniques (21°, 22° et 23° batteries).






Sources : ATF40, basart, lignemaginot.com



© 2015 / 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 03/08/2016



Fils de discussion



Encadrement et cantonnements du 370° RALVF en 1940
7 messages, le dernier est de SCHOEN le 06/08/2016