Wikimaginot, le wiki de la ligne maginot




86° Bataillon Alpin de Forteresse

(86° BAF)






Le 86° Bataillon Alpin de Forteresse (BAF) est un bataillon faisant partie de la 58° Demi-Brigade Alpine de Forteresse. Comme elle, il n'est créé qu'à la mobilisation avec les deux autres bataillons qui la compose, les 76° et 96° BAF


Mobilisation


Le 25 aout 1939, le Centre Mobilistaeur de l'Infanterie 152 (CMI 152) à Nice les trois bataillons qui composent la 58° Demi-Brigade Alpine de Forteresse DBAF à partir du noyau actif de la 2° compagnie du 76° BAF du temps de paix et de réservistes.

Le 86° BAF est affecté au Secteur Fortifié des Alpes Maritimes ou il tient le quartier Sainte Agnés(Sous-secteur Corniches). Son PC est établi au Col de la Torre.

Il est alors composé d'une compagnie de commandement, de deux compagnies mixtes, et d'une compagnie Hors Rang (CHR) auquelles se rajouteront ensuite les Section d'Eclaireurs Skieurs (SES) des 20° et 25° BCA lors du départ de ces bataillons pour le front du Nord est.



Encadrement


Commandement : Cne COLBRANT
Adjudant-Major : Cne BARBAREL, puis ALLéGRE (decembre 1939) puis GAILLOT à partir du 25 avril 1940
1° Cie : Cne VALA
2° Cie : Cne ALLéGRE puis Lt ICARDO
CHR : Cne LONG puis Lt CASAGLIA et ABIVEN (juin 1940)
SES : Slt ICARDO puis BRéS
SES (ex 20° BCA) : Adj BECK
SES (ex 25° BCA) : SLt PROTCHé
Ouvrages :

- Col des Banquettes (EO 7) : Lt VERNET puis AC GUTH à partir du 12 novembre 1939.
- Avant poste de la Pena : Adj VIDAL puis AC OLIVIER
- Avant poste de La Colletta : AC RAYBAUD puis AC ANTOINE
- Sainte Agnes (EO 9): Cne PANZANI
- Col de Garde (EO 10) : Lt JUFFET
- Mont Agel (EO 11): Cdt BECQ ou Adj BLAIN ?




Historique


Le 86° BAF se retrouvera à plusieurs occasions au contact des troupes italiennes, et plus particuliérement sa SES et les avants postes.
Il tiendra la position qui lui était affectée et lorsque l'armistice sera signée, les italiens n'auront pas franchi la Ligne Principale de Resistance.

Le 86° BAF sera dissous le 31 juillet 1940 à Carpiagne.




Sources : wikipedia, clausuchronia, Hommes et ouvrages de la ligne Maginot T4.


Secteur(s) concérné(s) :SFAM




© 2016 / 2019 -Tous droits réservés wikimaginot.eu - Cette page a été mise à jour le 24/04/2016